Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement
Article mis en ligne le 27 juin 2019
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé à l’église de 7h00 à 11h30.
N’hésitez pas à venir adorer Jésus !

de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 une animation est proposée.

Bonjour à tous, en la fête du cœur sacré de Jésus, nous allons commencer
l’adoration de ce vendredi par un chant inspiré du cantique des cantiques
pour notre Seigneur Jésus-Christ, notre « Bien-Aimé » qui a donné sa vie en
Sacrifice par Amour pour nous sur la Croix. Il nous appelle tous les vendredis
à l’adorer, Lui qui est amour.

1- J’entends mon Bien-Aimé son cœur m’appelle
Mon âme est toute prête à ses merveilles
Le voici qui bondit sur les montagnes
J’entends sa voix chanter sur les rivages.

Viens ! Mon cœur t’appelle / Oui viens ! 
Que je t’emmène dans mon jardin
L’hiver s’en est allé / Viens ! Je t’aimerai

2- Lève-toi mon amie, ma toute belle 
L’hiver s’en est allé, les fleurs s’éveillent
Viens le temps des chansons et des « je t’aime »
Entends ce chant d’amour pour toi s’élève.

3- Cet amour est plus fort que nos misères
L’amour d’un Dieu venu sur notre Terre
La grâce qui guérit et qui relève
Voici l’amour qui jamais ne s’achève

Nous nous mettons debout et ensemble chantons

Ton Église élèvera la voix, Jésus sois le bienvenu chez Toi.
Ouvrons grand nos portes au Roi des rois, Jésus sois le bienvenu chez Toi.
Unissant toutes générations, Jésus sois le bienvenu chez Toi.

Venez louer louer ! Venez danser danser !
Dans sa demeure élevez les mains.
Venez prier prier ! Venez sonner, sonner !
N’ayez plus peur élevez les mains.

Assemblés au son de Ton Appel, Jésus sois le bienvenu chez Toi.
Vois Ton peuple acclamant Tes merveilles, Jésus sois le bienvenu chez Toi.
Nous louons au cœur de Ta maison, Jésus sois le bienvenu chez Toi.

Oui Jésus sois le bienvenu chez Toi
Et avec joie, traçons sur nous le signe de la croix …

-Nous pouvons nous asseoir-

Le Vendredi après l’Octave de la Fête-Dieu, la Liturgie de l’Église nous invite
à célébrer avec reconnaissance le Cœur « doux et humble » de Jésus-Christ.
C’est ce Cœur-Sacré qui, sur la Sainte Croix,
 a été transpercé à cause de nos péchés. 
Seigneur, au-delà de nos tourments, tu viens nous chercher où que nous soyons. 
Jésus, tu viens relever chacun de nous dans nos faiblesses, 
tu nous prends dans tes bras pour nous conduire vers ton Père .
Entends le cri de ceux qui souffrent, de ceux qui n’arrivent plus à se relever...
Nous avons confiance en Toi …

-silence-

Au-delà des océans / Tu es venu me chercher
Au-delà de mes tourments / Ton amour a triomphé
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
A t’obéir de tout cœur à se confier à ta voix !

Tu viens relever le faible / Tu le prends dans tes bras
Tu le conduis vers ton Père / Qui le console ici-bas
Entends le cri de ma prière / Sois mon secours et ma joie
Passé de l’ombre à Ta lumière / J’ai mis mon espoir en toi !

Puisque ma vie passera, En Toi je veux demeurer
Puisque tu triompheras, Mon cœur en Toi veut s’ancrer
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
A t’obéir de tout cœur à se confier à ta voix !

Oui Seigneur, je mets mon espoir en toi... 
Seigneur Jésus, saint et doux amour de nos âmes, qui a promis de te trouver là
où deux ou trois seraient réunis en ton nom et de te tenir au milieu d’eux.
Voici ô divin et très aimable Jésus, nos cœurs unis pour t’adorer, louer,
aimer et bénir ton Cœur sacré et très saint.
Puisque nous ne pouvons rien faire de bien par nous-mêmes,
nous te supplions, adorable Jésus, par l’infinie bonté et douceur de ton Sacré-Cœur, de soutenir nos cœurs et de les confirmer dans la résolution que tu nous as fait prendre pour ton amour et ton service.

-silence-

Aujourd’hui, portons dans nos prières, les paroissiens du Moufia qui sont en ce moment aux Colimaçons à saint Leu pour un pèlerinage en l’honneur de la fête du Sacré cœur. Seigneur, envoie ton Esprit Saint sur tous les enfants de 3ème année qui vont recevoir le nouveau testament ce dimanche. Que ton Esprit d’amour
puisse continuer son œuvre dans la vie de tous les enfants catéchisés de la paroisse
ainsi que celle de leur parents. Nous te rendons grâce pour les catéchistes
qui les ont accompagnés cette année.

Envoie Seigneur, ton Esprit Saint sur tous ceux qui en ont besoin,
Répands Seigneur, ton feu d’amour sur notre terre … 

Viens, Esprit Saint, répands sur notre terre 
Le feu de ton amour et brûle en nous toujours. (bis)

 
Viens manifester ton amour et ta bonté 
À tous tes enfants qui te cherchent en vérité. 
Viens nous libérer de la mort et du péché 
Viens nous consoler, Esprit Saint, ô viens ! 
 
Viens renouveler dans la foi, la charité, 
Tous les serviteurs de ton Église assemblée. 
Viens nous réchauffer, que nous puissions proclamer : 
Jésus est Seigneur ! Esprit Saint, ô viens ! 
 
Viens, répands tes dons, que nous vivions pour ton Nom. 
Viens nous transformer, Toi l’Esprit de Vérité. 
Donne-nous ta joie, viens, Esprit de sainteté, 
Viens nous embraser, Esprit Saint, ô viens ! 

En cette Journée de prière pour la sanctification des prêtres,
Demandons à l’Esprit Saint de visiter aussi tous les prêtres dans leur mission.
Pourquoi prier pour les prêtres ? 
Les prêtres, comme tous les fidèles, ont besoin qu’on prie pour eux.
Sans doute avons-nous à changer notre regard sur eux ?
Nous les voyons spontanément comme ceux qui doivent nous donner
les sacrements, un enseignement, etc.
Sommes-nous conscient qu’ils ont aussi à recevoir de notre part
un soutien spirituel et concret ? C’est sans doute cela, « aimer nos prêtres ».
 Il faut changer notre regard sur les prêtres les aimer concrètement,
malgré leurs défauts, arrêter les médisances,
et marcher ensemble vers la sainteté

Ensemble prions
Seigneur, nous te rendons grâce pour les prêtres du monde entier et plus particulièrement pour ceux que tu mets sur notre route. Habite-les de ta présence afin que nos rencontres avec eux soient des rencontres avec Toi. Renouvelle chaque jour en eux le « Oui » qu’ils ont su te dire et fais de leur fidélité une lumière pour le monde. Dieu de tendresse et d’amour, prends pitié de ceux qui se sentent blessés, découragés. Réconforte les prêtres âgés, malades et ceux qui vont mourir. Seigneur, mets en notre cœur, à l’égard des prêtres, respect, gratitude et compréhension. Fais-nous reconnaître en eux des hommes de cette eucharistie dont nous vivons et ceux par qui se manifestent ta miséricorde et ton pardon. Donne-nous d’être, là où nous sommes, tes serviteurs humbles et discrets, travaillant avec eux, selon nos moyens, à la venue de ton Règne. Seigneur Jésus, tu sais à quel point nous avons besoin de prêtres pour faire route vers le Père. Nous t’en supplions, suscite en ton Église de nombreux pasteurs selon ton cœur. Amen

Cette Eglise appelée notre Mère, dans l’Esprit nous l’aimons de tout cœur.
Qu’elle vive à la gloire du Père, sur les pas de Jésus le Sauveur !

1- Une Eglise avec la joie du vivre ensemble
Une Eglise où tout croyant peut respirer,
Osant dire ce qu’il aime et ce qu’il pense,
Une Eglise au fort accent de liberté !

2 - Une Eglise où le silence est une écoute,
Une Eglise où l’Evangile ouvre un chemin
Quand le ciel est aussi noir que notre doute,
Une Eglise qui pardonne et qui soutient.

3- Une Eglise pour les humbles de la terre,
Une Eglise où tout un peuple se comprend :
Il partage le festin de la sagesse ;
Une Eglise où Dieu se livre au cœur aimant.

Nous nous mettons debout pour écouter l’évangile de ce dimanche

Cherchez d’abord le royaume de Dieu

Cherchez d’abord le Royaume de Dieu,
et sa justice ; et toutes ces choses
vous seront données en plus.
Allélu, Alléluia !
L’homme ne vivra pas de pain
seulement, mais de toutes paroles
qui sortira de la bouche de Dieu.
Allélu, Alléluia !

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (9, 51‑62)
« Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem  »
«  Je te suivrai partout où tu iras  »

Comme s’accomplissait le temps où il allait être enlevé au ciel, Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem. Il envoya, en avant de lui, des messagers ; ceux-ci se mirent en route et entrèrent dans un village de Samaritains pour préparer sa venue. Mais on refusa de le recevoir, parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem. Voyant cela, les disciples Jacques et Jean dirent : « Seigneur, veux-tu que nous ordonnions qu’un feu tombe du ciel et les détruise ? » Mais Jésus, se retournant, les réprimanda. Puis ils partirent pour un autre village. En cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. » Il dit à un autre : « Suis-moi. » L’homme répondit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. » Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. » Acclamons la parole de Dieu !

-Méditation-
Avec ses disciples, Jésus surmonte sa peur d’homme, prend son courage, monte à Jérusalem ( ville où il va mourir ) Sur sa route , il rencontre 3 personnes : l’une est prête à le suivre jusqu’au bout du monde, les 2 autres ont des choses urgentes à faire avant de le suivre.
Pourtant, l’invitation la plus pressante de cet Evangile c’est de faire route avec Jésus qui est le Chemin, la Vérité et la Vie.

Pour Jésus, annoncer le Royaume de Dieu exige une détermination sans faille : il nous faut abandonner nos aises, nos commodités, nos demeures, notre confort , nos affections.

Suivre Jésus, cela n’attend pas et surtout ne trouvons pas des excuses lorsque le Christ nous appelle et nous confie une mission (Lui, Jésus, il a dit oui à Dieu son Père et il est allé jusqu’au bout, jusqu’à la mort sur la croix par amour pour nous).Essayons de l’imiter selon nos possibillités et selon notre cœur .

Jésus ne cherche pas à recruter à tout prix ; ainsi, à lhomme qui propose de le suivre jusqu’au bout, partout où il ira, Jésus n’accepte pas tout de suite. Bien au contraire, Jésus met en avant toutes les difficultés qu’il faut affronter pour le suivre ,à savoir : l’inconfort, l’insécurité, la pauvreté, la persécution, le mépris …
Et que faut-il comprendre lorsque Jésus répond à un homme qui lui demande la permission d’aller enterrer son père avant de le suivre ? « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi pars , et annonce le Royaume de Dieu » dit Jésus.
Voici une des paroles les plus dures de l’Evangile, une parole provoquante, révoltante. Jésus, que veux -tu nous dire vraiment avec ses paroles dures à entendre ?
Attention ! Jésus ne prêche pas le mépris des parents, il veut qu’on honore nos parents jusqu’à leur mort.Et il dit « toi, vas annoncer le Règne de Dieu ». Pour Jésus , le Royaume de Dieu est une priorité, plus rien d’autre n’ a d’importance, pas même le bien précieux qu’est l’amour d’un fils pour son père. Il y a urgence absolue à mettre ses forces pour qu’advienne le Royaume de Dieu (royaume de paix, de justice, d’amour pour son prochain).
Les propos de Jésus n’ont pas pour but d’empêcher cet homme d’aller enterrer son père , mais, de lui annoncer par une image forte, que le Royaume de Dieu vient balayer la mort. Être disciple de Jésus c’est opter pour la vie et non pour la mort. Pour Jésus, celui qui ne l’a pas rencontré, celui qui n’ a pas découvert le Royaume de Dieu est un « mort ».

Le service du Royaume de Dieu exige tout, tout de suite : Jésus vient remettre en cause notre façon de vivre, notre emploi du temps . Qu’elle est notre priorité ? Notre famille ? Notre maison ? Notre santé ? Notre argent ? Nos vacances ? Notre travail ? Ou l’Essentiel ? Connaître, aimer, rencontrer ,suivre Celui qui nous aime le plus au monde et qui donne sa vie pour nous. A chacun d’examiner le fond de son cœur...

Veux-tu suivre ton maître Jésus-Christ ? N’attends pas : prie de tout ton cœur, donne de la joie aux autres, annonce la Bonne Nouvelle, rends service, secours les plus faibles , les miséreux, sème la paix autour de toi, sois un artisan de justice, d’amour et d’unité. Alors, tu seras comblé d’une paix intèrieure et ton cœur sera dans la joie.

OUVRE TES MAINS , DIS A JESUS : « JESUS, JE T’AIME , JE VEUX TE SUIVRE, JE VEUX FAIRE VENIR TON ROYAUME D’AMOUR. »
Il reste tant à faire pour supprimer sur notre terre : les larmes, les divisions, les injustices, les violences, les souffrances , tout ce qui détruit l’homme et la nature.

VIENS JESUS LE MONDE A BESOIN DE TOI ! AMEN ! ALLELUIA !

-ADORATION -

1- Là devant Toi, tout genou fléchira,
Toute langue dira Tu es Seigneur 
Tu monteras, tu seras élevé
Tu seras exalté en serviteur

Je Te loue mon Dieu pour Ta Majesté 
A la Croix Tu me rends la liberté 
Jamais je ne pourrai imaginer tout l’Amour dont Tu m’as comblé

2- C’est nos souffrances dont il était chargé 
Et c’est nos fautes qu’il portait 
Et nous pensions, qu’il était châtié 
Et frappé par Dieu, humilié

3- C ’est par nos fautes qu’on l’a transpercé 
C’est pour nous sauver qu’il s’est donné 
Le châtiment qui nous obtient la paix 
est tombé sur lui, nous sommes guéris

-silence-

O Jésus, qui avez un cœur si bon et compatissant, si miséricordieux
qui me voyez et m’aimez, vous qui n’avez jamais repoussé personne,
dont la miséricorde est infinie, qui ne pouvez voir une douleur sans vouloir
la soulager, je mets toute ma confiance en Vous. Je suis sûr que vous ne
m’abandonnerez jamais, que je serais toujours exaucé au-delà
de mes espérances. Toutes vos promesses se réaliseront pour moi.
Vous me donnerez toutes les grâces nécessaires dans mon état.
Vous mettrez la paix dans ma famille. Vous aiderez toutes les entreprises.
Vous bénirez ma demeure, puisque l’image de votre Sacré-Cœur y est exposée
et honorée. Vous me consolerez dans toutes mes peines.
Vous serez mon refuge assuré pendant ma vie et à l’heure de ma mort. Amen

-silence-

Même si pour moi Tu devais t’abaisser
Pour porter ma vie et tout réconcilier 
Me montrer le Père qui m’a tant aimé 
Je sais que pour moi tu l’as fait (bis)
Même si Tu devais quitter toute gloire
Venir T’incarner, épouser notre Histoire 
Au cœur de chaque homme, déposer l’espoir 
Je sais que pour moi tu l’as fait (bis) 

Car mon Dieu tient toujours ses promesses me couvrant de tendresse 
Voici quel est mon Dieu 
Car Il fait toutes choses nouvelles 
Sa grâce est éternelle 
Il a ouvert les Cieux
Voici quel est mon Dieu

Même si la croix devenait ton fardeau 
Le poids de ce monde, l’oubli dans le tombeau 
Pour essuyer toutes larmes et tous sanglots 
Je sais que pour moi tu l’as fait (bis)
Même si Ta vie devait être oubliée 
En prenant la place du serviteur caché 
Pour que je revive en Ta fidélité
Je sais que pour moi tu l’as fait (bis)

En cette fête du Cœur Sacré et miséricordieux de Jésus prions

Cœur Sacré et miséricordieux de Jésus,
je vous aime et je veux demeurer dans l’Eternité de votre Amour.
Cœur du Christ ressuscité, recevez, l’offrande totale de ma vie, de mon âme,
de mon corps, de mon cœur, de mon intelligence, de ma volonté,
et de mes pensées. Que le Feu ardent de votre Divin Amour vienne consumer
en moi tout ce qui est impur, imparfait, ténébreux. En échange, donnez moi
la pureté, l’humilité et la douceur qui jaillissent de vos Saintes Plaies.
Cœur transpercé de Jésus, je vous dois tout, et, je vous consacre avec confiance,
ma famille, mes amis, ma journée, mon travail, ma santé, toutes mes nécessités.
Accueillez aussi dans l’abîme infini de votre miséricorde,
mes faiblesses, mes tentations, mes épreuves, mes détresses.
Doux Cœur de Jésus, rendez-moi Saint(e) et faites-moi œuvrer avec ardeur
pour la venue de votre règne et le salut des âmes. Cœur Sacré et Miséricordieux
de Jésus, j’ai confiance en vous et j’espère en vous.

-silence-

O Jésus miséricordieux, Je t’adore, j’ai confiance en toi.
1. Des torrents d’eaux vives jaillissent de ton cœur,
Des sources vives et pures de ta miséricorde,
Désaltère mon âme et renouvelle ma vie. Sans fin Seigneur, je veux vivre pour toi.

2. Ta miséricorde dans le Saint Sacrement,
C’est ce que ton amour a daigné m’accorder,
Mon âme espère en toi et elle s’abandonne à toi.
Tu es fidèle et tu ne déçois pas.

3. Feu brûlant au cœur de ton amour divin, Tu consumes mon cœur et tu le purifies,
Embrase-moi d’amour, conduis-moi par ton Esprit,
Consacre moi à ta miséricorde.

4. Je te livre ma vie, accepte-la. Comme une hostie vivante, daigne la transformer,
Pour la gloire de ton nom, je veux faire ta volonté.
O mon Jésus, ma confiance est en toi.

Sauve ton peuple, Accorde ta grâce, Nous chanterons ta miséricorde 
Sauve ton peuple, Accorde ta grâce, Allélu-Alléluia !

Bienheureux ceux qui prient et qui pleurent, Ton amour vient consoler leurs cœurs.
Bienheureux les petits et les pauvres, Le Royaume des Cieux est à eux ! 

2. Heureux ceux qui ont soif de justice, Ils seront abreuvés de l’Esprit.
Bienheureux sont les cœurs doux, les cœurs purs, Ils auront ta terre en héritage !

3. Bienheureux sont les artisans de Paix, Ils seront appelés fils de Dieu.
Bienheureux ceux qui souffrent pour ton nom, Tu les combleras de tes bienfaits !




puce Plan du site puce Mentions légales puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2019 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10