Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement
Article mis en ligne le 5 septembre 2019
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé à l’église de 7h00 à 11h30.
N’hésitez pas à venir adorer Jésus !

de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 une animation est proposée.

«  Suis-moi !  » L’appel est exigeant.
Jésus en avertit les foules qui le suivent.
Nul ne peut suivre Jésus sans le préférer à sa propre famille.
Répondre à l’appel du Christ suppose un détachement radical.
Devenir disciple implique non seulement de porter notre croix,
mais aussi de préférer Dieu à tout ce qui nous appartient.

Soliste : Acclamez-le, Tous : Acclamez-le,
Soliste : Bénissez-le, Tous : Bénissez-le,
Tous : Serviteurs du Seigneur, louez votre Dieu,
Soliste : Levez les mains, Tous : Levez les mains,
Soliste : chantez sans fin Tous : chantez sans fin
Tous : "Que soit béni son nom trois fois Saint !"

1.Tous ses serviteurs, bénissez sans fin !
Louez le Seigneur, élevez les mains !
Tout puissant vainqueur, bénissez sans fin !
Chantez sa gloire à jamais !

3.Il nous a sauvés, bénissez sans fin !
Nous a délivrés, élevez les mains !
Grande est sa bonté, bénissez sans fin !
Chantez sa gloire, à jamais !

Oui Seigneur, que ton nom soit béni
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.
Amen

Nous pouvons nous asseoir

Comme tous les vendredis, nous nous réunissons
pour adorer Jésus dans le Très Saint sacrement.
Nous nous présentons humblement devant Toi Seigneur, 
sûrs de ta miséricorde, nous ouvrons nos cœurs à ton pardon. 
Tu sais que souvent nous ne sommes pas capables de nous aimer. 
Nous reconnaissons que nos divisions blessent ton projet d’amour en nous. 
Donne-nous la force du pardon pour que l’unité règne dans nos cœurs.
Dieu entends ma plainte, pitié exauces ma prière…

-silence-

Dieu entends ma plainte, pitié exauces ma prière, 
Des terres lointaines je t’appelle quand le cœur me manque
Tu me conduiras jusqu’au rocher trop loin de moi
Car tu es pour moi un refuge face à l’ennemi.

O prends pitié, ô mon Seigneur 
Mon Dieu, mon Roi, mon rempart, mon Sauveur 
ô prends pitié, ô mon Seigneur 
Mon Dieu mon refuge, Roc de mon cœur.

Brisé, écrasé, à bout de force, mon cœur gronde. 
Seigneur mon désir est devant toi, et rien ne t’échappe. 
Tu es mon secours, mon Dieu, Seigneur ne tarde pas. 
Je suis pauvre et malheureux, mais le Seigneur pense à moi.

O prends pitié, ô mon Seigneur 
Mon Dieu, mon Roi, mon rempart, mon Sauveur 
ô prends pitié, ô mon Seigneur 
Mon Dieu mon refuge, Roc de mon cœur.

Soyez fort prenez courage, vous tous qui espérez le Seigneur. 
Moi je suis sûr de toi, je dis tu es mon Dieu 
sauve moi par ton amour, toi qui as vu ma détresse. 
Sur ton serviteur, que s’illumine ta face.

Je te louerai, ô mon Seigneur, 
Car tu entends la plainte de mon cœur 
J’exalterai... ta grandeur, 
Tu t’es fait proche de ton serviteur 
Tu as entendu le cri de mon cœur…

Oui Seigneur prends pitié, tu entends le cri de mon cœur...
Envoie ton Esprit Saint sur nous tous ici présents…

-silence-

Me voici, humblement devant Toi
Accueillant Ta grâce qui se déverse en moi
Car voici, ce que j’ai à t’offrir
Un esprit brisé, une terre délaissée… un soupir

Tu seras la Louange au cœur de mes épreuves
Tu seras la réponse à tout ce que je vis
Tu seras la main qui viendra pour me relever
Tu seras ma vie mon chemin ma vérité

Relevé, restauré, et guéri
Là dans Ta présence, en Ta tendresse immense
En ce lieu, où mon cœur est béni
Les flots de l’Amour sont déversés sur moi… pour toujours

Pont : Du haut du ciel, Tu me bénis
Tu étends ta main avec puissance
Tu fends la mer, Tu me saisis
Sans peur je marche avec confiance

Oui Seigneur, Tu seras ma vie mon chemin ma vérité …

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole

Venez louer le Seigneur, vous les nations,
Venez célébrer son nom, vous les peuples,
Car sa bonté pour nous est grande,
Sa vérité dure à toujours.
Allélu, Alléluia, Allélu, Alléluia, Allélu, Alléluia, Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (14, 25-33)
«  Celui qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple  »
En ce temps-là, de grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit : « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple. Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple. « Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ? Car, si jamais il pose les fondations et n’est pas capable d’achever, tous ceux qui le verront vont se moquer de lui : “Voilà un homme qui a commencé à bâtir et n’a pas été capable d’achever !” Et quel est le roi qui, partant en guerre contre un autre roi, ne commence par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille ? S’il ne le peut pas, il envoie, pendant que l’autre est encore loin, une délégation pour demander les conditions de paix. « Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple. » Acclamons la Parole de Dieu…

-Méditation-
De grandes foules faisaient route avec Jésus : ces foules , n’est -ce-pas nous qui sommes là ce matin pour adorer Jésus, le louer, lui dire merci, faire route avec Lui.

Et voici ce que Jésus dit aux foules ( à nous aujourdh’ui ) : « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, ses enfants, ses frères et sœurs et même à sa propre vie , il ne peut pas être mon disciple »

Sais-tu jusqu’où cela mène de suivre Jésus ?

Suivre le Christ n’est pas de tout repos . Suivre le Christ demande l’engagement de toute une vie jusqu’à quitter sa terre, son pays, sa famille, jusqu’à porter sa croix.

La 1ère exigence pour suivre Jésus, c’est le préférer, Lui Jésus , à sa famille et à sa vie
.
Bon Jésus, que veux-tu nous faire comprendre ? Où est la Bonne Nouvelle dans ce que tu nous dis ?

Toi Jésus , tu es le prince de la paix, le prophète de l’amour et non de la haine, tu ne nous demandes pas de briser égoîstement nos relations humaines ni de rompre nos liens familiaux ! Tu nous invites à préférer Dieu à tout ce qui nous appartient, à te préférer , toi, à notre famille et à notre vie, car, répondre à l’appel du Christ suppose un détachement radical.

Et la Bonne Nouvelle la voici : Jésus nous propose de vivre nos relations humaines qui sont sacrées pour Lui c a d l’amour de ses parents, de ses enfants, l’amour conjugal, l’amour de sa famille et de notre prochain avec beaucoup d’amour humain mais surtout avec beaucoup d’amour divin . Comment ? En renonçant à tout ce qui abîme nos relations humaines, nos liens familiaux : la jalousie, l’orgueil, la vanité, l’égoîsme, le la di la fé, la colère, la rancune …

Puis, Jésus ajoute « Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple »

Quand sous le poids de nos croix , de nos épreuves, de nos souffrances , nous tombons, si nous pensons que Jésus est là avec nous , nous découvririons le secret du bonheur que nul ne peut détruire ; le bonheur de marcher avec un ami fidèle qui s’appelle Jésus , qui prend le fardeau de nos vies sur Lui et qui nous conduit à la joie de la Résurrection.

L’Evangile de Luc nous rappelle aussi que suivre Jésus est une aventure exigeante et que cela ne s’improvise pas .Il faut prendre le temps de réfléchir dans le silence, s’approprier la Parole, consentir à des conversions successives, être prêt à revoir ses projets , ses choix de vie selon l’Evangile, avoir une vie de prière et être au service des autres en toute humilité .

Adorateur, veux-tu devenir l’ami de Jésus ? Es-tu prêt à le suivre ?

Alors, organise -toi , prépare-toi , tu es invité à prendre du temps avec lui et pour lui , à lui ouvrir ton cœur, à aimer comme lui , à prier à pardonner comme lui . Parfois , ce sera difficile, comme si tu avais une lourde croix , mais , comme tu seras heureux de marcher avec Jésus sur le chemin du bonheur .

Jésus, toi seul es capable de nous combler de joie , nous reconnaissons devant toi nos faiblesses , nos manques d’amour, de charité , d’humilité . Nous t’offrons nos pauvres vies , transforme -les selon ton cœur .

Doux Jésus, je veux être ton disciple , je veux te suivre malgré les exigences , malgré mes fragilités, mes péchés .

Je sais , je crois que Dieu ton Père et mon Père est présent dans mes projets , dans mes choix , il est là au cœur de tout ce qui fait ma vie . Je lui fais entièrement confiance .

Seigneur, apprends-nous à renoncer à tout ce qui nous appartient pour que grandisse ton Royaume d’amour, de justice, de pardon et de paix.

Pour ton serviteur , que ton visage s’illumine ! Amen !

-Démarche-
(démarche à proposer : Noter les choix que tu dois faire pour suivre Jésus . Les choses auxquelles tu dois renoncer pour être son disciple .
Déposer dans 2 paniers devant l’autel )

Jésus, tu es le Christ le Fils du Dieu vivant, 
Toi seul as les paroles de la vie éternelle ! 
Je te suivrai Jésus, où tu me conduiras, 
Toi seul es le chemin, la vérité et la vie.

Prenez mon joug, vivez à mon école, car je suis doux, je suis humble de cœur.
Vous qui peinez, venez à moi, je vous soulagerai.

Qui veut me suivre et être mon disciple, doit renoncer à lui-même et au monde. 
Celui qui perd sa vie pour moi, sans fin la sauvera

De ton côté jaillit l’eau de la grâce, Tu m’as aimé, pour moi tu t’es livré.
Tu étais mort, tu es vivant, mon Seigneur et mon Dieu.

-silence-

Je suivrai mon Seigneur et mon Maître
Sans jamais m’éloigner de Ses pas
Sans que rien ici-bas ne m’arrête
Et sans rien que le chant de Sa voix

Je vivrai de bonheur et de grâce, de l’amour que Son cœur m’a donné
Et que rien ici-bas ne l’efface, c’est le vœu de mon âme assoiffée

Un seul instant auprès de Toi, vaut bien les heures et la route
Tout, pour autant que ce soit Toi, qui m’accompagne au parvis de Ta joie

-Adoration-

On se met à genoux pour adorer Jésus

À genoux, devant toi, Je ne peux rien t’apporter d’autre que moi.
À genoux devant toi, Les yeux clos mais le cœur ouvert a ta voix.
Quand tout ce qu’il me reste, c’est la certitude que tu es mort pour moi
Alors mon cœur soudain s’élève
Quand ton amour vient me toucher
Et je regarde à la croix et je te vois à la croix.
Ma vie retrouve un sens quand je me tiens
À genoux devant toi.

À genoux, devant toi, Je ne veux rien espérer d’autre que toi.
À genoux devant toi, Quand mon âme ne fait que gémir après toi.
Quand tout ce qu’il me reste, c’est la certitude de ton amour pour moi.

O mon Dieu, que J’adore,
Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Quand le jour se lève, je sais que je vais vivre ce jour avec toi…
Quand le jour s’achève, je sais que la nuit tu seras toujours prés de moi…
A chaque instant, je sais que tu es en moi et que je suis en toi.
Ainsi toute ma vie se passe avec toi…
Jésus Hostie, tu es ma vie, ma joie dans ta splendeur cachée, nous t’adorons !

-silence-

Lorsque nous sommes devant le Saint Sacrement, …
fermons nos yeux et ouvrons notre cœur ; le bon Dieu ouvrira le sien.
Nous irons à lui, il viendra à nous, l’un pour demander et
l’autre pour recevoir ; ce sera comme un souffle de l’un à l’autre.

...nous faisons un moment de silence pour adorer Jésus...

Seigneur, viens dans mon cœur en ce moment j’ai besoin de toi
Car ta présence me donn’ la paix viens Seigneur et remplis-moi

Inonde-moi Seigneur (bis) de ta présence,
inonde-moi Seigneur 
Inonde-moi Seigneur (bis) j’ai tant besoin de toi,
inonde-moi Seigneur

Seigneur vient dans mon cœur en ce moment j’ai besoin de toi
car tu es mon réconfort viens Seigneur fortifie-moi

-silence-

Chacun dira une parole :

1- Ô Jésus, en cette Hostie où tu es adorablement présent,
dans ce divin sacrement de ton amour,
Ô Jésus, je T’adore et je T’aime.

2- Sacrement d’amour infini,
oblation d’un Dieu qui s’offre comme victime pour nos péchés,
Ô Jésus, je T’adore et je T’aime.

3- Miracle au-dessus de tous les miracles,
force de notre faiblesse, plénitude de tous les dons,
Ô Jésus, je T’adore et je T’aime.

4- Insondable océan d’amour, de pardon, de miséricorde,
Verbe pour nous fait chair,
Ô Jésus, je T’adore et je T’aime.

5- Pain vivant descendu du ciel,
5- don précieux qui surpasse tous les dons, souvenir de ta Passion,
Ô Jésus, je T’adore et je T’aime.

6- Ô Jésus, par ton corps, ton sang, ton âme, ta divinité,
ici présent sur l’autel, sois le gage de notre immortalité future,
Ô Jésus, je T’adore et je T’aime.

Nous t’adorons, ô Père dans ton Temple,
Nous t’adorons en esprit et en vérité.
Tu habites nos louanges,
Nous t’adorons en esprit et en vérité.

Car un jour près de toi vaut mieux que mille ailleurs,
Je désire habiter dans ton temple.
Car un jour près de toi vaut mieux que mille ailleurs,
Je désire habiter dans ta maison Seigneur.

Que ta parole éclaire mes pas ;
Je te suivrai, Seigneur, car tu es le chemin
Fais-moi connaître tes volontés ;
En toi j’ai mis ma foi, je marche dans tes voies.

D’un grand espoir j’espérais le Seigneur.
Il s’est penché pour entendre mon cri.
Il m’a tiré de l’horreur de la boue,
Il m’a fait reprendre pied sur le roc.

Mieux vaut s’appuyer sur Dieu, le Seigneur,
Que de compter sur des hommes puissants.
Que pourrait donc un homme contre moi ?
Je ne crains pas car Dieu est avec moi !

Je te rends grâce, tu m’as exaucé,
Je te louerai dans la grande assemblée.
J’ai dit ton amour et ta vérité,
Je n’ai pas caché ta fidélité.

1 - J’ai décidé de suivre Jésus (ter)
Sans reculer, sans reculer.
La croix devant moi, le monde derrière moi, (ter)
Sans reculer, sans reculer.

2 - J’ai décidé d’aimer en Jésus, (ter)
Toute ma vie, toute ma vie,
La croix devant moi, le monde derrière moi, (ter)
Sans reculer, sans reculer.

3 - J’ai décidé d’annoncer Jésus, (ter)
Sans reculer, sans reculer.
Le monde derrière moi, l’Esprit avec moi (ter)
Sans reculer, sans reculer.




puce Plan du site puce Mentions légales puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2019 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10