Messe de la Sainte Famille
[rouge]MESSE DU 26/12/2021 : LA SAINTE FAMILLE[/rouge]
La « Lettre aux époux », cadeau de Noël du pape François

Chant : Emmanuel é, Cadeau de Dieu (Chemin Neuf)

Luc 2, 48 : "Vois, comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant !" Il leur dit : "Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ?"

Nous sommes tous situés dans une lignée familiale. Les fêtes de fin d’année ravivent en nous le temps où la cellule familiale était notre communauté humaine essentielle. En fêtant la Sainte Famille, nous découvrons que Dieu n’est pas étranger à cette origine humaine.
C’est pourquoi la Sainte Famille nous est présentée comme un exemple à imiter. Jésus, vrai homme, est entouré de Marie et de Joseph, ses parents. Mais dans cette réalité humaine le Christ vit une relation particulière avec Dieu son Père. En mettant en avant sa filiation divine, il se donne à lui, comme lui-même a été donné à ses parents.

Déjà le jeune Samuel fut considéré par ses parents comme un don de Dieu puisque sa mère était regardée comme une femme stérile. Son nom, Samuel signifie "Dieu exauce". En reconnaissance de cette grâce divine, Anne, dont la prière a été exaucée, consacre son enfant au Seigneur pour que celui-ci en dispose (première lecture). par ce geste, elle ne donne pas l’impression de perdre son enfant mais, au contraire, elle fait en sorte qu’il soit en communion avec Dieu dont il tient à la vie.

Nous-mêmes, comme baptisé, nous savons que nous sommes enfants de Dieu, ce qui ne réduit en rien notre filiation humaine.
C’est même pour Saint-Jean l’expression du grand amour de Dieu le Père. En reconnaissance de ce don,[rouge]il n’y a qu’un commandement : "mettre notre foi dans le nom de son Fils Jésus Christ, et nous aimer les uns et les autres " [/rouge](deuxième lecture).

[rouge]PSAUME 83 [/rouge]
Heureux les habitants de ta maison, Seigneur !

[rouge]EVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT-LUC (2, 41-52)[/rouge]

Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume. À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents. Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher.
C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la loi : ils les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : "Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant !" Il leur dit : "Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ?" Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces évènements. Quand à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

[rouge]CREDO[/rouge]
Adessons nos prières à Dieu qui nous aime comme un Père.
Les familles chritiennes sont des petites églises, disait Saint Jean-Paul II.
Pour que chacun y entende les appels de Dieu, ensemble prions.

[rouge]TEMOIGNAGE D’UN COUPLE AUX MESSES DE 6H30 ET 8H00 :[/rouge]
Les paroissiens ont eu droit au témoignage d’un couple, qui nous ont fait part de leur expériences de couple marié dans la foi et qui affrontent les épreuves de la vie grâce à l’aide de Dieu. Ce témoignage fait en effet résonnance à celui de la Première lecture du jour (livre de Samuel)

[rouge]JESUS AU MILIEU DES DOCTEURS[/rouge]
Vous aussi, cherchez Jésus dans le Temple de Dieu, cherchez-le dans l’Eglise, cherchez-le auprès des maîtres qui sont dans le Temple et n’en sortez jamais. [...] Ils le trouvent assis au milieu des docteurs, et non seulement assis, mais les interrogeant et les écoutant. Maintenant encore Jésus est ici : il nous interroge et il nous écoute parler.".
Origène, Homélie sur Saint-Luc, Cerf, 1962, pp. 266-267

 <br width='400' height='220' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='234' />  <br width='400' height='292' />  <br width='400' height='203' />  <br width='400' height='270' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='195' />  <br width='400' height='200' />  <br width='400' height='249' />  <br width='400' height='207' />

Bonne fête de la Sainte famille !