Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement
Article mis en ligne le 15 août 2019
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé à l’église de 7h00 à 11h30.
N’hésitez pas à venir adorer Jésus !

de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 une animation est proposée.

Bonjour à tous,
Merci d’avoir laissé vos occupations de côté pour passer un moment
ensemble à adorer Jésus dans le Très Saint Sacrement.
Dieu nous aime, il nous donne sa vie. Il nous invite à chercher et à comprendre sa volonté.
Chaque jour Dieu nourrit son peuple du pain de sa parole.
Pain vivant descendu du ciel, Jésus nous rejoint au plus profond
de notre humanité. Celui qui mange de ce pain vivra pour toujours.
En tout instant de notre vie, rendons grâce à Dieu chantons-lui notre louange.

Venez, adorons le Seigneur, Venez et chantons notre joie, 
Pour le Dieu de notre salut. (bis)

1. Avançons devant lui avec des chants de louanges, 
Faisons retentir pour lui l’acclamation,
Que jaillissent en nos cœurs des hymnes d’allégresse. (2x)

2. Venez, prosternons-nous humblement devant sa face,
A genoux devant le Dieu qui nous a faits,
Car c’est lui notre Dieu et nous sommes son peuple. (2x)

3. Ecoutez, aujourd’hui la voix de Dieu nous appelle,
Ne détournons pas nos cœurs de son amour,
Entrons dans son repos et goûtons sa présence. (2x)

Venez Adorons le Seigneur en traçant sur nous le signe de la Croix
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit Amen

Hier, nous avons fêté l’Assomption de la Vierge Marie.
La Sainte vierge fut ainsi « enlevée au ciel » en corps et en âme.
Tous les 15 août, l’Église célébre l’Assomption,
fête d’espérance manifestant que la Bienheureuse Vierge Marie,
au terme de sa vie terrestre Marie a été élevée à la gloire du ciel.
Marie nous ouvre ainsi le chemin de notre vocation éternelle auprès
du Seigneur Tout-Puissant. Confiants en sa bienveillance, nous pouvons
confier à Marie notre cœur d’enfant pour qu’elle le remplisse de cet Amour
qui vaincra toute mort le jour de notre assomption. 
Ensemble nous chantons

Marie dans la gloire du ciel, Marie habillée de soleil
Marie dans la gloire de Dieu, chante-nous ses merveilles.

Marie sur l’autre rive, déjà tu nous devances,
Déjà pour nous tu danses, la joie qui nous captive, nous captive.

- Nous pouvons nous asseoir-

Oui Marie, chante-nous ses merveilles.
Sois à nos côtés Sainte vierge en ce temps d’adoration
intercède pour nous auprès de ton fils,
Toi qui es si proche de nous et si proche de Lui,
Tu sauras Lui parler de notre vie…

Dis-Lui notre désir, d’être toujours plus près de Lui,
Présente Lui nos cœurs, nos croix, nos cris, Marie !
Toi si proche de nous et si proche de Lui,
Tu sauras Lui parler de notre vie.
1.- Parle-Lui de nos routes sans issue et sans abris,
De ce brouillard soudain qui s’épaissit.
De nos sources taries, de nos fleurs sans le fruit
Peut-être saura-t-il comprendre aussi !

2.- Parle-Lui de ce feu qui s’éteint petit à petit,
Quand il n’y a plus d’espoir, quand c’est fini.
Des nuits sans éclaircie et du temps qui s’enfuit,
Il comprendra, puisqu’ Il est notre ami.

3.- Parle-Lui de nos choix, de nos “tant mieux”, de nos “ tant pis”,
De ce regard, soudain, qui nous trahit.
De ces moments d’ennui, et de tous nos soucis,
Peut-être entendra-t-Il ainsi nos cris.

- silence-

Il faudrait être aveugle pour ne pas voir la violence qui frappe le monde.
Notre victoire consiste à apporter la paix de Jésus jusque dans nos familles
divisées, dans notre Église éprouvée, dans notre société désenchantée,
partout où il faut renouer avec l’espérance.

Chaque fois que je triche, chaque fois que je mens,
Je suis un peu moins riche, moins bon copain qu’avant.
Pardonne-moi Seigneur de m’être bien moqué
De ma voisine en pleurs sur le banc d’à côté.

Seigneur, pardonne-moi je suis parti bien loin de toi,
Je veux revenir aujourd’hui vers ta maison d’amour et de vie.

Pour chaque coup donné, chaque poing qui se ferme,
C’est un peu moins de paix, c’est un peu plus de peine.
Pardonne-moi Seigneur de n’pas aimer assez
Les visages et les cœurs qui vivent à mes côtés.

Seigneur envoie ton Esprit Saint nous tous ici présents…
Sur tous les enfants qui reprennent le chemin de l’école et le corps enseignant…
Envoie ton Esprit Saint dans le monde, dans nos familles, sur les malades,
sur nos jeunes, dans nos Eglises, dans notre société…

Répands ton feu sur la terre, Esprit de Dieu,
Répands ton feu dans nos cœurs Esprit d’amour.
Que brille ta flamme… dans nos vies,
Dans le monde… viens Saint-Esprit !
1. Esprit de Dieu, Esprit d’amour, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Vent créateur, doigt du Père, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
2. Ombre féconde, Brise légère, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Sève du monde, don gratuit, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
[Viens Esprit-Saint embrase-nous]
3. Source très pure, Torrent de vie, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Fleuve puissant de la grâce, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
4. Clarté d’en haut, Langue de feu, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Flambeau de Gloire, feu vivant, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
[Viens Esprit-Saint embrase-nous]
5. Vrai Défenseur, Consolateur, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Joie de l’Eglise, souffle pur, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
6. Onction royale, force et douceur, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Sainte lumière des prophètes, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
[Viens Esprit-Saint embrase-nous]
7. Père des pauvres, humble richesse, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Beauté radieuse sanctifiante, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
8. Bon Conseiller, paix en nos âmes, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Voix de silence, vraie sagesse, Viens Esprit-Saint embrase-nous…
[Viens Esprit-Saint embrase-nous]
9. Splendeur divine, Bonté de Dieu, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Vie éternelle, vie nouvelle, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
10. Esprit du Père, Esprit du Fils, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Rayon d’amour glorieux, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
[Viens Esprit-Saint embrase-nous]

Merci Seigneur pour le don de ton amour

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole

Venez louer le Seigneur, vous les nations,
Venez célébrer son nom vous les peuples,
Car sa bonté pour nous est grande sa vérité dure à toujours.
Allélu, Alléluia, Allélu, Alléluia hé ! Allélu, Alléluia, Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (12, 49‑53)
«  Je ne suis pas venu mettre la paix sur terre, mais bien plutôt la division  »
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli ! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. » Acclamons la Parole de Dieu.

Venez louer le Seigneur, vous les nations,
Venez célébrer son nom vous les peuples,
Car sa bonté pour nous est grande sa vérité dure à toujours.
Allélu, Alléluia, Allélu, Alléluia hé ! Allélu, Alléluia, Alléluia.

-Méditation-
« Je ne suis pas venu mettre la paix sur terre, mais bien plutôt la division »
Comment comprendre l’étonnante déclaration de Jésus qui dit apporter le feu et la division ? Jésus annonce qu’il sèmera davantage la discorde que la paix. Ces paroles sont rudes, difficiles, décourageantes. Jésus serait-il un apôtre de la violence ? Pourtant, les Evangiles présentent Jésus comme un homme de paix. N’est-ce-pas Jésus lui-même qui proclame bienheureux les doux, les miséricordieux, les artisans de paix.

Oui, Jésus est un homme de paix par excellence.

Alors, comment comprendre les 3 paroles qui ponctuent l’Evangile de Luc ?
1ere parole : « Je suis venu apporter un feu sur la terre » Dans la Bible, le feu est une image de l’amour, une image de Dieu. Le feu dont parle Jésus est le feu de l’Esprit Saint qui purifie, embrase, illumine les hommes.Ce feu habite en nous depuis notre baptême et nous invite à la vérité, au discernement, à poser des choix , à témoigner, à servir, à aimer.

2eme parole : « Je dois recevoir un baptême » baptême, signifie « plongeon » « bain » « je dois recevoir un baptême », je dois être plongé dans le bain des grandes eaux de la souffrance et de la mort qui vont m’ensevelir. Notre baptême nous plonge dans la mort et la résurrection du Christ. Jésus annonce la Passion qu’il va bientôt vivre à Jérusalem.

3eme parole : Je suis venu mettre la division, car, désormais 5 personnes de la même famille seront divisées » Paroles déconcertantes, déroutantes.
Suivre le Christ amènera les disciples à être rejetés. Leurs liens familiaux se dégraderont. Jésus sème le désaccord, suscite le trouble parce que le monde refuse d’écouter son Evangile . Pourtant, Jésus , Prince de la paix, ne cherche pas à diviser les familles. Au contraire, Jésus nous donne la paix, sa paix, mais le chemin vers cette paix-là n’est pas facile. Nous, chrétiens, nous croyants pratiquants, nous aurons à lutter, à combattre l’incompréhension de notre entourage. Parfois, les êtres qui nous sont les plus chers pourront même nous rejeter à cause de notre foi.

Quelle est la famille chrétienne ou pas, à l’abri de ces divisions annoncées par Jésus ? N’entendons-nous pas souvent : « mes enfants ne prient pas, ne croient plus, ne viennent plus à la Messe, ne veulent pas se marier, sont divorcés, refusent de faire baptiser leurs enfants... » Nous sommes alors tentés de nous culpabiliser ou d’accuser l’église, les prêtres, les catéchistes , les chrétiens eux-mêmes. Non, frères et sœurs, rien de tout cela, le chemin vers la paix de Jésus n’est pas facile.
Le chrétien doit faire un choix, prendre une décision personnelle : être avec Jésus ou ne pas être avec Lui. Jésus renvoie chacun de nous à notre conscience, au sanctuaire de notre cœur habité par l’Esprit Saint qui est feu, lumière , onction.

Notre victoire consiste à apporter la paix de Jésus jusque dans nos familles divisées, dans notre église éprouvée, dans notre société déroutée, déroutante, partout où il faut semer l’ Espérance.

Nous te prions Seigneur pour notre famille humaine, notre famille chrétienne minée par la division, la désunion .

Allume le feu de ton Esprit au cœur de ce monde, au cœur de chaque membre de notre famille ,de chaque enfant, de chaque jeune, Viens Seigneur, ne tarde plus. Etablis ton règne de paix, d’unité, de charité.

Génération l’an 2000, l’horlog’ la pas loin sonné
Le temps lé court’ y défil, Jésus Christ pas loin artourné
Apocalypse 11-15, 7ème trompette va sonné
Son l’église s’ra enlevé, Sak Jésus po dit li po fé
Let’ thessalonicien 4 16 18, Li s’ra dessus in nié
Pou gain’ la vie éternelle, Y faut nou na, leçon bon Dieu

Na in nation va élève contr’ in nation
Na in royaume va élève contr’ in royaume
n’aura grand bataille, Parent va liv’ zot marmail’
Oui n’aura la trahison, la guerre, la famine ek le sang
S’ra plein faits divers, d’ailleurs l’a fin’ commencé
Ti conné l’ignorance, Y défen’ pas les choses arrivé

Lé plein y di’ la Bible c’est l’homme la écrit
Zot’ y crois saint Thomas, mais zot y crois pas Jésus Christ
La science y cause fort, mais na toujours in probléme
Kossa na après la mort, ek çà na plein y blasfème
Jésus Christ va cause ek’ ou , si ou veut écoute à li
Li dit aou sort’ dans la boue, oublie ton philosophie

Donn’ mon ami, Donn’donn’ ton cœur à Jésus
Poukoué toué la peur, na point personne lé plus fort qu’li
Dan’ liv’ la vie, li va écrit ton nom
Dan’ liv’ souv’nir mes amis, li efface tout sak la pas bon
Nous va chant’ Alléluia, pou not’ papa l’éternel
Comm’ p’tit baba nouveau né, nous va boire de lait semb’ de miel

-Adoration-

À genoux, devant toi, / Je ne peux rien t’apporter d’autre que moi.
À genoux devant toi / Les yeux clos mais le cœur ouvert à ta voix.

Quand tout ce qu’il me reste, c’est la certitude que tu es mort pour moi
Alors mon cœur soudain s’élève / Quand ton amour vient me toucher
Et je regarde à la croix, et je te vois à la croix.
Ma vie retrouve un sens quand je me tiens à genoux devant toi. 
 
 

À genoux, devant toi, Je ne veux rien espérer d’autre que toi.
À genoux devant toi, Quand mon âme ne fait que gémir après toi.

O mon Dieu, que J’adore,
Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Par le cœur douloureux et immaculé de la Vierge Marie, Notre Mère, 
Je T’offre toutes les souffrances du monde et plus particulièrement 
celles de ton Eglise en détresse. Nous te supplions de rassembler, 
par ton Esprit Saint, tout ce qui est divisé. 
Nous Te prions pour la paix dans le monde,
Soutiens de Ta force tous nos frères persécutés, bafoués, pourchassés,
Essuie les larmes de ceux qui pleurent. Donne la lumière et l’Espérance 
à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit, Accorde la fidélité et 
la persévérance à ceux qui Te sont consacrés :
« Nous te confions particulièrement tous les prêtres ».
Père très bon, Toi qui par la mort de Ton Fils sur la Croix, nous a révélé
Ton Amour, Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières…

-silence-

Entre tes mains j’abandonne tout ce que j’appelle mien.
Oh ! Ne permets à personne, Seigneur, d’en reprendre rien !
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Entre tes mains j’abandonne Tout avec bonheur.

Je n’ai pas peur de te suivre sur le chemin de la croix
C’est pour toi que je veux vivre, je connais, j’aime ta voix.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Sans rien garder, je te livre Tout avec bonheur.

Tu connais mieux que moi-même tous les besoins de mon cœur.
Et, pour mon bonheur suprême, tu peux me rendre vainqueur.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Je ne vis plus pour moi-même, mais pour mon Sauveur.

Prends mon corps et prends mon âme ; que tout en moi soit à toi !
Que par ta divine flamme, tout mal soit détruit en moi.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Prends mon corps et prends mon âme ; Règne sur mon cœur !

Merci d’un cœur reconnaissant, Merci au Seigneur trois fois saint,
Merci car il a donné Jésus-Christ, son Fils. (bis)
Maintenant, le faible dit : "je suis fort", Le pauvre dit : "je suis riche",
Dieu a fait de grandes choses pour nous. (bis)
Merci !

Nous t’adorons, ô Père, dans ton temple,
Nous t’adorons en esprit et vérité.
Tu habites nos louanges,
Nous t’adorons en esprit et en vérité.
Car un jour près de toi, vaut mieux que mille ailleurs,
Je désire habiter dans ton temple.
Car un jour près de toi, vaut mieux que mille ailleurs,
Je désire habiter dans ta maison, Seigneur !

Bénissez Dieu, vous serviteurs de Dieu
Vous tous qui demeurez dans la maison de Dieu.
Levez les mains vers le Dieu trois fois saint,
Proclamez qu’il est grand, que son nom est puissant !

1. Oui, je le sais, Notre Seigneur est grand,
Tout ce qu’il veut, sa main peut l’accomplir ;
Du fond des mers jusqu’au fond des abîmes,
Depuis la terre jusqu’au plus haut du ciel !

2. Reconnaissez que le Seigneur est bon !
Il est fidèle en tout ce qu’il a fait.
Je veux chanter la douceur de son Nom,
Béni soit Dieu, par toutes les nations !

1. De toi, Seigneur, nous attendons la vie, 
Que ma bouche chante ta louange. 
Tu es pour nous un rempart, un appui, 
Que ma bouche chante ta louange. 
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur, 
Que ma bouche chante ta louange. 
Notre confiance est dans ton nom très saint ! 
Que ma bouche chante ta louange.

Sois loué Seigneur, pour ta grandeur, 
Sois loué pour tous tes bienfaits. 
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur, 
Ton amour inonde nos cœurs. 
Que ma bouche chante ta louange.

2. Seigneur, tu as éclairé notre nuit,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu es lumière et clarté sur nos pas,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu affermis nos mains pour le combat,
Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu nous fortifies dans la foi !
Que ma bouche chante ta louange.




puce Plan du site puce Mentions légales puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2019 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10