Chemin de croix

Vendredi 18 mars 2022 à 18h00, il y aura le Chemin de croix à l’église du Moufia.

INTRODUCTION

Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit/ AMEN.
Frères et Sœurs, bonsoir.
Le chemin de croix fait entrer les croyants dans le Mystère de l’Amour de Dieu. Aujourd’hui, la méditation est présentée par les accompagnants et les catéchumènes qui cheminent vers les sacrements de l’initiation chrétienne en notre paroisse. Unis ce soir avec la communauté paroissiale, dans un même élan de prière, confiants en son Amour miséricordieux, nous voulons contempler Jésus pour nous recentrer sur l’essentiel en sachant tendre l’oreille de notre cœur pour écouter sa parole de Vie.

PRIERE d’entrée (Tous ensemble)

Dieu Très-Haut et Glorieux,
viens éclairer les ténèbres de mon cœur.
Donne-moi une foi droite,
une espérance solide et une parfaite charité ;
donne-moi de sentir et de connaître ta Miséricorde,
afin que je puisse accomplir
ta volonté sainte qui ne saurait m’égarer.
AMEN

Chant :

Jésus me voici devant Toi
Tout simplement dans le silence
Rien n’est plus important pour moi
Que d’habiter en Ta Présence.


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Première Station

JESUS EST CONDAMNE A MORT

PAROLE : De l’Évangile selon Saint Marc (15,9-13)
Pilate leur répondit : « Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs ? » Il se rendait bien compte que c’était par jalousie que les grands prêtres l’avaient livré. Ces derniers soulevèrent la foule pour qu’il leur relâche plutôt Barabbas. Et comme Pilate reprenait : « Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le roi des Juifs ? », de nouveau ils crièrent : « Crucifie-le ! »

MEDITATION par le Père :

Notre Sauveur accepte la condamnation Lui l’innocence et la sainteté mêmes, alors que nous, les coupables, nous voulons toujours nous excuser, nous disculper, trouver des raisons pour diminuer la gravité de nos manquements.
Jésus est venu chez nous en faisant le bien, nous révélant la tendresse du Père et le respect de la dignité humaine. L’appel de Jésus à porter la croix place l’homme qui obéit dans la communion des péchés, car obéir, c’est être lié au Christ souffrant.

- silence

ENSEMBLE PRIONS :

Pardon Seigneur, pour notre orgueil
et pour toutes les fois où nous faisons taire les autres
parce que leurs propos nous dérangent.

CHANT :

Je n’ai pas fait ce que Tu aimes
Je suis parti si loin de Toi
Je n’ai pas fait ce que Tu aimes
Mais je veux revenir vers Toi.


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Deuxième Station

JESUS EST CHARGE DE SA CROIX

PAROLE : De l’Évangile selon Saint Matthieu (27,27-31)
Alors les soldats du gouverneur emmenèrent Jésus dans la salle du Prétoire et rassemblèrent autour de lui toute la garde. Ils lui enlevèrent ses vêtements et le couvrirent d’un manteau rouge. Puis, avec des épines, ils tressèrent une couronne, et la posèrent sur sa tête ; ils lui mirent un roseau dans la main droite et, pour se moquer de lui, ils s’agenouillaient devant lui en disant : « Salut, roi des Juifs ! » Et, après avoir craché sur lui, ils prirent le roseau, et ils le frappaient à la tête. Quand ils se furent bien moqués de lui, ils lui enlevèrent le manteau, lui remirent ses vêtements, et l’emmenèrent pour le crucifier.

MEDITATION par le Père :

Nous avons tous à porter nos croix quotidiennes. En regardant Jésus, nous aurons la force et le courage, non seulement d’accepter nos croix sans gémir et sans nous révolter, mais aussi d’alléger le fardeau de nos frères.

- silence

ENSEMBLE PRIONS :

Jésus, tu as volontairement pris ta croix.
Tu nous as dit « Aussi vrai que je suis vivant,
je ne désire pas la mort du pécheur,
mais qu’il change de conduite et qu’il vive. »
Pardon Seigneur.

CHANT :

Tout recommence en Jésus-Christ ! ]
Prenons la route qui nous mène à Lui. ] Bis


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Troisième Station

JESUS TOMBE POUR LA PREMIERE FOIS

PAROLE : Du Livre du Prophète Isaïe (53,4-6)
En fait, c’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu’il était frappé, meurtri par Dieu, humilié. Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé, à cause de nos fautes qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur lui : par ses blessures, nous sommes guéris. Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait son propre chemin. Mais le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous.

MEDITATION par le Père :

Dans la chute de Jésus sous le poids de la croix, apparaît tout son parcours : son abaissement volontaire pour ôter notre orgueil. L’abaissement de Jésus nous relève.

- silence

ENSEMBLE PRIONS :

Seigneur Jésus, le poids de la croix t’a fait tomber.
Seigneur, aujourd’hui je trébuche sous le poids
de la peur, de l’angoisse, de mon orgueil.
Viens à mon aide !

CHANT :

Fais que je marche, Seigneur
aussi dur que soit le chemin.
Je veux te suivre jusqu’à la croix :
viens me prendre par la main.


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Quatrième Station

JESUS RENCONTRE SA MERE

PAROLE : De l’Evangile selon Saint Luc (2,34-35)
Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »

MEDITATION par le Père :

Marie, tu as assisté impuissante à la chute de ton Fils. Mais ta présence et ta fidélité lui étaient sûrement d’un grand secours. Merci pour la promesse de rester avec nous.

- silence

ENSEMBLE PRIONS :

Ô Marie, ta souffrance est grande
mais ta foi assez forte pour déplacer les montagnes.
A l’école de ta vie, vie comblée de grâces,
vie de foi intense,
dans la joie comme dans la douleur,
apprends-nous à faire la volonté de Dieu.

CHANT :

Chercher avec toi dans nos vies
les pas de Dieu, Vierge Marie.
Par toi, accueillir aujourd’hui
le don de Dieu, Vierge Marie.


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Cinquième Station

SIMON DE CYRENE AIDE JESUS A PORTER SA CROIX

PAROLE : De l’Evangile selon Saint Luc (23,26)
Comme ils l’emmenaient, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix pour qu’il la porte derrière Jésus.

MEDITATION par le Père :

Les soldats ont hâte d’en finir. Mais, dans sa montée au Calvaire (Golgotha en hébreu), Jésus, courbé sous le poids de la croix, est mort de fatigue et avance de plus en plus lentement. Alors, on réquisitionne un homme qui passait par là. Pour éviter les ennuis et les représailles, Simon de Cyrène exécute les ordres et endosse la croix du Seigneur. Bonne Nouvelle pour Jésus qui se voit prêter main forte. Bonne Nouvelle pour Simon, car Dieu bénit les hommes qui soulagent leurs frères à bout de forces. En accompagnant Jésus et en partageant le poids de sa croix, Simon de Cyrène a compris que, marcher avec le Crucifié et l’assister, était une grâce.

- silence

ENSEMBLE PRIONS :

Tu es la source de toute bonté Seigneur
et toute miséricorde vient de Toi.
A la suite de Simon qui a porté ta croix,
rends-nous attentifs à ceux qui peinent
et qui appellent à l’aide.
Mets en nous le désir de servir
et de soigner les blessures.

CHANT :

Si la souffrance t’a fait pleurer des larmes de sang
Si la souffrance t’a fait pleurer des larmes de sang,
Tu auras les yeux lavés
Alors tu pourras prier avec ton frère en croix.


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Sixième Station

VERONIQUE ESSUIE LE VISAGE DE JESUS

PAROLE : Du Livre du Prophète Isaïe (52,14)
La multitude avait été consternée en le voyant, car il était si défiguré qu’il ne ressemblait plus à un homme ; il n’avait plus l’apparence d’un fils d’homme.

MEDITATION par le Père :

« C’est ta face Seigneur que je cherche : ne me cache pas ta face » (Psaume 26[27]).
Véronique incarne cette aspiration qui est commune à tous les croyants : à voir le visage de Dieu. C’est seulement avec le cœur que nous pouvons voir Jésus. Seul l’Amour nous rend capables de voir. Seul l’Amour nous fait reconnaître Dieu, qui est l’Amour même. Or, une réconciliation n’est possible que lorsque la volonté d’aimer est plus forte que tous les sentiments qui lui font obstacle.

- silence

ENSEMBLE PRIONS :

Seigneur, dans un monde où tant d’images circulent,
où beaucoup n’ont d’yeux que pour les belles apparences,
grave en nous ton visage défiguré
pour qu’enfin, nous sentions ta présence
en tout Homme.

CHANT :

Je cherche le visage,
le visage du Seigneur.
Je cherche son image,
tout au fond de vos cœurs.


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Septième Station

JESUS TOMBE POUR LA DEUXIEME FOIS

PAROLE : De la Première Lettre de Saint Paul aux Corinthiens (1,18)
Car le langage de la croix est folie pour ceux qui vont à leur perte, mais pour ceux qui vont vers leur salut, pour nous, il est puissance de Dieu.

MEDITATION par le Père :

Bien que le poids du fardeau le fait fléchir, Jésus se redresse et repart. Il est énergique. Seigneur, pendant ce temps de Carême, les occasions de tomber ne manquent pas. Notre faiblesse est réelle, mais nous croyons que ton Amour saura nous relever. Tu nous as dit comment guérir du péché par le jeûne, la prière et le partage. Alors, relève-nous. Ô Jésus, Toi qui es tombé et qui t’es relevé, apprends-nous que ce n’est pas grave de tomber, puisque Tu es là.

- silence

ENSEMBLE PRIONS :

Seigneur Jésus, quand nous tombons,
quand nous désespérons,
ne nous laisse pas croire
que ta miséricorde ne peut plus rien.
Envoie-nous des frères et des sœurs familiers de Ton Amour.
Envoie-nous des croyants solides dans la foi.

CHANT :

Dieu tu es ma force, ma consolation, une lampe devant mes pas.
Ta voix a triomphé de l’ouragan, remporté le combat.
Tu m’offres chaque jour, ton infaillible amour
Toi qui as fixé le cours des étoiles,
Sois mon ancre, sois ma voile.


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Huitième Station

JESUS RENCONTRE LES FEMMES DE JERUSALEM

PAROLE : De l’Evangile selon Saint Luc (23,27-28)
Le peuple, en grande foule, le suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur Jésus. Il se retourna et leur dit : « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants ! »

MEDITATION par le Père :

Regardons ces femmes qui pleurent sans se cacher. Leurs larmes ont du prix aux yeux de Jésus. Il s’arrête et leur parle.
Les femmes de Jérusalem pleurent sur Jésus comme nous pleurons sur les souffrances du monde. Mais, à quoi bon récriminer contre le mal si rien ne change dans nos vies ? Ecoutons, méditons au fond de notre cœur. Essayons de découvrir le projet d’amour de Dieu sur nous et nos enfants, pour mieux y participer. Alors, nous trouverons Jésus, sa Parole d’Espérance et ses témoins. Puis, consolé par l’Esprit, nous prendrons la route pour porter au monde la joie de l’Evangile.

- silence

ENSEMBLE PRIONS :

Seigneur Jésus, en oubliant l’Evangile,
nous perdons notre espérance
et nous récoltons les larmes.
Corrige-nous avec douceur
et rends-nous la joie qui surgit de ta Parole.

CHANT :

Sur les routes des hommes,
Le Seigneur nous attend,
Pour bâtir son Royaume
de Justice et de Paix,
Pour bâtir son Royaume
de Justice et d’Amour.


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Neuvième Station

JESUS TOMBE POUR LA TROISIEME FOIS

PAROLE : De l’Evangile selon Saint Matthieu (26,31-34)
Alors Jésus leur dit : « Cette nuit, je serai pour vous tous une occasion de chute ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées. Mais, une fois ressuscité, je vous précéderai en Galilée. » Prenant la parole, Pierre lui dit : « Si tous viennent à tomber à cause de toi, moi, je ne tomberai jamais. » Jésus lui répondit : « Amen, je te le dis : cette nuit même, avant que le coq chante, tu m’auras renié trois fois. »

MEDITATION par le Père :

Après les trois reniements de Pierre, Jésus tombe pour la troisième fois. Ces chutes à répétition mesurent avec quel amour le Christ vient dans nos faiblesses, avec quelle passion il descend dans nos égarements. S’il doit tomber sur le chemin qui mène à la brebis perdue, il se relèvera tant qu’il ne l’aura pas retrouvée. Motivé par notre salut, il ira jusqu’au bout de sa mission avec force douleurs, et c’est par elles qu’il nous élèvera avec lui dans la Gloire. Si nous tenons ferme dans l’Espérance, si nous persévérons dans la foi, malgré les embûches du chemin, alors, avec Jésus nous règnerons.

- silence

ENSEMBLE PRIONS :

Seigneur Jésus, nous désirons tenir ferme dans la foi,
mais il suffit de peu, une difficulté, une tentation,
une peur, un accident, et nous perdons pied.
Comme Pierre qui t’a renié trois fois,
nous tombons et re-tombons dans les mêmes pièges.
Que ta dernière chute nous tire de l’abîme !

CHANT :

Si la faiblesse t’a fait tomber au bord du chemin
Si la faiblesse t’a fait tomber au bord du chemin
Tu sauras ouvrir les bras,
Alors tu pourras danser au rythme du pardon.


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Dixième Station

JESUS EST DEPOUILLE DE SES VETEMENTS

PAROLE : De l’Evangile selon Saint Jean (19,23)
Quand les soldats eurent crucifié Jésus, ils prirent ses habits ; ils en firent quatre parts, une pour chaque soldat. Ils prirent aussi la tunique ; c’était une tunique sans couture, tissée tout d’une pièce de haut en bas.

MEDITATION par le Père :

A l’heure du salut, Jésus est dépouillé de ses vêtements. Mais, privé de vêtements, Jésus re-tisse pour nous un nouvel habit de grâce. C’est pourquoi lors du baptême on dit à celui qui vient de devenir chrétien : « Tu es une créature nouvelle : tu as ‘revêtu le Christ’ ; ce vêtement blanc en est le signe ».
Voilà ce que fait la miséricorde de Jésus qui prend sur lui notre honte et nous revêt du plus beau vêtement : celui de sa grâce.

- silence

ENSEMBLE PRIONS :

Ô Jésus, Toi qui t’es remis
dépouillé de tout entre nos mains,
fais que nous sachions nous tenir nus devant Toi !
Donne-nous un profond respect de l’Homme
quel que soit son âge, sa vie, sa situation.
Purifie nos regards et nos cœurs,
et, comme au jour de notre baptême,
revêts-nous de l’habit de l’Homme nouveau.

CHANT :

Ô Seigneur, guéris-nous
Ô Seigneur, sauve-nous
Donne-nous la paix.


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Onzième Station

JESUS EST MIS EN CROIX

PAROLE : De l’Evangile selon Saint Matthieu (27,37-42)
Au-dessus de sa tête ils placèrent une inscription indiquant le motif de sa condamnation : « Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs. » Alors on crucifia avec lui deux bandits, l’un à droite et l’autre à gauche. Les passants l’injuriaient en hochant la tête ; ils disaient : « Toi qui détruis le Sanctuaire et le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même, si tu es Fils de Dieu, et descends de la croix ! » De même, les grands prêtres se moquaient de lui avec les scribes et les anciens, en disant : « Il en a sauvé d’autres, et il ne peut pas se sauver lui-même ! Il est roi d’Israël : qu’il descende maintenant de la croix, et nous croirons en lui ! »

MEDITATION par le Père :

Jésus est cloué sur la croix.
Arrêtons-nous devant cette image de douleur, devant le Fils de Dieu souffrant.
Cherchons à reconnaître son visage dans ceux que nous avons tendance à mépriser.
Et comment le disciple saura-t-il quelle est sa croix ? Il la recevra en entreprenant d’obéir à son Maître souffrant ; dans la communion de Jésus, il reconnaîtra sa croix.

- silence

ENSEMBLE PRIONS :

Jésus, pour sauver le monde,
Tu n’as emporté que l’Amour.
Puisque lui seul nous permet
d’espérer contre toute espérance,
qu’il rayonne maintenant
par nous, avec nous et en nous.

CHANT :

NOTRE PERE (récité)


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Douzième Station

JESUS MEURT SUR LA CROIX

PAROLE : De l’Evangile selon Saint Luc (23,44-46)
C’était déjà environ la sixième heure (c’est-à-dire : midi) ; l’obscurité se fit sur toute la terre jusqu’à la neuvième heure, car le soleil s’était caché. Le rideau du Sanctuaire se déchira par le milieu. Alors, Jésus poussa un grand cri : « Père, entre tes mains je remets mon esprit. » Et après avoir dit cela, il expira.

-  (On se met à genoux) - Silence

MEDITATION par le Père :
« Éli, Éli, lema sabactani ? » - Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?- Sans vie, Jésus es-Tu encore le Fils du Dieu vivant ? Plongé dans le désarroi, ton sentiment d’abandon se joint à tous les désespérés de la terre. En chacun, tu es présent au-delà de ce que nous pouvons percevoir. Les épreuves et l’agonie nous plongent dans le doute, mais en vérité rien ne peut nous arracher de Ta main. Celui qui croit en Toi, même s’il meurt, vivra.

-  Silence

ENSEMBLE PRIONS :

Seigneur, devant les défis de ce monde
que nous affrontons aujourd’hui,
nous sentons des vagues de préoccupations nous submerger
faisant vaciller notre confiance.
Donne-nous la force de savoir intimement
qu’aucune mort ne nous vaincra
tant que nous reposerons entre Tes mains.

CHANT :

Je vous aime, ô mon Dieu
Et mon seul désir est de vous aimer.
De vous aimer jusqu’au dernier soupir de ma vie,
Jusqu’au dernier soupir de ma vie.


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Treizième Station

JESUS EST DESCENDU DE LA CROIX

PAROLE : De l’Evangile selon Saint Jean (19,38)
Après cela, Joseph d’Arimathie, qui était disciple de Jésus, mais en secret par crainte des Juifs, demanda à Pilate de pouvoir enlever le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Joseph vint donc enlever le corps de Jésus.

MEDITATION par le Père :
Dans le corps inanimé de Jésus, marqué par les plaies, nous reconnaissons la multitude des corps mutilés par tant de souffrances et d’abus. Mais du côté ouvert de Jésus, l’eau et le sang, deux puissances de vie s’écoulent comme un fleuve. Ici, notre baptême prend sa source : la mort de Jésus nous fait renaître.

-  Silence

ENSEMBLE PRIONS :

Béni sois-Tu Seigneur pour le baptême
où nous recevons la vie de Dieu !
Béni sois-Tu pour l’eucharistie,
mémoire de ta mort et ta résurrection,
où nous recevons la vie nouvelle !

CHANT :

Mon Père, mon Père, en Toi je me confie
En tes mains, je mets mon Esprit.
Je te le donne, le cœur plein d’amour,
Je n’ai qu’un désir, t’appartenir.

Car tu es mon Père, je m’abandonne à Toi
Car tu es mon Père, je me confie en Toi.


Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons,
Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix

Quatorzième Station

JESUS EST MIS AU TOMBEAU

PAROLE : De l’Evangile selon Saint Jean (19,41-42)
À l’endroit où Jésus avait été crucifié, il y avait un jardin et, dans ce jardin, un tombeau neuf dans lequel on n’avait encore déposé personne.
À cause de la Préparation de la Pâque juive, et comme ce tombeau était proche, c’est là qu’ils déposèrent Jésus.

MEDITATION par le Père :
Au moment de la mort de Jésus, la terre a tremblé et s’est apaisée. Le sépulcre est maintenant fermé. Jésus, la lumière de Dieu, ne brille plus sur la terre, mais il poursuit son œuvre, il s’en va illuminer la profondeur des ténèbres. Là, dans le grand silence, on guette le jour qui vient. Jésus, tu as les paroles de la vie éternelle : oui, éveille-nous, accomplis en nous ce que nous attendons dans l’Espérance.

-  Silence

ENSEMBLE PRIONS :

Merci Seigneur d’avoir donné ta vie pour nous.
Eteins en nous ce qui résiste à la lumière,
ce qui résiste à la grâce,
ce qui résiste à la vie,
et que, pleins de foi,
nous te rendions louange, honneur et gloire.

CHANT :

Ta miséricorde coule de la croix, ton sang m’a racheté.
Tout ce que je suis me vient de Toi, sans fin je te louerai.

Tu m’offres chaque jour, ton infaillible Amour ,
Toi qui as fixé le cours des étoiles, sois mon ancre, sois ma voile.


LA VIE A VAINCU LA MORT
JESUS EST RESSUSCITE

PAROLE : De l’Evangile selon Saint Marc (16,1-6)
Le sabbat terminé, Marie Madeleine, Marie, mère de Jacques, et Salomé achetèrent des parfums pour aller embaumer le corps de Jésus. De grand matin, le premier jour de la semaine, elles se rendent au tombeau dès le lever du soleil. Elles se disaient entre elles : « Qui nous roulera la pierre pour dégager l’entrée du tombeau ? » Levant les yeux, elles s’aperçoivent qu’on a roulé la pierre, qui était pourtant très grande. En entrant dans le tombeau, elles virent, assis à droite, un jeune homme vêtu de blanc. Elles furent saisies de frayeur. Mais il leur dit : « Ne soyez pas effrayées ! Vous cherchez Jésus de Nazareth, le Crucifié ? Il est ressuscité : il n’est pas ici. »

MEDITATION par le Père :
Jésus, de grand matin, des femmes viennent te rendre un dernier hommage. Ton tombeau est ouvert et ton corps a disparu : le lieu de ta mort est vide. Ô Christ ressuscité, béni sois-Tu ! Désormais le passage est ouvert, la multitude va te suivre car elle est à ton image ; oui, avec Toi nous ressusciterons, c’est là l’œuvre du Seigneur !

-  Silence

ENSEMBLE PRIONS :

Ô Jésus, Toi le Ressuscité, Toi la Vie,
merci pour cette nouvelle naissance.
Seigneur Jésus, que les chrétiens d’aujourd’hui
avec les nouveaux baptisés, catéchumènes et recommençants
puissent te rencontrer dans le Sacrement de la Pâques,
et reconnaître que le pardon ouvre le chemin de la Vie
pour obtenir ta miséricorde.

CHANT :

De toi Seigneur, nous attendons la vie : que ma bouche chante ta louange !
Tu es pour nous un rempart, un appui : que ma bouche chante ta louange !
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur : que ma bouche chante ta louange !
Notre confiance est dans ton nom très saint : que ma bouche chante ta louange !

Sois loué Seigneur, pour ta grandeur, sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur, ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange !