Messe du 29/05/22 - 7ème Dimanche de Pâques C

MESSE DU 7e DIMANCHE DE PÂQUES


Saint-Etienne le premier martyr

VOIR EN L’AUTRE LA GLOIRE DE DIEU tiré du Missel des Dimanches
 <br width='400' height='231' />  <br width='400' height='245' />  <br width='400' height='258' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='239' />  <br width='400' height='192' />  <br width='400' height='236' />  <br width='400' height='298' />  <br width='400' height='292' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='268' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='272' />  <br width='400' height='262' />  <br width='400' height='262' />  <br width='400' height='227' />  <br width='198' height='254' />  <br width='188' height='268' />

Nous sommes aujourd’hui avec Jésus en prière et objet de la prière de Jésus (évangile). Prière pour notre unité, prière pour notre témoignage, prière pour que l’amour soit en nous. Dans sa prière, Jésus demande que là où qu’il est, nous y soyons aussi ; il désire que nous contemplions sa gloire, c’est-à-dire sa plénitude de vie. Ce n’est pas seulement à l’église lors de la célébration des mystères du Christ dans la liturgie que cela se vit et se réalise. Le désir de Jésus n’est pas seulement pour ceux qui auraient été baptisés mais bien pour la multitude pour laquelle il a versé son sang.
Étienne en est le témoin, lui qui affirme : "Voici que je contemple les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu" (première lecture). les cieux sont ouverts pour que tous les hommes puissent y accéder par l’humanité du Christ.
Paul devant qui les témoins ont déposé leur vêtements, lors du martyr d’Étienne, aura bientôt le ciel de son coeur ouvert pour témoigner. Il pourra devenir alors pour tous l’Apôtre des nations, ayant lui -même fait l’expérience que c’est le Christ qui vit en lui. Comme nous le chanterons : "Tous les peuples ont vu sa gloire" (psaume). En effet, c’est pour tous les hommes que retentit cette promesse : "Par les portes, ils entreront dans la ville" (deuxième lecture) ; il s’agit, bien sûr, de la nouvelle Jérusalem, la Jérusalem céleste.
Ces paroles proclamées aujourd’hui au cours de la liturgie de la Parole interrogent tous ceux qui veulent être disciples-missionnaires.
Comment chacun se sent-il invité à "contempler les cieux ouverts", c’est-à-dire à voir cette part de divin dans la vie de toute personne croyante ou non ? Comment chaque chrétien participe-t-il à laisser les portes ouvertes pour que tous puissent se sentir accueillis dans l’Église ?
Comment toute communauté chrétienne se comprend-elle comme portée par la prière du Seigneur non seulement pour elle mais pour toute l’humanité ? N’est-ce pas d’ailleurs le sens même de la prière universelle ? Avec le Christ Jésus, prions le Père d’envoyer son Esprit sur notre monde et sur tous les hommes pour que son Règne advienne.




1ÈRE LECTURE - ACTES DES APÔTRES : "TÉMOIGNAGE D’ÉTIENNE"(Ac 7, 55-60)

En ces jours-là, Étienne était en face de ses accusateurs. Rempli de l’Esprit Saint, il fixait le ciel du regard : il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu. Il déclara : « Voici que je contemple les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. » Alors ils poussèrent de grands cris et se bouchèrent les oreilles. Tous ensemble, ils se précipitèrent sur lui, l’entraînèrent hors de la ville et se mirent à le lapider. Les témoins avaient déposé leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme appelé Saul. Étienne, pendant qu’on le lapidait, priait ainsi : « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. » Puis, se mettant à genoux, il s’écria d’une voix forte : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Et, après cette parole, il s’endormit dans la mort.



PSAUME 96

R/ Le Seigneur est roi, le Très-Haut sur toute la terre !
ou : Alléluia.

Le Seigneur est roi ! Exulte la terre !
Joie pour les îles sans nombre !
justice et droit sont l’appui de son trône.

Les cieux ont proclamé sa justice,
et tous les peuples ont vu sa gloire.

À genoux devant lui, tous les dieux !
Tu es, Seigneur, le Très-Haut sur toute la terre :
tu domines de haut tous les dieux.




2ÈME LECTURE - APOCALYPSE DE SAINT-JEAN : "VIENS, SEIGNEUR JÉSUS ! " (22, 12-14.16-17.20)

Moi, Jean, j’ai entendu une voix qui me disait : « Voici que je viens sans tarder, et j’apporte avec moi le salaire que je vais donner à chacun selon ce qu’il a fait. Moi, je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. Heureux ceux qui lavent leurs vêtements : ils auront droit d’accès à l’arbre de la vie et, par les portes, ils entreront dans la ville. Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange vous apporter ce témoignage au sujet des Églises. Moi, je suis le rejeton, le descendant de David, l’étoile resplendissante du matin. » L’Esprit et l’Épouse disent : « Viens ! » Celui qui entend, qu’il dise : « Viens ! » Celui qui a soif, qu’il vienne. Celui qui le désire, qu’il reçoive l’eau de la vie, gratuitement. Et celui qui donne ce témoignage déclare : « Oui, je viens sans tarder. » – Amen ! Viens, Seigneur Jésus !
Alléluia. Alléluia. Je ne vous laisserai pas orphelins, dit le Seigneur, je reviens vers vous, et votre cœur se réjouira. Alléluia. (cf. Jn 14, 18)




ÉVANGILE DE JÉSUS CHRIST SELON SAINT JEAN : « QUE TOUS SOIENT UN" (17, 20-26)

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN : moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. »




HOMÉLIE DU PÈRE DAVID

Père David a demandé aux hommes de former un cercle autour des mamans, ensuite nous avons prié le Saint-Esprit et avons obtenus la grâce de sa manifestation (chant/prière en langue, joie...)







Bonnes fêtes des mamans !