Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement
Article mis en ligne le 26 septembre 2019
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé à l’église de 7h00 à 11h30.
N’hésitez pas à venir adorer Jésus !
de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 une animation est proposée.

Bonjour à tous.
Avant de commencer, nous vous informons que dès dimanche,
nous allons vivre 9 jours très importants avec notre maman du ciel, 
Marie Notre-Dame du Rosaire.
Pour fêter la sainte patronne de notre Paroisse tous les soirs nous aurons adoration silencieuse et confession puis méditation du chapelet à 17h30 suivie de la messe. 
Donc toute la semaine plus de messe le matin sauf le dimanche.
Il y aura une messe en l’honneur de Notre-Dame du Rosaire Lundi 07 octobre à 18h00. Nous sommes tous invités !

-Traçons sur nous le signe de la croix-

1- Ton église élèvera la voix / Jésus soit le bienvenu chez Toi
Ouvrons grand les portes au Roi des rois / Jésus soit le bienvenu chez Toi
Unissant toutes générations / Jésus soit le bienvenu chez Toi

Venez louer louer ! Venez danser danser !
Dans sa demeure Élevez les mains
Venez prier prier ! Venez sonner, sonner !
N’ayez plus peur Élevez les mains

3- Assemblés au son de Ton Appel / Jésus soit le bienvenu chez Toi
Vois Ton peuple acclamant Tes merveilles / Jésus soit le bienvenu chez Toi
Nous louons au cœur de Ta maison / Jésus soit le bienvenu chez Toi

Oui Seigneur, comme tous les vendredis,
tu nous appelles et nous conduits à ton autel pour t’adorer, te louer,
te confier nos vies, t’offrir ceux qui nous ont demandés de prier pour eux.

-nous pouvons nous asseoir-

O Seigneur dans ce jour qui fleurit,
Je voudrais t’offrir du plus profond de moi
Ce monde qui s’éveille le souffle de la vie
Le bonheur de marcher avec toi, aujourd’hui.

1 - Que ma vie entre tes mains soit belle
Comme un bouquet de fleurs ouvertes à ton soleil,
Même si parfois je serre aussi les poings
O mon Dieu reste là près de moi sur le chemin.

2 - Que mon cœur entre tes mains apprenne
À aimer plus fort d’un amour qui m’entraîne,
Même si c’est dur d’apprendre à aimer
Aide-moi à grandir, à vivre, à inventer.

3 - Qu’aujourd’hui, entre tes mains, fleurisse
En chansons, en regards, en voix et en sourires,
Et même la peine, le chagrin, la souffrance
Je veux te les offrir en cadeau d’espérance.

Oui Seigneur mon bonheur c’est de marcher avec toi aujourd’hui,
malgré les difficultés que nous rencontrons dans notre vie,
Merveilleux sauveur brille en nous…

Merveilleux Sauveur brille en moi
Oh !! Divin Seigneur guéris moi
Prends soins de mes peurs, de mes joies
J’ai confiance en Toi

Rappelle moi que tu bénis ma vie / Rappelle-moi cette chance
Enseigne-moi, apprends-moi à sourire / A T’aimer comme un enfant

Je place ma vie en toi c’est certain / Je pose mon cœur en tes mains
Je redis oui … tu es mon chemin / Pour aujourd’hui et demain
Merveilleux sauveur brille en moi

J’ai confiance en toi
Rappelle moi ce qui est dans mon cœur / Rappelle moi les merveilles
Que par ta main tu déposes à chaque heure / Pour m’élever jusqu’au ciel

Oui, Seigneur, j’ai confiance en toi, Esprit Saint viens nous visiter…

1. Nous avons soif de ta présence, O Saint-Esprit viens, souffle sur nos vies !
Embrase nos cœurs, ô Seigneur ! Aide-nous à discerner ta volonté !

Viens, viens Esprit de Dieu, nous t’invitons,
Revêts-nous, Remplis-nous, de ta sainte présence !
Qu’au travers de nous tu puisses agir avec puissance
Pour confirmer les paroles que nous allons annoncer !

2. Nous avons soif de ta présence, O Saint-Esprit viens, souffle sur nos vies !
Purifie nos cœurs, ô Seigneur ! Aide-nous à toujours plus te ressembler !

3. Nous avons soif de ton réveil, Ô Saint-Esprit, viens sur notre pays !
Nous voulons voir des milliers d’hommes
Chanter ensemble : " Jésus est Seigneur ! "
Nous nous mettons debout pour écouter la Parole

Alléluia hé… Alléluia hé héhéhéhé (bis)
Acclamons Jésus, Allélu - Alléluia - Alléluia hé ! Acclamons Jésus !
Acclamons Jésus
Allélu - Alléluia - Alléluia hé héhéhéhé

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Luc (16, 19-31)
En ce temps-là, Jésus disait aux pharisiens : « Il y avait un homme riche, vêtu de pourpre et de lin fin, qui faisait chaque jour des festins somptueux. Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare, qui était couvert d’ulcères. Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche ; mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères. Or le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut aussi, et on l’enterra. Au séjour des morts, il était en proie à la torture ; levant les yeux, il vit Abraham de loin et Lazare tout près de lui. Alors il cria : ‘Père Abraham, prends pitié de moi et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise. – Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi : tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur pendant la sienne. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance. Et en plus de tout cela, un grand abîme a été établi entre vous et nous, pour que ceux qui voudraient passer vers vous ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne traverse pas vers nous.’ Le riche répliqua : ‘Eh bien ! père, je te prie d’envoyer Lazare dans la maison de mon père. En effet, j’ai cinq frères : qu’il leur porte son témoignage, de peur qu’eux aussi ne viennent dans ce lieu de torture !’ Abraham lui dit : ‘Ils ont Moïse et les Prophètes : qu’ils les écoutent ! – Non, père Abraham, dit-il, mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver, ils se convertiront.’ Abraham répondit : ‘S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus.’ » – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation
Du temps de Jésus il y avait déjà des inégalités ; des gens trop riches et des gens pauvres . Avez-vous remarqué que le riche n’a pas de nom ( ce peut-être l’un de nous ….) mais on connaît celui du pauvre qui vit devant le portail du riche : c’est Lazare qui veut dire « Dieu aide » : Lazare est déjà quelqu’un aux yeux de Dieu .

Le riche n’a plus de nom : toute son identité est passée dans ce qu’il possède . Le confort a rétréci son cœur, il n’a plus besoin de Dieu, il se suffit à lui-même et il ne voit plus le pauvre devant sa porte .
Ce pauvre Lazare aurait voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche . Pourquoi Jésus souligne – t-il ce détail ? Parce que au temps de Jésus , les riches avaient l’habitude d’essuyer leurs doigts dans de la mie de pain et Lazare ne pouvait même pas profiter des restes de table , car , il ne comptait pas pour eux .

Attention frères et sœurs ! Jésus ne critique pas les riches (lui-même fréquentait des gens fortunés). L’argent n’est pas mis en cause non plus. Jésus refuse le manque de foi des riches, leur égoïsme (trop occupé avec leur argent au point d’oublier ceux qui sont dans le besoin).

Que se passe t-il à la mort du riche et de Lazare ? Le pauvre était en enfer sur la terre, le voilà heureux au ciel. Le riche était comblé sur la terre le voilà malheureux.

Sur la terre le riche et le pauvre étaient loin l’un de l’autre (il en est de même au ciel)
Mais, après la mort c’est le riche qui a besoin du pauvre ; « Abraham, mon père , envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue car je souffre terriblement dans cette fournaise »
Dans sa réponse au riche " mon enfant , rappelle-toi : tu as reçu le bonheur pendant ta vie et Lazare le malheur pendant la sienne. Maintenant , lui, il trouve ici la consolation, et toi, souffrance".
Jésus nous met en garde contre le danger des richesses matérielles : la richesse ferme le cœur aux autres : on ne voit plus le pauvre.
L’enfer n’est que la prolongation de cet état : loin de Dieu, loin des autres comme ici-bas.
Bien évidemment , ce n’est pas Dieu qui condamne, c’est bien l’homme qui se juge lui-même, qui se condamne lui-même : la sanction terrible qu’est l’abîme qui sépare le riche du pauvre, c’est cette distance que le riche a mise entre lui et Dieu, entre lui et les autres (son portail qui séparait 2 mondes)

Or, comme vous le savez, le Royaume de Dieu est communion d’amour, de joie, de paix, de partage .

Adorateur, sais-tu que tu fabriques ton ciel ou ton enfer à chaque fois que tu t’ouvres à Dieu et aux autres ou à chaque fois que tu t’enfermes en toi-même ?

Celui qui n’aime pas ici-bas se met lui-même hors du Royaume de Dieu où n’entrent que les pauvres de cœur, ceux qui sont accueillants, simples, au service de leurs frères, ceux qui cherchent Dieu.
Dieu respecte notre liberté, il ne force personne à l’aimer. Il fait tout pour que le pécheur revienne vers lui car il veut le combler d’amour, de joie et de pardon .

Adorateur , ne cherchons pas à être riche matériellement, faisons notre possible pour être juste, humble, charitable, patient, doux .
Reconnaissons notre petitesse, notre fragilité, notre manque de foi, et faisons confiance à celui qui donne le salut : Jésus-Christ .
Les 2 phares qui nous guident sur le chemin de nos vies s’appellent : humilité, confiance .
La parole de Dieu, les sacrements, la prière nous guérissent de nos pauvretés et enrichissent notre cœur. Ce qui compte aux yeux de Dieu, c’est la manière dont nous regardons les malheureux, les souffrants , les immigrés, les chômeurs, les prisonniers, ceux qui ne croient pas comme nous.
Toi mon frère, toi ma sœur, regarde ton cœur : est-il ouvert à Dieu ? Aux autres ?

Es-tu pauvre de cœur ?

Heureux qui pense au pauvre et au faible, le Seigneur le sauve au jour du malheur. AMEN !

Je te donne mon cœur, il ne m’appartient plus.
Ce que j’ai de meilleur, tout est pour toi Jésus.
Un parfum de valeur sur toi est répandu,
C’est l’offrande de mon cœur, je suis à toi Jésus.
Prends mon âme, prends mon cœur, je te donne tout.
Prends ma vie, me voici, je te donne tout.
Mon cœur est à toi, tout à toi.

Oui Seigneur, Mon cœur est à toi, tout à toi.

Dimanche, c’est la fête de Saint Michel Archange,
lui que tu as choisi pour nous aider à vaincre le mal ensemble chantons :

Saint Michel Archange défends-nous dans le combat
Sois notre soutient contre la perfidie et les embuches du démon
Que Dieu domine nous t’en supplions c’est notre humble prière Alléluia
Et toi prince, de la milice céleste, par la force, la puissance divine
Rejette en enfer satan et les autres esprits malins qui errent dans le monde pour la perdition des âmes, nous t’en supplions Amen
c’est notre humble prière Alléluia

Le 29 septembre, la Liturgie de l’Église nous invite à fêter
les Saints Archanges Michel, Gabriel et Raphaël.

Ensemble prions
Glorieux saint Michel, prince de la milice céleste, protecteur de l’Eglise universelle,
défendez-nous contre tous nos ennemis visibles et invisibles,
et ne permettez pas que nous tombions jamais sous leur cruelle tyrannie.
Saint Gabriel, vous qui êtes appelé à juste titre la force de Dieu,
puisque vous avez été choisi pour annoncer à Marie le Mystère
où le Tout-Puissant a déployé la force de son bras, 
faites-nous connaître les trésors renfermés dans la personne du Fils de Dieu,
et soyez notre protecteur auprès de son auguste Mère.
Saint Raphaël, guide charitable des voyageurs, vous qui par la vertu divine,
opérez des guérisons miraculeuses,
daignez nous guider dans le pèlerinage de cette vie,
et guérir les maladies de nos âmes et celles de nos corps. Amen.
Saint Gabriel, Saint Michel et Saint Raphaël intercédez pour nous auprès de Dieu.
Soyez à nos côtés pour adorer notre Sauveur

-Adoration-

Dieu de lumière élevé dans les cieux, / Rempli de grâce et de paix.
Environné de louange et de feu, / Gardien de l’éternité.
Pourquoi quitter ce palais de bonheur : Pour un sentier de misère,
Par quel amour les chemins de ton cœur ont su trouver nos prières.

Reçois l’adoration, Tu es le Roi de gloire,
Notre victoire, Digne es-tu Seigneur, Emmanuel.

De cette foi que ton cœur a montré, / Je veux puiser mon secours.
Sur le chemin que ta vie a tracé / Je marcherai chaque jour.
Garde mes yeux des attraits de ce monde, / Garde-moi près de la croix.
En ce lieu saint où mon âme est féconde d’humilité et de joie.

O mon Dieu, que J’adore, 
Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Quand le jour se lève, je sais que je vais vivre ce jour avec toi… 
Quand le jour s’achève, je sais que la nuit tu seras toujours prés de moi… 
A chaque instant, je sais que tu es en moi et que je suis en toi. 
Ainsi toute ma vie se passe avec toi… 
Tu es ma vie, ma joie, Seigneur Jésus, et je te remercie. 

-silence-

Je viens me prosterner, émerveillé
Par Ta beauté Ô mon Dieu
Je viens m’agenouiller, le cœur inondé
Par Tes bienfaits Ô mon Dieu

Quand Tu poses Ta main
Comme on ouvre un chemin
Ton cœur se donne à moi
Amour parfait, immérité
Quand vers Toi je reviens
Mes peurs ne sont plus rien
J’étais perdu sans Toi
Mais me voici ressuscité
Quand Tu poses Ta main

Perdu dans mes péchés, désespéré
Je me tournais vers les Cieux
Posé dans le silence, en Ta présence
Pour T’invoquer Ô mon Dieu

Jéééésus, Jéésus, àa Toi mon cœur, ma vie,
ce que je suis aujourd’hui.
Jéééésus, Jéésus, Jéésus.

1 - Ôo Cœur doux et humble, Cœur de Jésus,
En toi, je ne crains rien, J’ai confiance en toi.

2 - Ôo joie de mon âme, Amour de ma vie,
Pour toi a je veux vivre, J’ai confiance en toi.

3 - Ôo Cœur transpercé, Blessé sur la croix,
Tu me donnes ta vie, J’ai confiance en toi.

4 - Ô visage du Père, Agneau immolé,
Je te remets ma vie, J’ai confiance en toi

O Jésus miséricordieux, je t’adore, j’ai confiance en toi.

1. Des torrents d’eaux vives jaillissent de ton cœur,
Des sources vives et pures de ta miséricorde,
Désaltère mon âme et renouvelle ma vie.
Sans fin Seigneur, je veux vivre pour toi.

2. Ta miséricorde dans le Saint Sacrement,
C’est ce que ton amour a daigné m’accorder,
Mon âme espère en toi et elle s’abandonne à toi.
Tu es fidèle et tu ne déçois pas.

3. Feu brûlant au cœur de ton amour divin,
Tu consumes mon cœur et tu le purifies,
Embrase-moi d’amour, conduis-moi par ton Esprit,
Consacre-moi à ta miséricorde.

4. Je te livre ma vie, accepte-la.
Comme une hostie vivante, daigne la transformer,
Pour la gloire de ton nom, je veux faire ta volonté.
O mon Jésus, ma confiance est en toi.

Soliste : Chacun est à ses yeux, Unique et merveilleux,
Chacun lui est précieux,
Tous : Sache que Jésus t’aime !
Soliste : Il prend soin de ta vie, Offre-la avec lui,
Fais-lui confiance et prie,
Tous : Sache que Jésus t’aime !
Soliste : Ouvre-toi à l’Esprit, Confie-lui tes soucis,
Lève les bras au ciel,
Tous : Sache que Jésus t’aime !
Soliste : Il a porté ta croix, Il est vivant en toi,
Tous : Allez, viens chante avec moi...

Qui que tu sois,// D’où que tu viennes,
Malgré les problèmes,
Sache que Jésus t’aime ! (bis)

Soliste : La vie est souvent dure, Elle est parfois obscure,
Que ta foi reste pure,
Tous : Sache que Jésus t’aime !
Soliste : Tu peux en être sûr, Du bonheur qu’Il procure,
Quelles que soient tes blessures,
Tous : Sache que Jésus t’aime !
Soliste : Il veut toujours pour toi, La paix, l’amour, la joie,
Ecoute et suis sa voix,
Tous : Sache que Jésus t’aime !
Soliste : Regarde autour de toi, Quand tu recules et vois
Tous : La vie est belle, crois-moi…

Qui que tu sois,// D’où que tu viennes,
Malgré les problèmes,
Sache que Jésus t’aime ! (bis)




puce Plan du site puce Mentions légales puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2019 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10