Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement "clôture de la semaine de l’unité des chrétiens"
Article mis en ligne le 23 janvier 2020
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis, le Saint Sacrement est exposé de 7h00 à 11h30.
Il y a adoration silencieuse de 7h à 10h30 puis de 10h30 à 11h30 une animation est proposée aux adorateurs suivie de la bénédiction.

En union avec les chrétiens du monde entier
“Le Fils de Dieu ne reste pas seul pour assumer sa mission,
il choisit des hommes et des femmes pour répandre l’Évangile.”
C’est pour cela qu’une fois par an au moins, de nombreux chrétiens
prennent conscience qu’il existe des manières très diverses d’adorer Dieu.
La manifestation qui déclenche cette prise de conscience porte le nom de
Semaine de prière pour l’unité des chrétiens qui se termine demain.
Célébrée traditionnellement du 18 au 25 janvier,
cette semaine de prière est, pour les chrétiens du monde entier,
une occasion particulière de célébrer la diversité dans l’unité pour faire
de l’unité chrétienne un élément visible de l’appel à la justice et à la paix,
la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens explore cette année le thème :
« Ils nous ont témoigné une humanité peu ordinaire »
Tirés des versets 27,18 - 28,10 des Actes des apôtres.
En communion avec les prêtres qui sont en retraite en ce moment,
Traçons sur nous le Signe de la Croix
et ensemble chantons

1- Issus du même créateur,
Le même souffle nous a donné la vie
Tous aussi perdus tous aussi pécheurs
Nous avons eu la chance qu’il nous attire à lui
Il nous a trouvés si précieux,
Qu’il a choisi de quitter les cieux
Malgré sa colère et notre rebellion,
Il est venu payer la rançon

Nous n’avons qu’un seul Père
Nous n’avons qu’un sauveur
Qui pour nous s’est offert
Quand nous étions indignes et pécheurs
Nous n’avons qu’un seul Roi
Nous n’avons qu’une seule Foi
Au pied de la croix se brise ce qui nous divise
Nous sommes Une seule église

2- Les élus de tous les temps
Avec les anges et nous ici présents
Passeront l’éternité ensemble à l’adorer
Alors dès maintenant vivons dans l’unité
On verra que nous sommes ses disciples
A l’amour qui nous unira
Nous n’avons qu’un seul but : élever Jésus
Et que son salut soit répandu

Oui Seigneur, nous n’avons qu’un seul Père et nous formons une seule église.

Nous pouvons nous asseoir

Ensemble prions pour l’unité des Chrétiens
Avec Toi nous prions Seigneur, pour que tous nous soyons unis comme tu l’es avec ton Père. Avec toi, nous prions, Seigneur, pour ton Eglise, pour que le désir d’unité jaillisse avec force, pour que l’unité ne soit pas écartée. Nous partageons ta Joie, Seigneur, toutes les fois que l’unité germe dans ton peuple, toutes les fois que s’estompent les différences confessionnelles, que s’approfondit l’échange mutuel et que le respect mutuel nous unifie. Nous partageons ta joie, Seigneur, lorsque ton peuple vit dans l’unité, accepte de partager sa maison, sa paroisse, son expérience de prière, de fraternité, de témoignage ou de service. Avec toi nous prions, Seigneur, pour que ta prière soit pleinement et définitivement exaucée, lorsque nous, ton peuple, ne ferons qu’un avec Toi et ton Père. Amen !

Cette Eglise appelée notre Mère,
dans l’Esprit nous l’aimons de tout cœur.
Qu’elle vive à la gloire du Père,
sur les pas de Jésus le Sauveur !

1- Une Eglise avec la joie du vivre ensemble
Une Eglise où tout croyant peut respirer,
Osant dire ce qu’il aime et ce qu’il pense,
Une Eglise au fort accent de liberté !

2 - Une Eglise où le silence est une écoute,
Une Eglise où l’Evangile ouvre un chemin
Quand le ciel est aussi noir que notre doute,
Une Eglise qui pardonne et qui soutient.

3- Une Eglise pour les humbles de la terre,
Une Eglise où tout un peuple se comprend :
Il partage le festin de la sagesse ;
Une Eglise où Dieu se livre au cœur aimant.

Seigneur, tu nous appelles à nous convertir,
à nous tourner vers toi, et à ouvrir nos cœurs à ta miséricorde.
Seigneur, nous te demandons pardon.

Pardon, Seigneur, pardon, pour notre orgueil, nos résistances ;
Viens enlever nos suffisances, et chasser notre arrogance.
Pardon, Seigneur, pardon, pour toutes nos pensées impures ;
Viens changer nos cœurs si durs, Nos raisonnements obscurs.

O relève-nous, nous sommes tombés si bas.
O relève-nous, par ta grâce et ton pardon,
Aie pitié de nous, nous nous humilions devant toi.

Pardon, Seigneur, pardon, pour tant de paroles mauvaises ;
Viens adoucir nos mots, nos lèvres, et que nos querelles s’apaisent.
Pardon, Seigneur, pardon, de toujours garder rancune ;
Viens changer notre amertume, Transformer notre attitude.

Oui Seigneur, aie pitié de nous, nous nous humilions devant toi.
Merci Seigneur, toi qui veut notre bonheur,
nous t’ouvrons humblement nos cœurs,
que ton Esprit nous libère du péché pour pouvoir t’adorer simplement...
envoie ton Esprit Saint sur nous tous ici présents...
Nous te prions particulièrement pour l’unité de tous les chrétiens
et pour tous les prêtres qui sont en retraite en ce début d’année…
Seigneur envoie ton Esprit Saint sur nous tous...

1.Viens, Esprit de Dieu et nous serons humbles et pauvres.
Viens nous apprêter à hériter de ton Royaume.
Viens nous fortifier dans la douleur et dans l’épreuve.
Viens nous abreuver de ton eau vive.

Veni Sancte Spiritus, Veni Sancte Spiritus,
Veni Sancte Spiritus, Glorificamus te !

2. Viens, Esprit de Dieu, mettre ta paix dans la discorde.
Viens nous serons doux, nous obtiendrons miséricorde.
Viens et nous serons des artisans de paix sur terre.
Viens donner la joie, qui vient du Père.

3. Viens, Esprit de Dieu et sanctifie nos sacrifices.
Viens nous soutenir dans nos combats pour la justice.
Viens rends nos cœurs purs et nous verrons l’éclat du Père.
Viens, éclaire-nous de sa lumière.

Deo Patri sit Gloria, Et Filio, qui a mortuis,
Surrexit ac Paraclito In saeculorum saecula. Amen
(4 fois)

Nous avons du prix aux yeux du Seigneur.
Le 26 janvier c’est le Dimanche de la parole de Dieu.
Tous les jours les croyants juifs et chrétiens essaient de devenir familiers
et intimes de la parole de Dieu. Ignorer les Écritures,
c’est ignorer le Christ nous dit le pape François, citant saint Jérôme.
Avant la lecture de l’Évangile, nos frères orthodoxes ont cette belle
formule  : «  Soyons attentifs.  » Aujourd’hui, écouterons-nous la Parole ?
Oui, laissons-nous habiter par sa Parole.
Elle ne cesse de s’accomplir en nos vies pour que le salut
parvienne aux extrémités de la terre.

-Procession de la Parole-
Deux enfants avancent vers l’autel , un avec une bougie allumée et l’autre avec l’évangile ouvert
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuia,
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuia

Nous te louons, nous t’acclamons
Jésus vivant, Toi le Ressuscité
Nous te louons, nous t’acclamons
Verbe de vie, la Parole incarnée

Gloire à Toi, Seigneur,
Ton Évangile est vérité.
Gloire à Toi, Seigneur,
Ton Évangile est liberté.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (4, 12-23)
« Il vint habiter à Capharnaüm pour que soit accomplie la parole d’Isaïe »
Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant la barque et leur père, ils le suivirent. Jésus parcourait toute la Galilée ; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple. Acclamons la Parole de Dieu.

Ta parole est une lampe devant mes pas, elle éclaire mon sentier. (bis)
Quand parfois je crains d’avoir perdu mon chemin,
Tu es toujours tout près de moi.
Non, je ne craindrai rien, car tu me tiens par la main,
Tout près de moi jusqu’à la fin.

-Méditation-
Jean Baptiste (le cousin de Jésus) est en prison à cause du roi Hérode.
Quittant le silence de Nazareth ( village où Jésus a vécu son enfance), Jésus commence sa vie publique. Le temps n’est plus à écouter Jean Baptiste ou les prophètes mais à accueillir la nouveauté de la parole de Dieu qui désormais nous parle par son Fils Bien- Aimé : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche ».
Ces 1ers mots de Jésus surgissent au beau milieu de Capharnaüm (ville de la Galilée) « carrefour des nations » « lieu de passage et de brassage de population » endroit cité par Isaïe, pour nous dire que la Bonne Nouvelle est pour tous, tous les peuples, toutes les nations.
En citant Isaïe, Matthieu montre que l’Ecriture s’accomplit en la personne du Christ « Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière ». Cette lumière présente au moment où Jésus commence sa vie publique, vient de Dieu, elle est le signe du salut à l’oeuvre dans le monde. Cette lumière nous permet d’avancer et d’agir.

Quant à la parole de Jésus « Convertissez-vous , car le royaume des Cieux est tout proche. » c’est un appel : appel à préparer et à changer son cœur, appel à écouter et à méditer la Parole de Dieu tant dans l’action liturgique (la messe, l’adoration) que dans la prière et la réflexion personnelles.

S’ensuit l’appel des 4 premiers disciples, un appel que Jésus lance aux pêcheurs au cœur de leur vie quotidienne, en plein boulot, au bord du lac.
La réponse des appelés est immédiate, radicale mue par une promesse « Je vous ferai pêcheurs d’hommes » Ces 4 hommes« suivront » Jésus jusqu’au bout d’eux-mêmes, jusqu’au bout de l’amour et de la mission à accomplir sur un chemin à inventer.
Quelle audace ce Jésus ! C’est lui qui appelle, c’est lui qui engage des hommes tout simples. Car oui, être disciple de Jésus ne requiert pas de prédispositions particulières ( Pierre montrera à plusieurs reprises qu’il n’est pas à la hauteur de la tâche mais qu’il a juste répondu à un appel)
Etre disciple de Jésus, n’est-ce-pas avoir un cœur simple, ouvert, bon, prêt à accueillir Dieu et les autres ?
Toi adorateur, toi jeune, toi papa, maman, toi papi, mami , célibataire, Jésus t’appelle à le suivre, à le servir avec tes moyens, tes possibilités, tes capacités. Es-tu prêt à t’engager à la suite de Jésus ?
Se convertir, c’est accepter de se laisser regarder par le Christ , marcher avec lui, s’ouvrir à sa parole qui , jour après jour, nourrit notre vie jusqu’à transformer notre manière d’être, d’agir : « Ta parole est la lumière de mes pas, la lampe de ma route »
Jésus apporte sa lumière à tous ceux qui cherchent Dieu. Il est venu sur la terre pour nous apprendre à aimer pour de vrai. Quand tu vois quelqu’un qui est malheureux, apporte-lui ta joie, console-le, réconforte-le, c’est déjà la lumière de Jésus qui vient nous sauver. Qui que tu sois, ose poser des gestes de fraternité, des gestes de paix, des gestes d’amour. Ose annoncer Jésus Christ en vérité et avec ta foi.

PRIONS : Le Seigneur est ma lumière et mon salut ; de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ; devant qui tremblerais-je ?

J’ai demandé une chose au Seigneur, la seule que je cherche : habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie.

Mais, j’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ; espère le Seigneur .AMEN !

Toute la vie j’avais routine, routine 
Les pieds collés dans les filets, me lever, naviguer, 
Pécher, me recoucher, j’étais comme ces poissons 
Qui étouffent à l’air libre, et voilà il arrive 
Toute la vie j’avais routine, routine 
Le cœur piégé par mes pensées, et comme seul avenir 
D’être né pour mourir, il défait tous nos liens 
Je vais quitter les miens, et enfin il arrive

La bonne nouvelle, c’est lui - La bonne nouvelle c’est vous 
La bonne nouvelle, c’est lui - La bonne nouvelle c’est nous 
 
 

Il dit "Suivez moi, laissez tout" 
Ça tombe bien, nous on n’a rien 
« Heureux les humbles et les petits » 
Ça tombe bien, on aime la vie 
La vie est éternelle, elle est à nous 
Si on le suit, si on le suit 
 
ADORATION

Adorez-le, bénissez-le !
Que la louange de vos chants le glorifie !
Adorez-le, bénissez-le !
Que de vos cœurs jaillisse le feu de l’Esprit !

D’un seul cœur, louez votre Seigneur, que son amour transforme votre vie.

O mon Dieu, que J’adore, Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Par le cœur douloureux et immaculé de la Vierge Marie, Notre Mère, 
Je T’offre toutes les souffrances du monde plus particulièrement celles
de ton Eglise en détresse. Nous te supplions de rassembler, par ton Esprit Saint,
tout ce qui est divisé. Guéris les cœurs de ceux qui ont été blessés par l’Eglise
Tu as prié pour que tous soient un, nous Te prions pour l’unité des chrétiens,
telle que Tu la veux, par les moyens que Tu veux.
Soutiens de Ta force tous nos frères persécutés, bafoués, pourchassés,
Essuie les larmes de ceux qui pleurent. Donne la lumière et l’Espérance
à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit, Accorde la fidélité et
la persévérance à ceux qui Te sont consacrés. Père très bon,
Toi qui par la mort de Ton Fils sur la Croix, nous a révélé Ton Amour, 
Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières.

-silence-

Tu es grand, Seigneur, Tu es grand, Seigneur.
Tu es grand, Seigneur, Tu es grand, Seigneur.
Magnifique, digne de louanges,
Tu es grand, Seigneur.
Magnifique, digne de louanges,
Tu es grand, Seigneur.

Chant final

Nous voulons vivre l’unité, rester ensemble à chaque instant.
Surtout ne pas nous séparer, continuer d’aller de l’avant.
Nous voulons te rester fidèle et devenir un même corps ;
Travailler au lien de la paix, Marcher toujours dans le même Esprit.

Tous ensemble, nous partageons l’amour du Seigneur,
L’adoration du Sauveur.
Tous ensemble, nous accueillons l’Esprit du Seigneur,
L’unité du Créateur. 
 
 

Reconnaissons nos différences, en Dieu elles seront notre force.
Nous allons partager ensemble,
Chercher encore le royaume de Dieu




puce Plan du site puce Mentions légales puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2020 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10