Présentation du Seigneur au Temple mercredi 02 février 2022

Présentation du Seigneur au Temple à la paroisse du Moufia, le mercredi 02 février 2022
- les Célébrations prévues ce mercredi 02 février pour les enfants de 1ère et 2ème année à 8h30, sont annulées à cause de la situation météorologique et la mise en place de l’alerte orange.
- Messe à 18h00, est maintenue.
(Pas de messe à 06h30).

 <br width='400' height='282' />  <br width='400' height='235' />  <br width='400' height='345' />  <br width='400' height='242' />  <br width='400' height='302' />  <br width='400' height='293' />  <br width='400' height='375' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='204' />  <br width='400' height='318' />  <br width='400' height='252' />  <br width='400' height='292' />  <br width='400' height='226' />  <br width='400' height='302' />  <br width='400' height='289' />  <br width='400' height='208' />  <br width='400' height='336' />  <br width='400' height='300' />
Messe du 02 février 2022 enregistrée

[bleu ciel]Chant d’entrée :[/bleu ciel]
Qu´exulte tout l´univers, que soit chantée en tous lieux
La puissance de Dieu.
Dans une même allégresse, terre et cieux dansent de joie,
Chantent alléluia !

[bleu ciel]Quand on allume la bougie[/bleu ciel]
ALLÉLUIA, ALLÉLUIA,
Soyons des enfants de lumière
ALLÉLUIA, ALLÉLUIA,
Croyons en la lumière
ALLÉLUIA, ALLÉLUIA,
Jésus nous a offert Sa vie
ALLÉLUIA, ALLÉLUIA,
Nombreux sont les fruits.

[bleu ciel]Demande de pardon[/bleu ciel]
Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant vous, frères et sœurs, que j’ai péché
en pensée, en parole, par action et par omission ;
On se frappe la poitrine en disant  : oui, j’ai vraiment péché. On continue  : C’est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, frères et sœurs, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

[bleu ciel]Gloria [/bleu ciel]
R/ Gloire à Dieu qui règne dans les cieux !
1. Gloire à Dieu notre Père qui nous a créés : R/
2. Gloire à son Fils Jésus qui nous a rachetés : R/
3. Gloire à l’Esprit divin qui fait notre unité : R/

[rouge]LECTURE de la lettre aux Hébreux [/rouge] (2, 14-18)
« Il lui fallait se rendre en tout semblable à ses frères »
Puisque les enfants des hommes ont en commun le sang et la chair, Jésus a partagé, lui aussi, pareille condition : ainsi, par sa mort, il a pu réduire à l’impuissance celui qui possédait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable, et il a rendu libres tous ceux qui, par crainte de la mort, passaient toute leur vie dans une situation d’esclaves. Car ceux qu’il prend en charge, ce ne sont pas les anges, c’est la descendance d’Abraham. Il lui fallait donc se rendre en tout semblable à ses frères, pour devenir un grand prêtre miséricordieux et digne de foi pour les relations avec Dieu, afin d’enlever les péchés du peuple. Et parce qu’il a souffert jusqu’au bout l’épreuve de sa Passion, il est capable de porter secours à ceux qui subissent une épreuve.

[bleu ciel]Psaume [/bleu ciel]
Voici celui qui vient au Nom du Seigneur.
Acclamons notre Roi,
Hosanna ! (bis)

1. Portes, levez vos frontons.
Levez-vous, portes éternelles.
Qu´il entre le Roi de gloire.

2. Honneur et gloire à ton Nom
Roi des rois, Seigneur des puissances
Jésus, que ton règne vienne.

3.Jésus, roi d´humilité,
Souviens-toi de nous dans ton règne,
Accueille-nous dans ta gloire.

[bleu ciel]Acclamation[/bleu ciel]
Alléluia ! Christ est lumière !
Christ est vivant par son Esprit !
Alléluia sur notre terre,
Christ est Seigneur, Christ aujourd’hui !

[rouge]ÉVANGILE de Jésus -Christ selon Saint Luc[/rouge] (2, 22-40)
« Mes yeux ont vu ton salut »
Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.
Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur. Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple. Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésus pour se conformer au rite de la Loi qui le concernait, Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. »
Le père et la mère de l’enfant s’étonnaient de ce qui était dit de lui. Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »
Il y avait aussi une femme prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était très avancée en âge ; après sept ans de mariage, demeurée veuve, elle était arrivée à l’âge de 84 ans. Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. Survenant à cette heure même, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.
Lorsqu’ils eurent achevé tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.
L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

Cantique de Syméon
Maintenant, Seigneur,
Tu peux me laisser m´en aller dans la paix.
Maintenant, Seigneur,
Tu peux me laisser reposer.

Tu peux laisser s´en aller ton serviteur
En paix selon ta parole,
Car mes yeux ont vu le salut que tu prépares
À la face des peuples.

[bleu ciel]Sanctus[/bleu ciel]
Trois fois Saint,
Trois fois Saint
le Seigneur, Dieu de l’univers !
Hosanna, Hosanna
Hosanna, Hosanna au plus haut des cieux !

Le ciel et la terre nous chantent ta gloire
Hosanna au plus haut des cieux !
béni soit celui qui vient
c’est Jésus notre Sauveur !

[bleu ciel]Anamnèse[/bleu ciel]
Tu as connu la mort,
Tu es ressuscité,
Et tu reviens encore
Pour nous sauver.

[bleu ciel]Agneau de Dieu[/bleu ciel]
Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous, prends pitié de nous.
Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous, prends pitié de nous.
Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, donne-nous la paix, donne-nous la paix.

[bleu ciel]Communion[/bleu ciel]
1 -Dans le creux de nos mains où repose le pain, ton corps nous est donné,
Jésus ressuscité, ton corps nous est donné, pain vivant partagé.

Reste avec nous, Seigneur, quand vient le soir.
Reste avec nous, Seigneur : il se fait tard.

2 -Au repas de l´amour tu nous as invités ; nous t´avons reconnu,
Jésus ressuscité, nous t´avons reconnu, Dieu présent, Dieu caché.

3 -Le Seigneur est vivant, nous en sommes témoins ; il nous est apparu,
Jésus ressuscité, il nous est apparu, nous venons l´annoncer.

4 -Notre amour est brûlant, ton amour est présent ; ainsi que tu l´as dit,
Jésus ressuscité, ainsi que tu l´as dit, tu nous donnes ta paix.

Je vous salue Marie...

[bleu ciel]Chant final [/bleu ciel]
Jérusalem, Jérusalem,
Quitte ta robe de tristesse !
Jérusalem, Jérusalem,
Chante et danse pour ton Dieu !

1. Debout, resplendis, car voici ta lumière,
Et sur toi la gloire du Seigneur. (bis)
Lève les yeux et regarde au loin,
Que ton cœur tressaille d´allégresse.
Voici tes fils qui reviennent vers toi,
Et tes filles portées sur la hanche.