Messe du Jeudi Saint à 18h

Ce Jeudi 14 avril 2022 à 18h00, les paroissiens sont invités à participer à la messe du Jeudi Saint où l’on fait mémoire du dernier repas du Christ avec ses douze apôtres.

Avant le repas, Jésus lave les pieds de ses apôtres, le jeudi saint au soir.
Les prêtres refont les mêmes gestes de Jésus, suivie de l’heure Sainte.

 <br width='400' height='271' />  <br width='400' height='244' />  <br width='400' height='217' />  <br width='400' height='249' />  <br width='400' height='195' />  <br width='400' height='300' />  <br width='400' height='308' />  <br width='400' height='265' />  <br width='400' height='377' />  <br width='400' height='217' />  <br width='400' height='221' />  <br width='400' height='257' />  <br width='400' height='270' />  <br width='400' height='226' />  <br width='400' height='288' />  <br width='400' height='188' />  <br width='400' height='224' />  <br width='400' height='267' />  <br width='400' height='215' />  <br width='400' height='230' />

Le saviez-vous ?
Le Jeudi Saint est la Fête des Prêtres.
Ce jour-là, en effet, on fait mémoire du Jour où instituant l’Eucharistie, célébrant la première Messe de l’histoire de l’humanité, Jésus institue aussi le Sacerdoce.
Il fait de ses Apôtres les premiers Prêtres.

Aujourd’hui, prions pour le pape François, notre évêque Mgr Gilbert AUBRY et tous les prêtres du monde entier, ceux que nous connaissons, ceux qui ont marqué notre vie, et particulièrement les prêtres de notre paroisse, Père David et Père Bernardin, portons-les tous dans nos prières.

« Ô Jésus, Eternel souverain Prêtre, gardez vos prêtres sous la protection de votre Sacré-Cœur, où personne ne peut leur faire de mal. Gardez sans tache leurs mains consacrées, qui touchent chaque jour votre Corps sacré. Gardez pures leurs lèvres, qui sont empourprées de votre Précieux Sang. Gardez pur et détaché leur cœur, qui est marqué du sceau sublime de votre glorieux Sacerdoce. Faites-les grandir dans l’amour et la fidélité envers Vous ; protégez-les de la contamination de l’esprit du monde. Donnez-leur avec le pouvoir de changer le pain et le vin, le pouvoir de changer les cœurs. Bénissez leurs travaux par des fruits abondants, donnez-leur un jour la couronne de la Vie éternelle. Amen. »
Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)


Chant d’entrée :

Venez approchons-nous de la table du Christ,
Il nous livre son corps et son sang.
Il se fait nourriture, pain de Vie Éternelle,
Nous fait boire à la coupe des Noces de l’Agneau.

1. La Sagesse de Dieu a préparé son vin,
Elle a dressé la table, elle invite les saints :
Venez boire à la coupe !" Venez manger le pain !
Soyez la joie de Dieu, accourez au festin !"

2. Par le pain et le vin reçus en communion,
Voici le sacrifice qui nous rend à la Vie.
Le sang de l’Alliance jaillit du cœur de Dieu,
Quand le Verbe fait chair s’offre à nous sur la croix.

3. Dieu est notre berger, nous ne manquons de rien,
sur des prés d’herbe fraîche, il nous fait reposer
Il restaure notre âme, Il nous garde du mal,
quand Il dresse pour nous la table du Salut.

Rite pénitentiel :

Car ton nom est grand et ton cœur est tendre
Kyrie eleison

O pardonne nous et relève-nous
Kyrie eleison

O prend pitié
Prend pitié de nous Seigneur

Gloire à Dieu :
Gloire à notre Dieu au plus haut des cieux
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime
Gloire à notre Dieu au plus haut des cieux
Tu es notre Père que vienne briller ta lumière

S : Nous te louons T : nous te louons
S : Nous te bénissons T : nous te bénissons
S : Nous t’adorons T : nous t’adorons
S : Te glorifions T : te glorifions
S : Nous venons T : nous venons
S : Te rendre grâce T : te rendre grâce
S : Pour ta gloire T : pour ta gloire
S : Et ta victoire T : et ta victoire

Gloire à notre Dieu au plus haut des cieux
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime
Gloire à notre Dieu au plus haut des cieux
Tu es notre Père que vienne briller ta lumière

S : Seigneur Dieu T : Seigneur Dieu
S : Roi du ciel T : Roi du ciel
S : Dieu le père T : Dieu le père
S : Tout Puissant T : Tout Puissant
S : Jésus Christ T : Jésus Christ
S : Fils Unique T : Fils Unique
S : Agneau de Dieu T : Agneau de Dieu
S : Le fils du Père T : le Fils du Père

Car toi seul est Saint, toi seul est Seigneur
Tu es le très Haut, Jésus le Christ
Dans l’unité, du Saint Esprit
Et dans la gloire de Dieu le Père - Amen

Première lecture : Lecture du livre de l’Exode (Ex 12, 1-8.11-14)

En ces jours-là, dans le pays d’Égypte, le Seigneur dit à Moïse et à son frère Aaron : « Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois, il marquera pour vous le commencement de l’année.
Parlez ainsi à toute la communauté d’Israël : le dix de ce mois, que l’on prenne un agneau par famille, un agneau par maison. Si la maisonnée est trop peu nombreuse pour un agneau, elle le prendra avec son voisin le plus proche, selon le nombre des personnes. Vous choisirez l’agneau d’après ce que chacun peut manger. Ce sera une bête sans défaut, un mâle, de l’année. Vous prendrez un agneau ou un chevreau. Vous le garderez jusqu’au quatorzième jour du mois. Dans toute l’assemblée de la communauté d’Israël, on l’immolera au coucher du soleil. On prendra du sang, que l’on mettra sur les deux montants et sur le linteau des maisons où on le mangera. On mangera sa chair cette nuit-là, on la mangera rôtie au feu, avec des pains sans levain et des herbes amères. Vous mangerez ainsi : la ceinture aux reins, les sandales aux pieds, le bâton à la main. Vous mangerez en toute hâte : c’est la Pâque du Seigneur. Je traverserai le pays d’Égypte, cette nuit-là ; je frapperai tout premier-né au pays d’Égypte, depuis les hommes jusqu’au bétail. Contre tous les dieux de l’Égypte j’exercerai mes jugements : Je suis le Seigneur. Le sang sera pour vous un signe, sur les maisons où vous serez. Je verrai le sang, et je passerai : vous ne serez pas atteints par le fléau dont je frapperai le pays d’Égypte. Ce jour-là sera pour vous un mémorial. Vous en ferez pour le Seigneur une fête de pèlerinage. C’est un décret perpétuel : d’âge en âge vous la fêterez. » – Parole du Seigneur.

Psaume 115 (116b), 12-13, 15-16ac, 17-18

R/ La coupe de bénédiction est communion au sang du Christ.

Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ?
J’élèverai la coupe du salut, j’invoquerai le nom du Seigneur.

Il en coûte au Seigneur de voir mourir les siens !
Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur, moi, dont tu brisas les chaînes ?

Je t’offrirai le sacrifice d’action de grâce, j’invoquerai le nom du Seigneur.
Je tiendrai mes promesses au Seigneur, oui, devant tout son peuple.

Deuxième lecture : Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens (1 Co 11, 23-26)

« Chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur »
Frères, moi, Paul, j’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur, et je vous l’ai transmis : la nuit où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain, puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. »
Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. »
Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne. – Parole du Seigneur.

Acclamation de l’évangile :

Proclamez que le Seigneur est bon, Éternel est son amour !
Que le dise la maison d’Israël, Éternel est son amour !
Maranatha, Maranatha, Maranatha

Je vous donne un commandement nouveau, dit le Seigneur :
« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » (cf. Jn 13, 34)

Proclamez que le Seigneur est bon, Éternel est son amour !
Que le dise la maison d’Israël, Éternel est son amour !
Maranatha, Maranatha, Maranatha

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (13, 1-15)
« Il les aima jusqu’au bout »
Avant la fête de la Pâque, sachant que l’heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout.
Au cours du repas, alors que le diable a déjà mis dans le cœur de Judas, fils de Simon l’Iscariote, l’intention de le livrer, Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains, qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu, se lève de table, dépose son vêtement, et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin. Alors il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture. Il arrive donc à Simon-Pierre, qui lui dit : « C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? » Jésus lui répondit : « Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard tu comprendras. » Pierre lui dit : « Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi. » Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! » Jésus lui dit : « Quand on vient de prendre un bain, on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds : on est pur tout entier. Vous-mêmes, vous êtes purs, mais non pas tous. » Il savait bien qui allait le livrer ; et c’est pourquoi il disait : « Vous n’êtes pas tous purs. » Quand il leur eut lavé les pieds, il reprit son vêtement, se remit à table et leur dit : « Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ? Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”, et vous avez raison, car vraiment je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. » – Acclamons la Parole de Dieu.

Lavement des pieds :

1- Il s’est abaissé en devenant obéissant
Il s’est dépouillé de sa gloire
C’est pourquoi Dieu L’a élevé et Lui a donné
Le Nom au-dessus de tout nom (bis)

Il est là, Jésus Sauveur Dieu de tendresse et de paix
Il est là, Il nous sauve, Il est notre maître et Seigneur (bis)

2- Il est la lumière descendue dans notre nuit
Il vient éclairer nos ténèbres
C’est par Lui que nous connaissons la fidélité
L’amour tendre de notre Dieu (bis)

3- Il a revêtu le vêtement du serviteur
Il donne Sa vie en exemple
« Je suis doux et humble de cœur marchez dans mes pas
Et vous trouverez le repos » (bis)

Quand l’heure fut venue

Quand l’heure fut venue d’aller vers le Père,
Jésus dans un repas montra son amour.
Il se fait notre esclave, il nous donne l’exemple :
« Si vous aimez vos frères, Dieu est parmi vous. »

1. Seigneur, toi, me laver les pieds ?
Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi.

2. Seigneur, toi, me laver les pieds ?
A présent, tu ne comprends pas, mais plus tard, tu comprendras.

3. Si moi, votre Maître et Seigneur, je vous ai lavé les pieds,
Combien plus devez-vous, vous aussi, vous laver les pieds les uns les autres

4. Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples,
C’est l’amour que vous aurez entre vous.

5. Je vous donne un commandement nouveau :
Comme je vous aime, aimez-vous, aimez-vous les uns les autres.

Chœur : Aimez-vous les uns les autres.

1. Je vous ai choisis, je vous ai établis
Pour que vous alliez et viviez de ma vie.
Demeurez en moi, vous porterez du fruit,
Je fais de vous mes frères et mes amis.

2.Contemplez mes mains et mon cœur transpercés ,
Accueillez la vie que l´Amour veut donner.
Ayez foi en moi, je suis ressuscité,
Et bientôt dans la gloire, vous me verrez.

3. Recevez l´Esprit de puissance et de paix,
Soyez mes témoins, pour vous j´ai tout donné.
Perdez votre vie, livrez-vous sans compter,
Vous serez mes disciples, mes bien-aimés !

4. Consolez mon peuple, je suis son berger.
Donnez-lui la joie dont je vous ai comblés.
Ayez pour vos frères la tendresse du Père,
Demeurez près de moi, alors vous vivrez !

Prière universelle :

Le célébrant : Ce soir, Seigneur, Tu nous as profondément touchés, par tes gestes et tes paroles.
Nous voulons te prier pour notre humanité, notre Église et notre communauté.

Oooo O Seigneur en ce jour, écoute nos prières.

-  Nous t’avons vu, Seigneur, agenouillé devant l’homme, Serviteur de notre humanité.
Nous te prions pour les bénévoles, qui discrètement et avec constance, tissent du lien social, dans les associations, les maisons de retraites, dans les paroisses, auprès des jeunes et des moins jeunes. Aide-nous chaque jour, à poser des gestes de partage et de fraternité.
Nous te prions, Seigneur.
Oooo O Seigneur en ce jour, écoute nos prières.

-  Nous t’avons vu Seigneur, partager le pain de la Vie.
Pour le Pape, les évêques et les prêtres du monde entier, ministres des Sacrements : afin qu’ils soient comblés de grâces et soutenus par ceux qui les entourent.
Nous te prions Seigneur.
Oooo O Seigneur en ce jour, écoute nos prières.

-  Nous te confions Seigneur, tous les catéchumènes qui recevront un ou des sacrements
dans la nuit de Pâques, que leur Foi en toi puisse grandir de jour en jour.
Nous te prions Seigneur.
Oooo O Seigneur en ce jour, écoute nos prières.

-  Pour nous tous qui allons recevoir Jésus Eucharistie : afin que nous acceptions de nous
laisser transformer à son image et à sa ressemblance,
Nous te prions Seigneur.
Oooo O Seigneur en ce jour, écoute nos prières.

Le célébrant : Seigneur notre Dieu, tu nous as comblés de toutes grâces en ton Fils Jésus, le serviteur de tous. Donne-nous la joie de ton salut par lui qui vit et règne avec toi pour les siècles des siècles. Amen !

Offertoire :
1-Jésus prit le pain la nuit où il fut trahi
Et après avoir rendu grâce, il le rompit et dit :
« Ceci est mon corps livré pour vous, livré pour vous
Quand vous mangez ce pain,
Souvenez-vous toujours de moi ».

2-Jésus prit la coupe la nuit où il fut trahi
Et après avoir rendu grâce, il l’offrit et dit :
« Ceci est mon sang versé pour vous, versé pour vous
Quand vous buvez ce vin,
Souvenez-vous toujours de moi ».

Sanctus :
Hosanna Hosanna Hosanna
Au plus haut des cieux
Toi seul est Saint,
Toi seul est Seigneur
Hosanna nous sommes libres par la Foi

S : Et le ciel. T : Et le ciel
S : Et la terre T : et la terre
S : Sont remplis T : sont remplis
S : De ta gloire T : de ta gloire
S : Béni soit T : béni soit
S : Celui qui vient T : celui qui vient
S : Dans le nom T : dans le nom
S : Du seigneur T : du Seigneur

Hosanna Hosanna Hosanna… Hosanna Hosanna Hosanna
Au plus haut des cieux - Toi seul est Saint, Toi seul est Seigneur
Hosanna nous sommes libres par la Foi

Anamnèse :
Toi qui étais mort, Toi qui es vivant
Gloire à Toi Seigneur Jésus
Toi notre Sauveur et Toi notre Dieu
Gloire à Toi Seigneur Jésus
Vienne ta grâce
Vienne ta grâce en nos cœurs

Rite de la paix :

Pour l’amour de mes frères et de mes amis
Laisse-moi dire : Paix sur toi !
Lumière des serviteurs du roi des rois,
Jérusalem sort de la nuit !
Debout rayonne et resplendit la, la, laï, la, la,…
Jérusalem éveille-toi la, la, laï, la, la,…

Jésus est venu sur la terre
Nous ouvrir à la vie
Graver nos noms dans la lumière
Nous glorifier en Lui
Debout rayonne et resplendit la, la, laï, la, la,…
Jérusalem éveille-toi la, la, laï, la, la,…

Agneau de Dieu
Toi l’agneau de Dieu
Toi l’agneau vainqueur
Prend pitié de nous Seigneur
Toi qui as porté chacun des péchés
Prends pitié de nous Seigneur
Vienne ta paix - Vienne ta paix en nos cœurs

Chant de communion :

Prenez et mangez, ceci est mon corps,
Prenez et buvez, voici mon sang !
Ouvrez vos cœurs !
Vous ne serez plus jamais seuls :
Je vous donne ma vie.

1- Demeurez en moi, comme je demeure en vous,
Qui demeure en mon amour, celui-là portera du fruit.
Comme Dieu, mon Père, ainsi je vous ai aimés.
Gardez mes paroles, vous recevrez ma joie !

2- Je vous ai choisis pour que vous portiez du fruit.
Gardez mon commandement et vous demeurerez en moi.
Comme je vous aime, aimez-vous d’un seul Esprit.
Je vous donne ma vie : vous êtes mes amis !

3- Je vous enverrai l’Esprit Saint, le Paraclet.
Il vous conduira au Père et fera de vous des témoins.
Cherchez, vous trouverez, demandez, vous obtiendrez,
Afin que le Père soit glorifié en vous !

Tu es là présent, livré pour nous.
Toi le tout petit, le serviteur.
Toi, le Tout Puissant,
Humblement tu t’abaisses.
Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

1 - Le pain que nous mangeons,
Le vin que nous buvons,
C’est ton corps et ton sang,
Tu nous livres ta vie, tu nous ouvres ton cœur,
Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

2 - Par le don de ta vie, tu désires aujourd’hui
Reposer en nos cœurs
Brûlé de charité, assoiffé d’être aimé
Tu fais ta demeure en nous Seigneur

Lorsque mon âme s’écroule sous la douleur
L’obscurité a envahit mon cœur
Je m’abandonne et j’attends dans le silence
Jusqu’au moment, où je sens ta présence

Relève-moi (Relève-moi)
jusqu’au plus haut des sommets (Relève-moi)
Relève-moi, (Relève-moi)
sur les mers déchainées
Rends-moi fort, (Rends-moi fort)
et porte-moi dans tes bras
Relève-moi pour aimer comme toi.

Voici le plus grand amour, c’est de donner sa vie
Pour tous ceux que l’ont aime et ceux que l’ont bénit
Nous ne sommes faits que pour aimer

Aimer c’est tout donner, aimer c’est tout donner
Aimer c’est tout donner et se donner soi-même
Et redire à jamais de toute éternité,
Aimer c’est tout donner et se donner soi-même,

Sans amour à quoi bon vivre, et à quoi bon chanter
Sans amour à quoi bon rire, et à quoi bon rêver
Nous ne sommes faits que pour aimer

Oui, nous ne sommes faits que pour aimer
C’est notre vie, c’est notre destinée
A quoi bon vivre, et à quoi bon rêver
Si l’amour venait à manquer, Aimer c’est tout donner…