Temps de prière et d’adoration "Unité des chrétiens"

Comme tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé à l’église juste après la messe de 6h30 de 7h00 à 11h30.
N’hésitez pas à venir adorer Jésus !

de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 une animation est proposée.

 <br width='400' height='180' />  <br width='400' height='193' />  <br width='400' height='207' />  <br width='400' height='239' />  <br width='400' height='178' />  <br width='400' height='258' />  <br width='400' height='186' />  <br width='400' height='273' />

Temps de prière unité des chrétiens

Bonjour à Tous !

Le 3ème dimanche du Temps Ordinaire, le Pape François a institué l’importance de la Sainte Écriture en demandant aux Eglises Catholiques de mettre en valeur la Parole de Dieu…
Cette Parole est une richesse, elle est vivante, elle consolide la relation de Dieu avec son peuple.
Le Saint Père encourage donc les croyants à se familiariser à la Parole de Dieu, afin de « vivre en profondeur notre relation avec Dieu et avec nos frères ».

Frères et sœurs prenons l’habitude de lire quotidiennement la Parole de Dieu, sinon notre cœur risque de rester froid, nos yeux et nos mains fermés.

Nous commençons ce temps de prière, d’adoration et de louange, par une mise en valeur de la Parole de Dieu comme le Pape François nous le demande.
Allumons une petite bougie et prenez votre Bible ou le Nouveau Testament, ouvrez le au chapitre 1 de st Marc verset 14 à 20 et dites : « Heureux qui écoute la Parole de Dieu et qui la garde »

J’ai ouvert le livre de l’histoire des hommes.
J’ai ouvert le livre de l’amour de Dieu.
J’ai ouvert le livre, cherché la parole,
Les mots qui font vivre et qui rendent heureux.

1. Et j’ai trouvé des mots Éclatant d’impatience
À l’aurore du jour De sentir le soleil.
Des mots bien aiguisés, Cinglants d’impertinence
Pour bousculer ma vie, Me sortir du sommeil.

2. Et j’ai trouvé des mots, De longs cris de souffrance
Sous les coups du malheur Et de la barbarie.
Des mots si torturés Sous la désespérance,
Pour m’apporter le doute sur le sens de la vie.

3. Et j’ai trouvé des mots Impossibles à lire,
Les mots propres de Dieu Brûlants de sa passion.
Des mots si forts, si grands, Des mots qui me chavirent
Pour me conduire ma vie Vers la résurrection.

J’ai ouvert le livre de l’amour de Dieu, j’ai cherché la Parole, cette Parole c’est Jésus, Verbe fait chair pour le salut du monde.
Avec joie, traçons sur nous le Signe de la Croix : Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit – Amen
À présent Jésus sois le bienvenu chez Toi, là où nous sommes !

Ton Église élèvera la voix, Jésus sois le bienvenu chez Toi.
Ouvrons grand nos portes au Roi des rois, Jésus sois le bienvenu chez Toi.
Unissant toutes générations, Jésus sois le bienvenu chez Toi.

Venez louer louer ! Venez danser danser !
Dans sa demeure élevez les mains.
Venez prier prier ! Venez sonner, sonner !
N’ayez plus peur élevez les mains.

En ce jour où résonne Ta voix, Jésus sois le bienvenu chez Toi.
Jour béni où tout repose en Toi, Jésus sois le bienvenu chez Toi.
Ta Parole ici s’élèvera, Jésus sois le bienvenu chez Toi.

Oui Jésus sois le bienvenu dans notre cœur en ce moment !

Les chrétiens que nous sommes reconnaissent qu’il y a des manières très diverses de s’approcher de Dieu et de l’adorer.
Une fois par an, du 18 au 25 janvier, une semaine est consacrée à la prière pour l’unité des chrétiens.
Mais elle devrait se faire tous les jours pour dépasser le scandale de la division et vivre l’unité.

Cette année, les chrétiens baptisés du Minnesota aux Etats-Unis ont choisi le verset 17 du chapitre 1 extrait du livre du prophète Isaïe : « Apprenez à faire le bien, recherchez la justice »

Dieu d’amour, de bonté et de tendresse, comment vivre l’unité afin d’apporter une réponse aux injustices, au mal qui touchent notre société ?

La semaine de prière est une belle occasion pour les chrétiens du monde entier de célébrer la diversité dans l’unité. C’est le moment favorable pour toute la famille chrétienne ; Catholiques, Protestants, Orthodoxe... d’avancer ensemble dans le dialogue, de favoriser la paix entre les Eglises.
En union avec les chrétiens du monde entier, rendons grâce à notre créateur, celui qui nous a donné la vie.
Nous n’avons qu’un seul Père

Issus du même créateur, le même souffle nous a donné la vie
Tous aussi perdus tous aussi pécheurs
Nous avons eu la chance qu’il nous attire à lui
Il nous a trouvés si précieux / Qu’il a choisi de quitter les cieux
Malgré sa colère et notre rébellion / Il est venu payer la rançon

Nous n’avons qu’un seul Père - Nous n’avons qu’un sauveur
Qui pour nous s’est offert - Quand nous étions indignes et pécheurs
Nous n’avons qu’un seul Roi - Nous n’avons qu’une seule Foi
Au pied de la croix se brise ce qui nous divise
Nous sommes Une seule église

Un nouveau jour se lève, pour ceux qui se revêtent de l’Esprit.
Et nous n’aurons qu’un seul rêve :
Que cette nation connaisse le nom de Jésus-Christ.
Louons Dieu pour nos différences, Abandonnons les médisances.
Que l’œuvre du diable soit mise en lumière,
Que le Père fasse tomber les barrières.

Les élus de tous les temps, avec les anges et nous ici présents
Passeront l’éternité ensemble à l’adorer
Alors dès maintenant vivons dans l’unité
On verra que nous sommes ses disciples, à l’amour qui nous unira
Nous n’avons qu’un seul but : élever Jésus, et que son salut soit répandu

Oui Seigneur, nous n’avons qu’un seul Père et nous formons une seule église.
Nous appartenons tous au Christ, nous sommes unis au Christ, impossible d’être divisé entre nous.
Soyons ouverts à la présence de Dieu dans toutes nos rencontres…
Engageons-nous dans la lutte pour la justice dans notre société.

Effectivement, les divisions entre chrétiens existent depuis des siècles.
Elles sont pour nous un motif de grande tristesse, et elles sont contraires à la volonté de Dieu.
Seigneur, tu nous appelles à nous convertir, à nous tourner vers toi, et à ouvrir nos cœurs à ta miséricorde. Nous croyons en la force de la prière.
Seigneur, nous te demandons pardon.

Pardon, pardon d’avoir jugé, Pardon, pardon d’avoir condamné,
Pardon, pardon d’avoir blessé, Pardon, pardon d’avoir critiqué.

C’est vrai, mon cœur est tortueux, c’est vrai, il est dur et orgueilleux,
Et sans toi, je ne peux pas changer, Seigneur, viens m’apprendre à aimer

Pardon de mépriser mes frères, Pardon de rester là sans rien faire,
Pardon, c’est mon cœur qui te prie, Pardon, oh ! Viens purifier ma vie.

Tu nous as donné ta vie - Tu as donné ton Esprit
Pour que l’on soit tes témoins.
Tu as dit, c’est par l’amour.
Que le monde qui nous entoure, verra que tu es vivant.
Alors entends nos prières, viens renverser nos barrières,
Viens nous apprendre à aimer.

C’est vrai, nos cœurs sont tortueux ; C’est vrai, ils sont durs et orgueilleux,
Mais par toi, nous serons transformés ; Seigneur, rétablis l’unité
Seigneur, nous voulons l’unité !

Oui Seigneur, nous voulons l’unité, rétablis l’unité dans nos coeurs.
Donne-nous la force et le courage de surmonter ce qui nous sépare.
Ouvre nos cœurs à ton pardon…
Que nous soyons capables de nous accueillir dans nos différences.
Accorde-nous la grâce de former un seul corps !

Prière pour l’unité des Chrétiens
Seigneur Jésus,
Qui a prié pour que tous soient un,
Nous te prions, pour l’unité des chrétiens,
Telle que tu la veux, par les moyens que tu veux.
Que ton Esprit nous donne
D’éprouver la souffrance de la séparation,
De voir notre péché,
Et d’espérer au-delà de toute espérance.

PRIERE POUR L’UNITE DES CHRETIENS
Avec Toi nous prions Seigneur, pour que tous nous soyons unis comme tu l’es avec ton Père.
Avec toi, nous prions, Seigneur, pour ton Eglise, pour que le désir d’unité jaillisse avec force,
pour que l’unité ne soit pas écartée. Nous partageons ta Joie, Seigneur, toutes les fois que l’unité germe dans ton peuple, toutes les fois que s’estompent les différences confessionnelles, que s’approfondit l’échange mutuel et que le respect mutuel nous unifie.
Nous partageons ta joie, Seigneur, lorsque ton peuple vit dans l’unité, accepte de partager sa maison, sa paroisse, son expérience de prière, de fraternité, de témoignage ou de service.
Avec toi nous prions, Seigneur, pour que ta prière soit pleinement et définitivement exaucée, lorsque nous, ton peuple, ne ferons qu’un avec Toi et ton Père. Amen !

Nous voulons vivre l’unité,
Rester ensemble à chaque instant.
Surtout ne pas nous séparer,
Continuer d’aller de l’avant.

Tous ensemble !
Nous partageons l’amour du Seigneur, l’adoration du Sauveur.
Tous ensemble !
Nous accueillons l’Esprit du Seigneur, l’unité du Créateur.

Nous voulons te rester fidèles,
Et devenir un même corps.
Travailler au lien de la paix,
Marcher toujours dans le même Esprit.

Oui Seigneur Tous ensemble nous voulons partager ton Amour !
Tu nous as dit que c’est par l’amour que le monde verra que tu es vivant.
Que grandisse l’unité de tous les chrétiens pour témoigner de ton amour et apprendre à faire le bien, à rechercher la justice comme nous le rappelle le thème de cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens.
Oui Seigneur, nous voulons marcher dans le même Esprit, que nous soyons enracinés dans ton Esprit d’Amour pour nous ouvrir aux autres, choisir le chemin de la justice, du bien, du beau, du bon.
Par ton Esprit Saint rassemble tous les chrétiens dans l’unique troupeau de Jésus-Christ notre Berger.

Le Seigneur est mon berger rien ne saurait me manquer
Sur des prés d’herbes fraîches, Il me fait reposer
Vers les eaux tranquilles Il me fait revivre
Il me conduit par le juste chemin
Et je chante, je chante - Alléluia, Alléluia, Alléluia !

Même si je traversais tous les ravins de la mort
Je ne craindrais aucun mal
Car mon Dieu est avec moi je marche au son de Sa voix
Son bâton me guide et me rassure
Et je chante, je chante - Alléluia, Alléluia, Alléluia !

Et Tu prépares ma table là devant mes adversaires
Tu répands le parfum ma coupe est débordante
Grâce et bonheur m’accompagnent pour tous les jours de ma vie
J’habiterai la maison la maison du Seigneur
Et je chante, je chante - Alléluia, Alléluia, Alléluia !

Que ton Esprit de sagesse et de courage Seigneur, nous pousse à élever nos voix avec ceux dont la souffrance n’est pas entendue, avec les exclus, ceux qui souffrent de l’injustice…
Donne-nous la force de lutter, de persévérer, pour que le bien triomphe !
Apprends-nous à aimer ce que tu aimes, qui tu aimes, comme tu aimes.
Que cet amour s’exprime à travers nos actes, nos paroles et nos gestes.
Dieu de bonté, envoie ton Esprit Saint visiter nos familles, nos proches, nos Eglises
et tous les chrétiens du monde entier.

Si je parlais toutes les langues des anges
Si je chantais pour les grands, les rois
Si je savais expliquer les songes, sans amour, je ne suis rien !
J’aurais beau prophétiser sur les mystères
Maîtriser toutes les sciences de la terre
Avoir toutes connaissances, et bienveillances,
Sans amour, je ne suis rien !

Ton Amour a relevé le monde entier
Aucun homme dans Ton cœur n’est oublié
A la fin des temps quand tout disparaîtra
Ton Amour jamais ne passera !

J’aurais beau donner tout ce que je possède
Donner toute ma fortune aux affamés
J’aurai beau tenir tous les plus beaux discours,
Sans amour, je ne suis rien !

Je ne serai rien qu’un cuivre qui résonne
Rien de plus qu’une cymbale qui retentit
Même en souffrant le martyr pour obéir
Sans amour, je ne suis rien !

Ton Amour a relevé le monde entier
Aucun homme dans Ton cœur n’est oublié
A la fin des temps quand tout disparaîtra
Ton Amour jamais ne passera !

Permets-moi de n’être jamais loin de Tes bras
De vivre les mains ouvertes devant Toi
Attendant que Tu me donnes, le secret de Ton cœur :
en Ton Amour, je suis Tien

Dieu éternel et tout-puissant, dirige notre vie selon ton amour...
Donne-nous d’accueillir en nos cœurs la présence du Christ.
Plus nous nous approchons de toi et de ta Parole, plus nous nous approchons les uns des autres.
Frères et sœurs, la Parole de Dieu est un trésor, écoutons-la attentivement…
Gardons-la précieusement dans notre cœur…
Osons l’annoncer aux autres…ne soyons pas égoïstes, partageons ce trésor autour de nous !

Au début de ce temps de prière…, nous vous avons invité à ouvrir le livre de la Parole et chercher la référence de l’évangéliste Marc maintenant, nous vous invitons à chercher Matthieu chapitre 4 versets 12 à 23 pendant que nous chantons l’Alléluia !

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu chapitre 4, versets 12 à 23
« Il vint habiter à Capharnaüm pour que soit accomplie la parole d’Isaïe »
Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. »
Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant la barque et leur père, ils le suivirent.
Jésus parcourait toute la Galilée ; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple.

-Ecoutons le commentaire Saint Matthieu ( 4, 12 – 23 )
Un évènement douloureux provoque une rupture dans la vie de Jésus : l’arrestation de son cousin Jean Baptiste par Hérode. Cet évènement devient pour Jésus le temps d’une décision ; Jésus se sépare de sa famille, de son travail pour se consacrer à sa vie publique, à sa mission de Fils de Dieu. Jésus quitte donc Nazareth pour Capharnaüm et ainsi prendre le relais de Jean Baptiste.
En choisissant Capharnaüm, carrefour des nations païennes, lieu de passage et de brassage de population, Jésus accomplit la parole du prophète Isaïe et Isaïe dit : « Sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre et de la mort, une lumière s’est levée » Oui, Jésus va au-devant des hommes les plus éloignés de Dieu. Oui ! Le salut de Dieu apporté par le Messie rayonnera sur toutes les nations.
Oui ! La lumière messianique illuminera toutes les ténèbres humaines. Oui Seigneur, tu es ma lumière et mon salut.

Psaume 26 (27)

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ; de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ; devant qui tremblerais-je ?

J’ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie.

Mais j’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
espère le Seigneur. »

En évoquant la prophétie d’Isaïe, Matthieu dévoile que le vrai roi du monde, le Messie est venu habiter chez nous. Enfin ! La lumière s’est levée sur Israël et sur l’humanité !
Voici donc Jésus à Capharnaüm et c’est là qu’il commence à prêcher en proclamant « Convertissez-vous, le Règne des cieux c’est-à-dire Jésus lui-même, le Règne des cieux s’ est approché »
Jésus reprend la prédication de Jean Baptiste sans changer un seul mot comme pour signifier que çà y est, avec l’effacement de Jean Baptiste et le début de sa mission, l’humanité a franchi une étape décisive de son histoire : le temps de la promesse est fini. Avec Jésus c’est le temps de l’accomplissement qui commence en Jésus, s’accomplit le projet de Dieu.
Désormais, avec Jésus, le Royaume est là, parmi nous, en paroles et en actes : En effet, Jésus enseignait, proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume, guérissait toute maladie et infirmité dans le peuple. ça y est a prophétie d’Isaïe trouve sa pleine réalisation en Jésus. Immédiatement, Jésus annonce que, pour faire connaître cette Bonne Nouvelle « Le Royaume de Dieu est là » il compte sur des hommes, des témoins qu’il choisit pour être ses collaborateurs. Et Jésus fait l’honneur de s’associer à des hommes très ordinaires ( des pêcheurs ) pour l’accomplissement de sa mission et il les nomme pêcheurs d’hommes.
Doux Jésus, tu associes tes disciples à ta mission de sauveur, tu fais confiance à ces hommes très simples, loué sois-tu ! Tu appelles ces hommes très ordinaires à faire œuvre commune avec Toi parce que tu as besoin d’eux pour travailler à la construction de ton royaume de justice, d’amour et de paix, béni sois-tu ! Je crois Seigneur Jésus que tu comptes aussi sur chacun de nous, selon notre capacité, selon notre talent, selon notre don pour que ton règne vienne. Merci de nous accorder ta confiance ! Avec Toi Jésus, tout est possible !
Merci Jésus de venir à notre rencontre au cœur de nos occupations ordinaires, dans notre travail, dans nos relations familiales, amicales, professionnelles, paroissiales pour qu’on fasse route avec Toi et qu’on apporte à tous, ta parole, ta lumière, ta joie, ta paix, ton pardon, ton espérance en particulier à ceux qui souffrent, ceux qui sont seuls, isolés, exclus, malades désespérés. Viens Jésus ! Viens, notre monde a toujours besoin de Toi ! Marana Tha !

Maranatha, viens, Seigneur Jésus !
Maranatha, viens nous t´attendons.
Ne tarde plus, l´heure est avancée,
Viens, Seigneur, viens !

1. Il régnera sur son peuple à jamais,
Protégera les enfants des pauvres.
Ses jugements produiront la justice,
Viens, Seigneur Jésus !

2. En ces jours-là fleuriront la justice,
Et puis la paix jusqu´à la fin des temps,
D´une mer à l´autre il dominera.
Viens, Seigneur Jésus !

3. Il sauvera le pauvre et le petit,
Aura pitié de celui qui l´invoque,
Leur vie sera précieuse à ses yeux,
Viens, Seigneur Jésus !

O mon Dieu que j’adore, Toi qui es là présent, vivant au milieu de nous
Accorde-nous la sagesse et le courage de grandir dans l’unité de ton Fils avec la force de l’Esprit.
Dieu d’unité et d’Espérance, merci pour ta bienveillance et l’amour sans fin que tu nous offres.
Merci d’être toujours présent à nos côtés quoiqu’il nous arrive.
Dieu de tendresse, nous te supplions de rassembler par ton Esprit Saint, tout ce qui est divisé.
Guéris les cœurs de ceux qui ont été blessés par l’Eglise.
Tu as prié pour que tous soient Un,
nous te prions pour l’unité des chrétiens telle que tu la veux, par les moyens que tu veux.
Soutiens de ta force tous les chrétiens persécutés, bafoués, pourchassés.
Essuie les larmes de ceux qui pleurent, qui souffrent....
Donne la lumière et l’espérance à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit.
Accorde la fidélité et la persévérance à ceux qui te sont consacrés.
Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières.

Je m’abandonne de toute mon âme
Toi qui connait si bien mon coeur
Ce qui me trouble et me fait peur
Je Te le donne, Te l’abandonne
Je remet tout entre Tes mains
Que s’éclaire enfin mon chemin

Pour que Tout en moi puisse Te glorifier
Qu’aucune faiblesse ne vienne T’attrister
Je remets tout entre Tes mains mon Divin Potier

Je m’abandonne de toute mon âme
Que tout désir devienne Tien
Que de moi il ne reste rien
Rien que Te plaire, Te satisfaire
Que tout mon coeur Te soit contrit
Que je sois intègre dans ma vie

Je m’abandonne de toute mon âme
Que tout mon être soit désormais
De Ta gloire le seul reflet
Voici mon cœur, voici mon âme
Que je sente Ta main sur moi
Me façonner comme autrefois
Mon Divin Roi

Je remets tout entre Tes mains...

Oui Seigneur ma vie est entre tes mains…
Que les fruits de ton amour, d’unité et de justice puissent grandir en nous et en nos frères chrétiens. Remercions de tout notre cœur le Seigneur lui qui est Parole Vivante pour tout ce qu’il fait dans notre vie. Soyons heureux d’aimer nos frères et sœurs chrétiens comme Dieu nous aime.
Vivons Tous dans l’unité du Dieu Trinitaire !
Lui qui est Père, Fils et Saint-Esprit -Amen-
Que ta Parole Seigneur éclaire toujours nos pas !

Que ta parole éclaire mes pas ;
Je te suivrai, Seigneur, car tu es le chemin
Fais-moi connaître tes volontés ;
En toi j’ai mis ma foi, je marche dans tes voies.

1. D’un grand espoir j’espérais le Seigneur.
Il s’est penché pour entendre mon cri.
Il m’a tiré de l’horreur de la boue,
Il m’a fait reprendre pied sur le roc.

2. Mieux vaut s’appuyer sur Dieu, le Seigneur,
Que de compter sur des hommes puissants.
Que pourrait donc un homme contre moi ?
Je ne crains pas car Dieu est avec moi !

3. Dans ma bouche il a mis un chant nouveau,
Un chant de louange pour notre Dieu.
Heureux est l’homme qui se fie en lui
Et ne va pas du côté des violents.

4. Je te rends grâce, tu m’as exaucé,
Je te louerai dans la grande assemblée.
J’ai dit ton amour et ta vérité,
Je n’ai pas caché ta fidélité.