Adoration du Saint Sacrement "1ère semaine de carême"

Comme tous les vendredis, le Saint Sacrement est exposé de 7h00 à 11h30.

Il y a adoration silencieuse de 7h à 10h30 puis de 10h30 à 11h30 une animation est proposée aux adorateurs suivie de la bénédiction.

Mercredi nous avons reçu les cendres, ce qui marque le début du Carême.
Le Carême nous offre encore une fois l’opportunité de réfléchir sur ce qui est au cœur de la vie chrétienne : la charité. En effet, c’est un temps favorable pour renouveler, à l’aide de la Parole de Dieu et des Sacrements, notre itinéraire de foi, aussi bien personnel que communautaire. C’est un cheminement marqué par la prière et le partage, par le silence et le jeûne, dans l’attente de vivre la joie pascale.
Saisissons la grâce du temps de Carême pour reconsidérer notre vie.
Avec l’aide du Seigneur, comprenons que nous avons besoin d’être sauvés.
Le Carême n’est pas un temps de deuil, mais celui de la joie et de la lumière.
La croix de Jésus est une croix d’Amour, elle est là pour nous montrer d’où nous venons et nous indique le chemin du vrai bonheur.
Pendant le carême, l’adoration se fera comme d’habitude le vendredi matin et les chemins de croix auront lieu tous les vendredis à l’église à 18h.
Ce soir, le chemin de croix sera animé par les membres du Conseil Pastoral.

Ensemble chantons :

1. Élancée vers les Cieux pour me montrer d’où je viens,
Tu es le doigt de Dieu qui m’indique le chemin du vrai bonheur
qui passe par la Croix, pour que mon cœur s’abandonne avec Foi.

Ô Croix d’Amour, Ô Croix de Jésus-Christ,
protège-nous, dissipe notre nuit.
Ô Croix d’Amour, Ô Croix de Jésus-Christ,
protège-nous, illumine nos vies.

2. Lumière dans la nuit, comme une étoile des Cieux,
Ta clarté me conduit vers le Cœur même de Dieu ;
Ô Croix d’Amour, quand je suis dans le noir,
sois mon secours, ravive mon espoir.

3. Dans l’ombre de la Croix se tient la Vierge Marie ;
tout comme au Golgotha, Amoureusement,
Elle prie pour Ses enfants qui rejettent la Croix,
pour Ses enfants qui ont perdu la Foi.

Et tandis que le monde s’embourbe dans la noirceur,
Dieu répand sur la terre la Lumière de la Croix, la Lumière de Son Cœur.

-Traçons sur nous le signe de la croix-

Oui seigneur, par ta croix tu nous sauves…

Cette année, le message du Pape François pour le Carême est le suivant :
« Nous vous en supplions au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2 Co 5, 20). Sous le signe du Rosaire, le pape François nous dit : « J’invoque l’intercession de la Très-Sainte Vierge Marie pour ce Carême, afin que nous accueillions l’appel à nous laisser réconcilier avec Dieu, pour fixer le regard du cœur sur le Mystère pascal et nous convertir à un dialogue ouvert et sincère avec Dieu. Sainte Vierge Marie sois à nos côtés en ce temps d’adoration, c’est ainsi que nous pourrons devenir ce que le Christ dit à ses disciples : « soyez sel de la terre et lumière du monde »

Sel de la Terre, Lumière du monde,
Mais pas sans toi Marie, mais pas sans Toi
Sel de la Terre, Lumière du monde,
Mais avec toi Marie, oui avec Toi

Le Pape François rappelle aussi que l’Eglise nous offre des armes spirituelles
nous les appellerons les 3P. : Prière, Privation et Partage pour mener à bien le combat de la vie pendant ce temps de Carême qui dure quarante jours.
Jésus aide-nous à marcher avec toi dans le désert, aide ceux qui ont besoin de toi, particulièrement les malades, les familles qui traversent de grandes épreuves...

-silence-

1. Au désert avec toi, Jésus Christ, nous venons à l’appel de l’Esprit.
Quarante jours dans le silence, nous entendrons chanter l’Alliance.
Tu parles au cœur et ta tendresse nous séduit.
Au désert avec toi, Jésus Christ, notre Pâque aujourd’hui s’accomplit.

2. Au désert avec toi, Jésus Christ, nous voyons quel trésor est la vie.
Le feu qui brûle sous la cendre deviendra flamme incandescente.
Dans la prière au plus secret, Dieu nous le dit.
Au désert avec toi, Jésus Christ, notre Pâque aujourd’hui s’accomplit.

3. Au désert avec toi, Jésus Christ, notre jeûne a la force d’un cri :
Le cri monté de la planète où tant de faims se manifestent.
Voici le temps de partager le pain de vie.
Au désert avec toi, Jésus Christ, notre Pâque aujourd’hui s’accomplit.

Ensemble prions :
Au désert avec toi
Seigneur, conduis-moi au désert et parle à mon cœur blessé.
Je veux me retrouver face à toi dans le silence et la solitude.
Tu connais mes luttes et mon péché. Pose ton regard sur mon histoire.
Abreuve ce qui est sec, stérile ou tari. Que la soif de toi m’ouvre à la grâce.
Que ton Esprit me relève et me relance. Fais alliance avec moi !
Montre-moi des chemins nouveaux ! Permets que je témoigne,
par ma joie et mon espérance de ta générosité et de ta tendresse,
envers ceux qui font route avec toi.
Seigneur, conduis-moi au désert. Parle à mon cœur et raffermis ma foi !

Viens nous abreuver de lumière de bienveillance et de clarté
Ta miséricorde éternelle vient dans nos cœurs tout relever
Et tomberont toutes nos lois quand viendra la gloire des cieux
Et je répondrai dans la Foi Tu es mon Seigneur et mon Dieu

Vienne Ta Grâce en nos misères, et dans la grandeur de Ton nom
Viens déposer sur notre terre, la douceur de Ta guérison
Vienne l’Esprit qui nous libère, et dans la beauté de Ton nom
Naît dans le cœur de notre Père, l’amour infini du pardon

Quand Ta Parole est prononcée la mort est vaincue par la Vie
Et dans tous nos cœurs délaissés se manifeste Ton Esprit
Que vienne en nos vies le réveil que Ton amour a désiré
Dans la Foi je ne tremble pas car Jésus ma vertu c’est Toi

Pour nous le verbe s’est fait chair parmi nous Il a demeuré
Il vit en nous et nous éclaire Sa grâce en nous s’est déversée
Nos yeux verront ce que ton cœur à chacun de nous veut donner
Que par l’Esprit de notre Père en nous Jésus vienne habiter

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole

Ta parole est une lampe devant mes pas, Elle éclaire mon sentier.
Ta parole est une lampe devant mes pas, Elle éclaire mon sentier.

Quand parfois je crains d’avoir perdu mon chemin,
Tu es toujours tout près de moi.
Non, je ne craindrai rien, car tu me tiens par la main,
Tout près de moi jusqu’à la fin.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (4, 1-11)
« Jésus jeûne quarante jours, puis est tenté »
En ce temps-là, Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur s’approcha et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » Mais Jésus répondit : « Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Alors le diable l’emmène à la Ville sainte, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. » Le diable l’emmène encore sur une très haute montagne et lui montre tous les royaumes du monde et leur gloire. Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si, tombant à mes pieds, tu te prosternes devant moi. » Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C’est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, à lui seul tu rendras un culte. » Alors le diable le quitte. Et voici que des anges s’approchèrent, et ils le servaient. – Acclamons la Parole de Dieu.

Ta parole est une lampe devant mes pas, Elle éclaire mon sentier.
Ta parole est une lampe devant mes pas, Elle éclaire mon sentier.

Je n’oublierai pas ton grand amour pour moi,
Pourtant parfois je doute encore.
Ô Jésus, guide moi, garde moi tout près de toi,
Je veux t’aimer jusqu’à la fin

-Méditation-
Le Carême s’ouvre par le récit des tentations de Jésus au désert , le grand combat du Messie, sauveur, serviteur, qui va affronter le diviseur, Satan , le Tentateur .
Comme son peuple, Jésus est emmené au désert , il connaît la faim, il doit choisir devant qui se prosterner , lui , le Fils de Dieu. (Il n’a pas été tenté seulement 3 fois mais tout au long de sa vie terrestre) ( mais, à chaque fois il résiste et il sort vainqueur ) .

La 1ère tentation de Jésus est une tentation contre l’espérance en Dieu.
Devant le mal, la souffrance ,la faim on est tenté d’accuser Dieu , de lui demander de résoudre nos problèmes .
Comme Jésus , sachons résister à cette manœuvre diabolique en nous appuyant sur notre relation à Dieu et sur sa Parole qui peut nous sauver .

La 2ème tentation est l’épreuve de la foi .

Le peuple d’ Israël n’a cessé de demander à Dieu des signes pour montrer qu’il existe .
Jésus a été tenté sans cesse de jouer au Dieu tout puissant, mais il a choisi d’être le Messie pauvre, humilié et il s’est fait serviteur .
Le chrétien aussi est tenté par l’épreuve de la foi : il voudrait que Dieu soit évident, qu’il se manifeste dans nos prières , nos liturgies , mais notre Dieu est un Dieu caché , qui se tait , qui nous laisse libre face à nos responsabilités . , Ce n’est pas pour cela qu’il n’existe pas , il est Tout Autre , à nous de le chercher , de le trouver , de le discerner .

La 3ème tentation est celle du pouvoir, de l’amour .

Satan se revendique prince de ce monde possédant tous les royaumes de la terre . Son but est de nous séparer de Dieu .
Jésus démasque Satan ; non, ce n’est pas Satan qui donne quoi que ce soit ( lui ne sait que mentir, faire périr , détourner l’homme de la vérité )
Dieu seul est Dieu . Dieu seul donne la vie . Dieu seul donne gratuitement, en abondance, sans condition, par pur amour .
Pour résister au diable Jésus répond en citant les Ecritures : les 3 réponses de Jésus au tentateur sont extraites du Livre du Deutéronome à propos des tentations du peuple d’Israël au désert .
A la différence du peuple juif, Jésus ne succombe pas aux tentations . Le démon n’a pas réussi à diviser , à détourner le cœur du Fils de Dieu et celui-ci est donc disponible pour accueillir le don de Dieu « voici que des anges s’approchèrent et ils servaient Jésus »

En ce jour où nous communions au Christ vainqueur des tentations, ne nous laissons accaparer ni par le pouvoir , ni par l’avoir .
Mettons-nous à l’école de Jésus .
Comme lui accueillons la vie qui vient du Père .
En ce carême, suivons le Christ sur le chemin de la confiance .
Nous ne pourrons pas nous perdre , nous marcherons vers notre bonheur .

PRIONS :
Mon Dieu, je ne te demande pas de faire un bon carême , mais un bon moi-même, je le veux , je le crois .
Permets-moi de me rapprocher de mes frères et sœurs surtout ceux que j’ai du mal à aimer, à supporter , à écouter .
Le carême est un temps favorable pour me laisser guider par toi .
Seigneur , accorde-moi la grâce de jeûner, de partager, de prier , de pardonner , d’AIMER, tout simplement avec un cœur sincère et droit . AMEN !

-Adoration-

1- Là devant Toi, tout genou fléchira,
Toute langue dira Tu es Seigneur
Tu monteras, tu seras élevé
Tu seras exalté en serviteur

Je Te loue mon Dieu pour Ta Majesté
A la Croix Tu me rends la liberté
Jamais je ne pourrai imaginer tout l’Amour dont Tu m’as comblé

2- C’est nos souffrances dont il était chargé,
Et c’est nos fautes qu’il portait
Et nous pensions, qu’il était châtié,
Et frappé par Dieu, humilié

3- C ’est par nos fautes qu’on l’a transpercé
C’est pour nous sauver qu’il s’est donné
Le châtiment qui nous obtient la paix est tombé sur lui, nous sommes guéris

O mon Dieu, que J’adore, Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Par le cœur douloureux et immaculé de la Vierge Marie, Notre Mère,
Je T’offre toutes les souffrances du monde
et plus particulièrement celles de ton Eglise en détresse,
Soutiens de Ta force tous nos frères persécutés, bafoués, pourchassés,
Essuie les larmes de ceux qui pleurent, de ceux qui prient de ceux qui tremblent.
Donne la lumière et l’Espérance à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit,
Accorde la fidélité et la persévérance à ceux qui Te sont consacrés.
Père très bon, Toi qui par la mort de Ton Fils sur la Croix,
nous a révélé Ton Amour,
Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières.

Entre tes mains j’abandonne tout ce que j’appelle mien.
Oh ! Ne permets à personne, Seigneur, d’en reprendre rien !
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Entre tes mains j’abandonne tout avec bonheur.
Je n’ai pas peur de te suivre sur le chemin de la croix.
C’est pour toi que je veux vivre, connais, j’aime ta voix.
Oui, prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Sans rien garder, je te livre Tout avec bonheur.
Tu connais mieux que moi-même tous les besoins de mon cœur.
Et, pour mon bonheur suprême, tu sais me rendre vainqueur.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Je ne vis plus pour moi-même, mais pour mon Sauveur.
Prends mon corps et prends mon âme ; Que tout en moi soit à toi !
Que par ta divine flamme, tout mal soit détruit en moi.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Prends mon corps et prends mon âme ; Règne sur mon cœur !

1. Simplement je m’abandonne, pour aujourd’hui,
En tes mains qui me façonnent maître de la vie
Je ne veux pas de richesse ni d’honneur lointain,
Mais que ton amour m’entraîne car je t’appartiens.

2. Simplement je te demande, pour aujourd’hui,
De recevoir et de prendre toute ma vie.
En tout temps et toute chose je veux être à toi,
Et que ton amour soit l’aube de toute ma joie.

3. Simplement dans ma faiblesse, pour aujourd’hui,
Que ton Esprit renouvelle le souffle de vie.
Toi, ma force et mon courage, j’ai confiance toi.
Tu m’as fait à ton image Tu me sauveras

Simplement je te demande, pour aujourd’hui

Chantons sans fin le nom du Seigneur
Bénissons-le d´âge en âge !
Par son amour il comble nos cœurs
Et vient transformer nos vies.

1. Goûtez, voyez, comme est bon le Seigneur
Lui qui pardonne à tout homme pécheur
Quand il se tourne vers lui !

2. Changeons nos cœurs et convertissons-nous,
Tournons nos yeux vers ce Dieu plein d´amour,
Son pardon redonne vie !

6. Suivons les pas des amis du Seigneur
Qui ont laissé Dieu transformer leurs cœurs
Par l´amour qui sanctifie.

7. Soyons témoins de l´amour du Seigneur.
Dieu allume une étincelle en nos cœurs
Que brûle en nous son Esprit !

qrcode:http://paroissemoufia.re/spip.php?article643