Chemin de Croix à 18h00 à l’église

Ce soir le Chemin de Croix sera animé par les équipes du Rosaire et de la pastorale des malades à 18h00

 <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='268' />  <br width='400' height='314' />  <br width='400' height='253' />  <br width='400' height='319' />  <br width='400' height='227' />  <br width='400' height='242' />  <br width='400' height='293' />

+ Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, Amen.

Introduction : Bonsoir à tous, nous voici en marche vers Pâques.
Le chemin de croix de ce soir est celui du diocèse, il sera animé par les équipes du Rosaire et de la pastorale des malades.
Soyons en cœur à cœur avec Jésus cheminant à sa suite dans le premier chemin de croix de l’Histoire du monde.
Nous voici en pèlerinage, paroissiens du Moufia en Eglise, vers la plénitude de la vie éternelle à la suite du crucifié-ressuscité. Lui, le Verbe de vie, le Verbe fait chair, par qui Dieu nous fait vivre aujourd’hui. Nous les chrétiens et tous les autres humains.
Et chacun de nous ne peut pas faire l’économie de la croix. Chacun a ses croix. Jésus veut nous aider à les porter dans la lumière et la force de l’Esprit. Alors, nos croix que nous aussi nous nous aidons à porter les uns les autres peuvent devenir des croix glorieuses."

Chant
Jésus me voici devant toi
tout simplement dans le silence.
Rien n’est plus important pour moi
que d’habiter en ta présence.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

1ère station : Jésus est condamné à mort

Parole : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (23.20-24)
Pilate, dans son désir de relâcher Jésus, adressa de nouveau la parole aux juifs. Mais ils vociféraient : « Crucifie-le ! Crucifie-le ! ».
Pour la troisième fois, il leur dit : « Quel mal a donc fait cet homme ? Je n’ai trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort. Je vais donc le relâcher après lui avoir fait donner une correction. ». Mais ils insistaient à grands cris, réclamant qu’il soit crucifié ; et leurs cris s’amplifiaient. Alors Pilate décida de satisfaire leur requête.

Méditation : Jésus est condamné à mort.
Il est là, tout seul, devant Pilate.
Tous ceux avec qui il avait marché sur les routes de la Palestine l’ont abandonné !
Même Pierre qui avait pourtant promis de ne pas l’abandonner ...
Et nous, qui marchons ensemble, en Église, dans cette démarche synodale ... est-ce que nous n’oublions pas parfois Jésus dans nos réflexions ?

Ensemble, Prions : Seigneur, apprends-nous à marcher ensemble, en n’ayant qu’un objectif : le bien de ton Église et de sa mission dans le monde. Aide-nous à respecter les autres, à respecter leurs idées, à voir en eux des sœurs, des frères qui cherchent, tout comme nous, à devenir missionnaires de ta Parole.

Chant : N’aie pas peur,
Laisse-toi regarder par le Christ ;
Laisse-toi regarder, car il t’aime.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

2ème station : Jésus est chargé de sa croix.

Parole : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (23,25-26)
Pilate relâcha celui qu’ils réclamaient, le prisonnier condamné pour émeute et pour meurtre, et il livra Jésus à leur bon plaisir. Et ils l’emmenèrent.

Méditation : On oblige Jésus à porter ta croix jusqu’au Golgotha ...
Une foule le suit ... ceux qui crient « A mort, crucifie-le ! » ... ceux qui croient en sa Parole ... et sans doute des indifférents ... pour le spectacle !!
Tous le suivent sur le chemin ... mais pas ensemble !
Et nous, dans notre diocèse, dans notre paroisse, dans notre mouvement ... est-ce que nous pouvons dire que nous « marchons ensemble » ?

Ensemble, Prions : Seigneur, comme il est difficile de marcher ensemble ! Nous sommes tellement différents les uns des autres ! Aide-nous à profiter de nos différences pour grandir, pour aller plus loin, pour voir plus loin, ... avec l’aide des autres.

Chant : Ô Seigneur, pardonne à ton peuple,
Ô Seigneur, pardonne à ton peuple
Ô seigneur, Pardonne-nous


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

3ème station : Jésus tombe pour la première fois.

Parole : Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé, à cause de nos fautes qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur lui : par ses blessures, nous sommes guéris. Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait son propre chemin, mais le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous.

Méditation : Jésus chute. La croix est trop lourde à porter ...
Il a dit : « Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, ...
Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. », (Mt 11,30) ...
Il parle de son enseignement.
Saint Pierre écrit : « Lui-même a porté nos péchés, dans son corps, sur le bois. » (1P 2,24) ... dont les miens ...

Ensemble, Prions : Seigneur, quand nous prenons conscience de nos péchés, nous avons un sentiment de lourdeur dans notre coeur, nous ne nous sentons pas bien. Et toi, tu as porté tous nos péchés ... Pas étonnant que tu sois tombé ! Pardonne-nous !

Chant : Si la faiblesse t’a fait tomber au bord du chemin (bis)
Tu sauras ouvrir tes bras
Alors tu pourras danser au rythme du pardon.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

4ème station ; Jésus rencontre sa mère.

Parole : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (2.34-35)
Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction - et toi, ton âme sera traversée d’un glaive - : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »

Méditation : Marie est toujours aux côtés de Jésus, physiquement ou en pensée. Mieux, ils sont toujours coeur à cœur. A Cana, Marie s’entend dire par Jésus « Femme, mon heure n’est pas encore venue. »
Pourtant, Jésus change l’eau en vin. C’est l’heure de Marie. Aujourd’hui, Marie est là, une présence à son Fils et à nous-mêmes : « Faites tout ce qu’il vous dira. »

Prière : Seigneur, quand je prie, ou que je réfléchis en Église, je ne suis pas sûr que l’amour que j’ai pour toi soit manifeste, que l’amour que j’ai pour les autres soit réel.
Marie, aide-nous à développer notre amour pour les autres, particulièrement lors de nos rencontres en équipe du Rosaire, comme toi tu l’as fait.

Je vous salue, Marie…

Chant : Marche avec nous, Marie,
Aux chemins de nos vies,
Ils sont chemins vers Dieu. (bis)


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

5ème station : Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix.

Parole : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (23,26)
Comme ils l’emmenaient, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix pour qu’il la porte derrière Jésus.

Méditation : Simon de Cyrène est réquisitionné... et il accepte bien volontiers ...
Mais il n’est pas seul sur le chemin !
Pourquoi personne ne vient aider Jésus qui n’en peut plus ?
Et nous, quand nous voyons quelqu’un qui n’en peut plus sur son chemin, que faisons-nous ?
L’aidons-nous ou disons-nous que ce n’est pas notre problème ?

Ensemble, Prions : Seigneur, tu nous appelles à marcher ensemble pour faire Église.
Aide-nous à être attentifs à ceux qui traînent ... physiquement, psychologiquement, sentimentalement, intellectuellement, moralement, spirituellement ?
Rendons-nous prêts à leur donner la main quand ils en ont besoin.

Chant : Près de nous tu marches avec la croix,
Mais l’orgueil nous emprisonne...
Ô Seigneur, guéris-nous, Ô Seigneur, sauve-nous.
Donne-nous la paix.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

6ème station : Véronique essuie le visage de Jésus.

Parole : Lecture du 1er livre des chroniques (1Ch 16, 8.11-12)
Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom.
Cherchez le Seigneur et sa puissance, recherchez sans trêve sa face.
Souvenez-vous des merveilles qu’il a faites, de ses prodiges, des jugements qu’il prononça.

Méditation : Véronique va seule essuyer le visage de Jésus. La compassion lui donne du courage pour agir, pour aller vers Jésus condamné comme un malfaiteur, un indésirable, un mauvais à ne pas fréquenter.
Comment réagissons-nous vis-à-vis des personnes qui prennent des initiatives, bonnes... mais dérangeantes ?

Prions : Seigneur, aide-nous à voir en toute personne quelqu’un qui a du prix à tes yeux, quelqu’un que tu aimes, quelqu’un dont le visage reflète ton visage. Donne-moi la grâce de l’aimer comme un autre moi-même, avec nos charismes différents.

Chant : Je cherche le visage,
le visage du Seigneur,
Je cherche son image
tout au fond de vos cœurs.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

7ème station : Jésus tombe pour la 2ème fois

Parole : Lecture du livre des psaumes (6.3-5)
Pitié, Seigneur, je dépéris ! Seigneur, guéris-moi ! Car je tremble de tous mes os, de toute mon âme, je tremble. Et toi, Seigneur, que fais-tu ? Reviens, Seigneur, délivre-moi, sauve-moi en raison de ton amour !

Méditation : Au cours de notre démarche synodale, nous essayons de prier ensemble, de nous écouter, de réfléchir ensemble, de discerner ce que nous devons, de travailler ensemble. Ce n’est pas toujours facile.
Quand nous marchons en groupe, il faut régler nos pas sur ceux d’entre nous qui marchent le moins vite.
C’est frustrant pour ceux qui veulent aller vite et frustrant aussi pour ceux qui ont du mal à suivre, car ils se sentent parfois dévalorisés et sont prêts alors à abandonner, à se mettre sur le bord du chemin, à s’isoler.
Jésus tombe ... mais il se relève et a continue son chemin de croix.

Ensemble, Prions : Seigneur, aide-nous à être attentifs aux uns et aux autres, à accepter respectueusement nos différences et à les valoriser. Que nos différences soient source d’enrichissement pour notre communauté chrétienne et notre entourage quotidien !

Chant : Fais que je marche Seigneur,
Aussi dur que soit le chemin.
Je veux te suivre jusqu’à la croix :
Viens me prendre par la main.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

8ème station : Jésus réconforte les femmes de Jérusalem.

Parole : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (23, 37-29)
Le peuple, en grande foule, le suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur Jésus. Il se retourna et leur dit : « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants ! Voici venir des jours où l’on dira : "Heureuses les femmes stériles, celles qui n’ont pas enfanté, celles qui n’ont pas allaité !"

Méditation : Les femmes de Jérusalem pleurent au passage de Jésus. Elles sont au bord du chemin et ne peuvent pas s’approcher physiquement de lui. Elles le soutiennent de leur compassion. Jésus les voit.
Nous ne pouvons pas vouloir marcher ensemble en Eglise sans compassion, sans nous intéresser à ceux qui sont à l’écart, sans nous engager nous-mêmes à marcher avec les autres.

Ensemble, Prions : Seigneur, donne-nous la grâce de réconforter ceux qui sont au bord du chemin comme Jésus a réconforté les femmes de Jérusalem.
Donne-nous aussi la grâce et le courage de nous soutenir les uns les autres par la correction fraternelle pour faire la vérité sur le chemin de la perfection.

Chant : Si la souffrance t’a fait pleurer des larmes de sang (bis)
Tu auras les yeux lavés
Alors tu pourras prier avec ton frère en croix.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

9ème station : Jésus tombe pour la 3ème fois.

Parole : Lecture du livre d’Isaïe (Is 53, 6b-Sa)
Mais le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous.
Maltraité, il s’humilie, il n’ouvre pas la bouche : comme un agneau conduit à l’abattoir, comme une brebis muette devant les tondeurs, il n’ouvre pas la bouche. Arrêté, puis jugé, il a été supprimé

Méditation : Jésus tombe encore une fois ... il n’en peut plus.
Les soldats sont pressés de terminer leur besogne. Ils avancent vite. Quand Jésus tombe, ils ne le ménagent pas. Dans nos groupes de réflexion, il peut arriver que certains pensent que nous n’allons pas assez vite, que nous ergotons, que nous pinaillons, que nous n’avançons pas. Tout parcours de vie comporte des chutes dont nous pouvons tirer des leçons. Jésus tombe et se relève. Prenons le temps pour que chacun puisse s’exprimer. « Du choc des idées, peut jaillir la lumière ».

Ensemble, Prions : Seigneur, nous sommes souvent trop pressés, nous voulons que tout aille vite ... et qu’on n’en parle plus. Apprend-nous la patience... rappelle-nous la parabole du blé et de l’ivraie : laissons les idées pousser à leur rythme. Pendant ce temps, nuit et jour, c’est toi qui fais pousser la graine ... dans le sens que toi tu veux.

Chant : Si la tristesse t’a fait douter au soir d’abandon (bis)
Tu sauras porter ta croix
Alors tu pourras mourir


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

10ème station : Jésus est dépouillé de ses vêtements.

Parole : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (Lc 23, 32.34)
Ils emmenaient aussi avec Jésus deux autres, des malfaiteurs, pour les exécuter. Jésus disait : « Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font. » Puis, ils partagèrent ses vêtements et les tirèrent au sort.

Méditation : On enlève les vêtements de Jésus ...il va être crucifié nu ...
Humiliation suprême.
Nous, nous avons les vêtements pour le bricolage ou le jardin, les vêtements pour la maison, ceux pour sortir, et puis les « vêtements la messe »
Enfin ... pas tous ...
Certains n’ont pas beaucoup de choix.
Et les inégalités ne concernent pas seulement les vêtements ...
Avons-nous prévu dans notre réflexion paroissiale un groupe d’aide aux plus démunis, Secours Catholique, Saint Vincent de Paul ou autre ... ?

Prions : Seigneur, nous sommes souvent prompts à réclamer ceci ou cela, à dénoncer les inégalités. Est-ce que nous regardons autour de nous les personnes qui sont en manque ... d’amour, de travail, de biens matériels, ou qui se sentent seules, abandonnée, malades ? Change nos cœurs. Ouvre nos yeux. Ouvre nos mains.

Chant : Ouvre mes mains Seigneur
Qui se ferment pour tout garder.
Le pauvre a faim devant ma maison,
Apprends-moi à partager.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

11ème station : Jésus est cloué sur la croix.

Parole : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (23,33)
Lorsqu’ils furent arrivés au lieu-dit : Le Crâne (ou Calvaire), ils crucifièrent Jésus, avec les deux malfaiteurs, l’un à droite et l’autre à Vous que la haine a déchirés, gauche.

Méditation : Nous avons du mal à imaginer la souffrance de Jésus.
Evidemment, personne n’est prêt à subir ce châtiment ou à l’infliger à d’autres ! Pensez-vous, c’est trop barbare ! Et pourtant ...
Combien de fois nous faisons des "commérages" sur l’une ou l’autre de nos relations, que ce soit dans le travail, la famille ... ou dans notre paroisse ou dans notre mouvement
Nous n’avons pas la volonté de faire mal ... mais ça sort ... et ça fait mal à la personne concernée quand elle l’apprend. Nous l’avons déshabillée et crucifiée.
La langue peut être meurtrière ! On voit des exemples sur les réseaux dits sociaux ces derniers temps ...
Si nous voulons marcher ensemble, attention à nos paroles ! Pas de médisance ni de calomnies.

Prière : Seigneur, tu nous as dit « tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jn 13-35).
Aide-nous à avoir du respect et de l’amour pour les autres, pour tous les autres.

Chant : Vous que les hommes ont crucifiés,
Ne craignez pas pour votre corps,
Ne craignez pas devant la mort,
Levez les yeux vers le Seigneur,
Criez vers lui sans perdre coeur.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

12ème station : Jésus meurt sur la croix.

Parole : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (23, 44-46)
C’était déjà environ la sixième heure (c’est-à-dire : midi) ; l’obscurité se fit sur toute la terre jusqu’à la neuvième heure, car le soleil s’était caché. Le rideau du Sanctuaire se déchira par le milieu. Alors, Jésus poussa un grand cri : « Père, entre tes mains je remets mon esprit. » Et après avoir dit cela, il expira

- silence-

Méditation : Méditons en silence sur ce don total d’amour de Jésus pour son peuple, un peuple qui s’étend à tous les habitants du monde ...

- long silence-

Prière : Seigneur Jésus, tu as donné ta vie pour tes amis. Pas seulement pour nous qui croyons en toi mais pour tous les habitants du monde, car tu veux que tous soient sauvés, que tous soient auprès de ton Père, dans le Paradis, pour vivre de la vie éternelle. Merci pour ton sacrifice !
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles – Amen

NOTRE PERE..


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

13ème station : Jésus est descendu de la croix.

Parole : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (23, 50-53a)
Arriva un membre du Conseil, nommé Joseph ; c’était un homme bon et juste, qui n’avait donné son accord ni à leur délibération, ni à leurs actes. Il était d’Arimathie, ville de Judée, et il attendait le règne de Dieu. Il alla trouver Pilate et demanda le corps de Jésus. Puis il le descendit de la croix.

 : Il fait déjà nuit. L’heure des ténèbres. Jésus est mort, entré dans les ténèbres de la mort ... Ils ne sont plus nombreux au Golgotha ...
Joseph d’Arimathie, homme influent, qui a ses entrées chez Pilate, a demandé l’autorisation de donner à Jésus une sépulture ... Il est aidé par Nicodème, nous dit saint Jean ...
Avec eux, en observatrices, quelques femmes disciples de Jésus ... Et c’est tout !
Où sont passés les autres ... ses amis !?

Prière : Seigneur, nous pensons à tous nos amis qui, comme toi, sont morts quasiment seuls. A cause de la crise sanitaire. Cela veut dire que nous ne les oublions pas. Accueille-les dans la lumière de la Vie Éternelle, dans « la demeure de Dieu avec les hommes » où « II n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur » car tu « fais toutes choses nouvelles. » (Ap 21,3-5).

Chant :

La première en chemin, pour suivre au Golgotha
Le fruit de ton amour que tous ont condamné
Tu te tiens, là, debout, au plus près de la croix,
Pour recueillir la vie de son Cœur transpercé.
Marche avec nous, Marie,
Sur nos chemins de croix
Ils sont chemin vers dieu ( bis)


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

14ème station : Jésus est mis au tombeau.

Parole : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (23, 53b-55)
Joseph d’Arimathie enveloppa Jésus dans un linceul et le mit dans un tombeau taillé dans le roc, où personne encore n’avait été déposé. C’était le jour de la Préparation de la fête, et déjà brillaient les lumières du sabbat. Les femmes qui avaient accompagné Jésus de puis la Galilée suivirent Joseph. Elles regardèrent le tombeau pour voir comment le corps avait été placé.

Méditation : Jésus est mis dans un tombeau ... comme la plupart des morts ...
Et il descend aux enfers. Là, il va rencontrer ceux qui sont déjà morts, ceux qui ont marché dans l’Alliance voulue par son Père, sous son regard, depuis l’origine : Adam, Ève, Noé, Abraham, Moïse, David, les patriarches, les prophètes, les juges, les rois ... et bien d’autres ... des gens connus ou non ... avec leurs réussites et leurs échecs. Tu n’y vas pas pour y rester, mais pour leur promettre la résurrection

Prière : Dieu Notre Père, toi seul peux nous rendre la confiance quand il nous semble que la mort est victorieuse. Augmente aujourd’hui notre foi en ton Fils Jésus ressuscité des morts et affermis notre espérance en la résurrection des morts.

Chant :
… Tournés vers l’avenir,
Nous marchons à ta lumière,
Fils du Dieu vivant
Tournés vers l’avenir,
Comme un peuple qui espère
Le soleil levant


15ème station : Jésus est ressuscité des morts.

Parole : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (24. 1-6a)
Le premier jour de la semaine, à la pointe de l’aurore, les femmes se rendirent au tombeau, portant les aromates qu’elles avaient préparés. Elles trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau. Elles entrèrent, mais ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. Alors qu’elles étaient désemparées, voici que deux hommes se tinrent devant elles en habit éblouissant. Saisies de crainte, elles gardaient leur visage incliné vers le sol. Ils leur dirent : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n’est pas ici, il est ressuscité. »

Méditation : Le troisième jour, Jésus n’est plus dans le tombeau ... Déception ...
Mais les amis de Jésus, les anges du ciel, sont là pour annoncer la nouvelle : Il est ressuscité, il est vivant !
Comme il l’avait annoncé !
Et il attire avec lui tous ceux qui ont marché ensemble avec Dieu, depuis le début du monde jusqu’à la fin des temps... dont nous-mêmes pour qui il a préparé une place auprès de son Père.

Ensemble prions : Seigneur, il nous est difficile de marcher ensemble, tous ensemble. Mais toi, tu marches toujours avec nous puisque tu as dit au sujet de toi-même : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne va au Père que par moi » (Jn 14, 6). Guéris-nous de tous nos aveuglements comme tu as guéri l’aveugle Bartimée pour que, avec l’aide de l’Esprit-Saint, nous puissions te suivre sur tous nos chemins de vie.
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles - Amen.

Chant :

Contemplez mes mains et mon cœur transpercés ;
Accueillez la vie que l’Amour veut donner.
Ayez foi en moi, je suis ressuscité,
Et bientôt dans la gloire, vous me verrez.

Recevez l’Esprit de puissance et de paix ;
Soyez mes témoins, pour vous j’ai tout donné.
Perdez votre vie, livrez-vous sans compter ;
Vous serez mes disciples, mes bien-aimés !

Bénédiction finale

Dieu notre Père, par amour, tu nous as créés semblables, mais différents, afin que nous vivions heureux sur cette terre que tu nous as donnée, avec tout ce qu’il faut pour que nous cheminions ensemble. Loué sois tu. Amen.

Seigneur Jésus, tu es venu sur terre pour marcher sur les routes de Palestine, et sur toutes nos routes humaines aujourd’hui. Donne-nous de faire route avec toi et avec nos frères. Que personne ne reste au bord du chemin. Loué sois-tu. Amen.
Esprit-Saint, tu as fait que les apôtres se mettent en route pour l’annonce de la Bonne Nouvelle de Jésus aux quatre coins du monde. Et maintenant encore, tu nous pousses à marcher tous ensemble pour le bien de l’Église et le salut du monde. Loué sois tu. Amen.

Et que Dieu tout-puissant vous bénisse, le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Amen. (Si elle est donnée par un ministre ordonné)

Que le Seigneur nous bénisse, qu’il nous garde de tout mal et nous conduise à la Vie Éternelle. Amen.
(Si elle est dite par un laïc)