Temps de prière et d’adoration "Invités au repas du Seigneur"

Comme tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé à l’église de 7h00 à 11h30.
N’hésitez pas à venir adorer Jésus !

de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 une animation est proposée.

Bonjour à Tous !

"Invités au repas du Seigneur"

Semaine après semaine, nous venons recevoir les grâces que tu nous donnes en abondance Seigneur.
Nous sommes là tout petits devant toi, émerveillés de te savoir présent, vivant au milieu de nous.
Accueille Père de bonté nos louanges, nos supplications, notre adoration, nos chants.
Qu’ils parviennent jusqu’à toi, et qu’ils réjouissent ton cœur de Père.
Avec confiance, traçons sur nous le signe de la croix.

Élevons les mains, chantons le Seigneur !
Il est avec nous, le Roi, le Sauveur !
Car il nous aime,
Il nous entraîne dans la joie et la paix
Offrons-lui notre vie !

1. Je lève les yeux vers les montagnes :
D´où vient le secours ? Le secours vient du Seigneur.
C´est lui qui a fait les cieux, la terre.
Il ne sommeille pas, il veille, mon gardien.

2. Quand je l´appelle dans la détresse,
Le voici qui accourt vers moi pour me sauver !
C´est lui qui m´a fait et qui m´entraîne
Dans les pas de l´amour, et qui me tend la main !

3. Quand je crie vers lui, vers lui mon Seigneur,
Il vient à moi, Il est ma force et mon abri !
C´est lui qui m´a fait pour la louange.
Il est le repos de mon cœur à tout jamais !

4. Offrons-lui nos cœurs, notre louange,
Car il prend soin de nous, nous sommes ses enfants !
C´est lui qui nous fait miséricorde,
N´ayons pas peur, le Seigneur nous ouvre les bras !

Oui Seigneur, c’est toujours avec joie que nous répondons à ton appel chaque semaine.
Nous sommes heureux de nous retrouver tous ensemble autour de ta parole Seigneur, qui nous parle de repas et d’invités.
Pour nous les baptisés, la table est toujours prête et Dieu nous y attend.
Oh Seigneur, quel bonheur d’être invité à ton repas !
Mets-en nous le désir de participer le plus souvent possible à la table Eucharistique, à la messe.

Heureux les invités dans ta maison,
Seigneur, nous venons chez toi !
Conduits par notre frère Jésus Christ ;
Seigneur, nous venons chez toi !
Marchons vers la fontaine de ta Vie,
Seigneur, nous venons chez toi !
Chantons « louange à toi le Dieu très bon ! »
Seigneur, nous venons chez toi !

Seigneur, nous venons chez toi,
Tu nous accueilles… pour la fête,
Seigneur, nous venons chez toi,
Dieu vivant, Dieu d’amour !

Heureux de te chanter notre merci,
Seigneur, nous venons chez toi !
À toi le Créateur qui nous a faits ;
Seigneur, nous venons chez toi !
Merci pour le trésor de tes bienfaits,
Seigneur, nous venons chez toi !
Pour toi, que nous soyons eucharistie !
Seigneur, nous venons chez toi !

Heureux d’être une Église au feu ardent,
Seigneur, nous venons chez toi !
Un peuple où l’espérance peut briller ;
Seigneur, nous venons chez toi !
Soyons de tes fidèles messagers,
Seigneur, nous venons chez toi !
Témoins d’un Dieu présent à notre temps,
Seigneur, nous venons chez toi !

Oui Seigneur, tu nous invites Tous à ta table.
Mais souvent, nous trouvons des raisons pour ne pas y venir.
Nous n’avons peut-être pas compris la valeur de ce trésor inestimable qu’est la Messe !
et toutes les grâces qu’elle puisse accorder.
Pardon Seigneur, pour notre indifférence, notre négligence, notre paresse, pardon de ne pas prendre du temps pour toi…

Pardon, Seigneur, pardon, pour notre orgueil, nos résistances
Viens enlever nos suffisances et chasser notre arrogance
Pardon, Seigneur, pardon, pour toutes nos pensées impures
Viens changer nos cœurs si durs, nos raisonnements obscurs...

Ô relève-nous, nous sommes tombés si bas
Ô relève-nous par ta Grâce et ton Pardon
Aie pitié de nous...nous nous humilions devant Toi

Pardon, Seigneur, pardon, pour tant de paroles mauvaises
Viens adoucir nos mots, nos lèvres et que nos querelles s’apaisent
Pardon, Seigneur, pardon, de toujours garder rancune
Viens changer notre amertume, transformer notre attitude...

Seigneur Jésus, tu es venu nous révéler l’amour de Dieu ton Père et notre Père.
Ravive en nos cœurs, la grâce de notre baptême pour que nous puissions te mettre toujours à la première place. Jésus, Toi qui t’es abaissé pour nous sauver.
Toi qui es notre modèle et notre force, de tout notre cœur, nous te disons Merci !
Remplis nos pauvres cœurs de ton amour, de ton humilité et viens nous apprendre à servir.
Si nous nous abaissons comme le Christ, avec lui, nous serons élevés…

Il s’est abaissé en devenant obéissant.
Il s’est dépouillé de sa gloire.
[C’est pourquoi Dieu l’a élevé
et lui a donné le nom au-dessus de tout nom].(bis)

Il est là, Jésus Sauveur
Dieu de tendresse et de paix.
Il est là, il nous sauve
[Il est notre Maitre et Seigneur]
(bis)

Il est la lumière descendue dans notre nuit,
Il vient éclairer nos ténèbres,
[C’est par Lui que nous connaissons la fidélité,
L’amour tendre de notre Dieu]. (bis)

Il a revêtu le vêtement du serviteur.
Il donne sa vie en exemple :
["Je suis doux et humble de cœur, marchez dans mes pas
et vous trouverez le repos"]. (bis)

Tu es là, Jésus Sauveur
Dieu de tendresse et de paix.
Tu es là, tu nous sauves
[Tu es notre Maitre et Seigneur]
(bis)

Oh Jésus, je te remercie de m’avoir sauvé !
Rien n’est plus beau que ton amour pour moi
Toujours mon cœur te chantera, car mon seul abri, c’est toi…

Mon seul abri, c’est toi,
Toujours mon cœur te chantera,
Car tu me délivres
Et chaque fois que j’ai peur
Je m’appuie sur toi,
Je m’appuie sur toi,
Et dans ma faiblesse,
Le Seigneur me rend fort.

Oui Seigneur, tu es ma force, je m’appuie toujours sur Toi...
Fortifie-moi par la grâce de l’Esprit Saint, donne-moi la sagesse pour que j’apprenne à te chercher et à te trouver au-dessus de tout.
Répands en moi ton Esprit-Saint pour que la chaleur de ton amour purifie mon cœur et mon âme.
Que les fruits de l’Esprit-Saint qu’est l’Amour, la Paix, la joie, la douceur, la bienveillance et l’humilité inondent tout mon être afin d’être à ton service et au service de mes frères.

Seigneur, viens dans mon cœur en ce moment j’ai besoin de toi
Car ta présence me donn’ la paix viens Seigneur et remplis-moi

Inonde-moi Seigneur (bis) de ta présence, inonde-moi Seigneur
Inonde-moi Seigneur (bis) j’ai tant besoin de toi, inonde-moi Seigneur

Seigneur vient dans mon cœur en ce moment j’ai besoin de toi
car tu es mon réconfort viens Seigneur fortifie-moi

Merci Seigneur Jésus parce que je suis le Temple de ton Esprit et ce Temple ne peut plus se détruire, puisqu’il est la maison de Dieu...

A présent nous écoutons la Parole de Dieu.
Que Ta Parole Seigneur, nourrisse notre Foi, notre âme, notre cœur et notre vie…
Alléluia !

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc chapitre 14, versets 1. 7 à 14
« Quiconque s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé  »
Un jour de sabbat, Jésus était entré dans la maison d’un chef des pharisiens pour y prendre son repas, et ces derniers l’observaient. Jésus dit une parabole aux invités lorsqu’il remarqua comment ils choisissaient les premières places, et il leur dit : « Quand quelqu’un t’invite à des noces, ne va pas t’installer à la première place, de peur qu’il ait invité un autre plus considéré que toi. Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendra te dire : “Cède-lui ta place” ; et, à ce moment, tu iras, plein de honte, prendre la dernière place. Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place. Alors, quand viendra celui qui t’a invité, il te dira : “Mon ami, avance plus haut”, et ce sera pour toi un honneur aux yeux de tous ceux qui seront à la table avec toi. En effet, quiconque s’élève sera abaissé ; et qui s’abaisse sera élevé. » Jésus disait aussi à celui qui l’avait invité : « Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi te rendraient l’invitation et ce serait pour toi un don en retour. Au contraire, quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes. »

Heureux les invités au repas du Seigneur
Un feu s’éveille en leur cœur
Heureux les invités
Qui viennent partager
La Vie et la Parole

1. Venez les blessés, les meurtris,
Vous qui portez de lourdes peines.
Sa main console et rend la vie
Elle fait tomber toutes les chaînes.
Entrez ! La table est toujours prête
Entrez ! C’est vous qu’il attend
Venez ! Venez !

2. Venez les pauvres et les petits
Dieu vous accueille en sa tendresse.
Chez lui, une autre hiérarchie
Met en avant ceux qu’on délaisse.
Entrez ! La table est toujours prête
Entrez ! C’est vous qu’il attend
Venez ! Venez !

3. Venez les riches satisfaits
Vous aurez faim de ses largesses
Il est un mendiant, à vos pieds
Son coeur est rempli de richesses.
Entrez ! La table est toujours prête
Entrez ! C’est vous qu’il attend
Venez ! Venez !

4. Heureux ! Tous ceux qui viennent à Lui,
Le coeur comme des mains ouvertes
Heureux ! Qui accueille sa vie
Comme une nourriture offerte.
Entrez ! La table est toujours prête
Entrez ! C’est vous qu’il attend
Venez ! Venez !

Méditation
« Quiconque s’élève sera abaissé ; Qui s’abaisse sera élevé. »
Pour nous faire comprendre ces paroles, Luc raconte le 3ème repas de Jésus chez un pharisien le jour du Sabbat. Les relations entre Jésus et les pharisiens sont un mélange de sympathie et de sévérité extrême de part et d’autre. Au début du repas, Jésus remarque que plusieurs invités se bousculent pour avoir les 1ères places. Il en profite pour raconter une parabole au sujet d’un invité qui a pris une place qui ne lui était pas réservée si bien qu’on lui demande de reculer quelques rangs. La situation est embarrassante et honteuse pour la personne délogée sous le regard des autres. !!! Attention frères et sœurs, cette situation est imagée et concrète, mais Jésus n’attaque pas du tout les règles de politesse. Il en faut dans notre société, Jésus veut juste nous inciter à la modestie et à l’humilité et comme vous le savez, dans toute parabole, Jésus ne se place pas sur le plan humain, il parle toujours et encore de Dieu son Père et du Royaume de Dieu. A travers cette parabole, Jésus veut aussi ouvrir les yeux des juifs avant qu’il ne soit trop tard.
« Qui s’élève sera abaissé ! » L’orgueil est un grand péché devant Dieu. Dieu ne veut pas que l’homme se mette en avant, est fier de Lui, de ce qu’il fait, de ce qu’il dit, Qui croit que lui mérite plus que l’autre…
« Qui s’abaisse sera élevé ! » C’est ce qu’a vécu Jésus : il a lavé les pieds de ses disciples, il s’est fait serviteur et a obéi jusqu’au don de sa vie. C’est en s’abaissant que Jésus a manifesté sa grandeur suprême, sa gloire, son Amour absolu.
Mais nous, comment avoir accès au Royaume de Dieu ? Tout simplement en imitant notre Seigneur ; en étant discret, petit, humble, en se faisant dernier, serviteur de tous, surtout les plus faibles, des plus fragiles, des exclus.
La 2ème parabole évangélique va à contre-courant du monde. Voici ce que Jésus nous dit : « Quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boîteux, des aveugles, ceux qui n’ont rien à te rendre ». Il faut savoir frères et sœurs qu’au temps de Jésus, les gens difformes, handicapés, sourds, aveugles, muets, n’avaient pas le droit de participer aux cérémonies du Temple. Or, pour Jésus, ce sont justement ces personnes pauvres, malades, handicapées, pécheurs qui sont aimées de Dieu et qui sont en premier invitées à sa Table, au festin des noces de l’agneau. C’est même le plan de Dieu pour l’humanité qui est venu sauver tous les hommes.
« Si vous aimez seulement ceux qui vous aiment, que faites-vous là d’extraordinaire ? » : nous dit Luc.
En fait, voyez-vous, à travers les propos de la table, Jésus va plus loin que des banals conseils pour faire nos invitations ( même s’il nous faut éviter d’éliminer un tel ou une telle de prendre place à notre table !) Jésus évoque la résurrection finale et lui-même il dit : « Tu seras heureux, s’ils n’ont rien à te rendre ; cela te sera rendu à la résurrection des justes »
Au final, les paroles de Jésus visent 3 types de repas :
Le 1er repas : - Le repas de nos tables humaines :
Qui invitons-nous ? Qui évitons-nous d’inviter ? Pourquoi ?
- Le repas Eucharistique : Qui est invité ? Qui y répond ? Quelle place l’Eglise donne-t-elle aux personnes exclues, handicapées, souffrantes ?
Et le 3ème type de repas c’est : Le repas eschatologique c’est-à-dire le repas à la fin des temps : Qui y participera ? Nous tous, juifs, croyants de part le monde, athées, païens, handicapés, toute l’humanité participera…
Car voyez-vous, Dieu a prévu le rassasiement de tous les pécheurs à la fin du monde et Dieu nous invite à seulement aimer comme lui, gratuitement, sans rien attendre en retour.
Le vrai disciple accueille, donne, offre, sert à ceux qui n’ont rien à lui donner en retour.
Le vrai disciple mise sa vie sur Dieu. Le cœur de Dieu est plus grand que notre cœur.
Faisons-lui totalement confiance ! AMEN !

Dieu plus grand que notre cœur,
Le feu de ta parole nous éclaire.
Dieu plus grand que notre cœur,
La joie de ton pardon nous libère.

1 — Nous avons quitté les chemins de la paix,
Nous revenons vers toi les mains ouvertes.
Nous avons dormi quand il fallait veiller,
Ton amour nous invite à la fête !

2 — Nous avons enfoui les talents de nos vies,
Nous revenons vers toi les mains ouvertes.
Nous fermé la porte aux plus petits,
Ton amour nous invite à la fête !

3 — Nous avons brisé les liens de l’amitié,
Nous revenons vers toi les mains ouvertes.
Nous avons perdu la force d’avancer,
Ton amour nous invite à la fête !

4 — Nous avons suivi d’autres maîtres que toi,
Nous revenons vers toi les mains ouvertes.
Nous avons péché en refusant ta loi,
Ton amour nous invite à la fête !

Prions :
Seigneur, tu nous demandes, d’accueillir et de respecter nos frères humbles, démunis, donne aux malades le soulagement et à Tous la joie d’espérer.
Bénis tous ceux qui, sans bruit, sont au service des plus pauvres et portent le monde dans leur prière…
Ne laisse personne sur la terre dans la détresse...
Bénis les cœurs blessés, désespérés et bénis Seigneur la souffrance qu’on ne confie jamais à personne… apporte à Tous force et réconfort et donne-leur la paix.
Soutiens tous ceux qui ont repris l’école, la catéchèse, le travail, leurs occupations quotidiennes. Qu’ils soient motivés et persévérants.
Bénis tous ceux qui sont dans la joie et nous tous ici présents !

Comme un enfant Seigneur, nous voici !

1. Comme un enfant
Qui marche sur la route,
Le nez en l’air et les cheveux au vent,
Comme un enfant que n’effleure aucun doute
Et qui sourit en rêvant.

Me voici, Seigneur, Me voici comme un enfant,
Me voici, Seigneur, Me voici comme un enfant.

2. Comme un enfant
Tient la main de son père,
Sans bien savoir où la route conduit,
Comme un enfant chantant dans la lumière
Chante aussi bien dans la nuit.

3. Comme un enfant
Qui s’est rendu coupable,
Mais qui sait bien qu’on lui pardonnera
Pour s’excuser d’être si misérable
Vient se jeter dans vos bras.

4. Comme un enfant
Regarde vers son père
Pour deviner ce qu’il attend de lui
Avec Jésus nous irons vers le Père
Au royaume des Petits.

Prière
Seigneur, je viens à Toi comme un enfant que tu veux que je devienne, je t’écoute et je te soumets mon cœur.
Je te rends grâce pour ce que tu accomplis dans ma vie.
Je sais que tu connais mes désirs les plus profonds.
Je sais que tu m’acceptes comme je suis.
Je sais que tes bras sont toujours prêts à me recevoir.
Tu es ici avec moi, tu m’aimes. Je viens à toi en toute confiance.
Je sais que tout ce que tu veux c’est le petit peu de Foi et d’Amour qu’aujourd’hui, je peux t’offrir.

O Seigneur dans ce jour qui fleurit,
Je voudrais t’offrir du plus profond de moi
Ce monde qui s’éveille le souffle de la vie
Le bonheur de marcher avec toi, aujourd’hui.

1 - Que ma vie entre tes mains soit belle
Comme un bouquet de fleurs ouvertes à ton soleil,
Même si parfois je serre aussi les poings
O mon Dieu reste là près de moi sur le chemin.

2 - Que mon cœur entre tes mains apprenne
À aimer plus fort d’un amour qui m’entraîne,
Même si c’est dur d’apprendre à aimer
Aide-moi à grandir, à vivre, à inventer.

3 - Qu’aujourd’hui, entre tes mains, fleurisse
En chansons, en regards, en voix et en sourires,
Et même la peine, le chagrin, la souffrance
Je veux te les offrir en cadeau d’espérance.

Prière :
Doux et bon Jésus, je mets toute ma confiance en Toi,
J’espère tout de tes bontés.
Je dépose à tes pieds mes souffrances, mes fragilités.
Je te demande de transformer ces épreuves en joie et sainteté pour ceux que j’aime.
Que ton amour s’imprime si profondément dans mon cœur que jamais je ne puisse t’oublier, ni être séparé de Toi.
Que mon nom soit gravé sur ton cœur pour que tu ne m’oublies jamais.
Seigneur Jésus, Saint et Doux amour de nos âmes, tu te tiens au milieu de nous.
Je t’adore et je t’aime.
Voici ô Divin et très aimable Jésus, nos cœurs unis pour adorer, louer, aimer, bénir ton cœur très saint.

Ô Jésus, tu es doux et humble de cœur,
Rends mon cœur semblable au tien.
Ô Jésus, tu es doux et humble de cœur,
Rends mon cœur semblable au tien.

1. Jésus, Fils de David, aie pitié de moi,
tous : Jésus, j’ai confiance en toi !
Ouvre mes yeux, Seigneur fais que je voie,
tous : Jésus, j’ai confiance en toi !

2. Je ne suis pas digne de te recevoir,
tous : Jésus, j’ai confiance en toi !
Mais dis une parole, alors je serai guéri,
tous : Jésus, j’ai confiance en toi !

3. Venez à moi, vous tous qui peinez,
tous : Jésus, j’ai confiance en toi !
Auprès de moi vous trouverez le repos,
tous : Jésus, j’ai confiance en toi !

4. Prenez mon joug, mettez-vous à mon école,
tous : Jésus, j’ai confiance en toi !
Mon joug est aisé, mon fardeau est léger,
tous : Jésus, j’ai confiance en toi !

Ô Seigneur qu’ils sont grands tes bienfaits !
Merci pour ce merveilleux moment passé ensemble !
Soyons à l’image de notre frère Jésus qui s’est abaissé par amour pour nous sauver.
Frères et sœurs, Jésus nous invite à la messe, faisons-lui l’honneur de répondre à son invitation.
Soyez Tous bénis par Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit –Amen !

Acclamez-le, bénissez-le,
Serviteurs du Seigneur, louez votre Dieu,
Levez les mains, chantez sans fin :
"Que soit béni ton nom trois fois Saint !"

1. Tous ses serviteurs, bénissez sans fin !
Louez le Seigneur, élevez les mains !
Tout puissant, vainqueur, bénissez sans fin !
Chantez sa gloire à jamais !

2. Il est glorieux, bénissez sans fin !
Au plus haut des cieux, élevez les mains !
Voici votre Dieu, bénissez sans fin !
Chantez sa gloire, à jamais !

3. Il nous a sauvés, bénissez sans fin !
Nous a délivrés, élevez les mains !
Grande est sa bonté, bénissez sans fin !
Chantez sa gloire, à jamais !