Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement
Article mis en ligne le 9 août 2018
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis à la paroisse du Moufia, un temps d’adoration est proposé aux paroissiens :
de 7h00 à 10h30 : adoration silencieuse
de 10h30 à 11h30 : une animation est proposée par les adorateurs suivie de la bénédiction du Saint Sacrement

Pendant les vacances, les enfants sont invités à adorer Jésus dans le Saint Sacrement silencieusement jusqu’à 10h30 ou pendant l’animation de 10h30.

Bonjour à tous !

Traçons sur nous le signe de la croix

Comme c’est les vacances, aujourd’hui, nous accueillons les enfants
qui ont bien voulu accompagné leur parents
pour adorer Jésus dans le très Saint Sacrement
Jésus nous dit : « Laissez venir à moi les petits-enfants » 

Ensemble chantons :

Nous voici, Jésus / C’est Toi qui nous invites
Nous voici Seigneur / Pour répondre à ton appel
Viens en nous, Jésus / Que ton amour habite
Le fond de nos cœurs / Viens en nous, Seigneur !

- 1 - Tu nous connais, Seigneur chacun par notre nom
Et c’est un grand bonheur d’entrer dans ta maison
Tu nous attends, Seigneur et nous allons vers Toi
Nous préparons nos cœurs à recevoir ta joie.

- 2 - Nous avons préparé des fleurs et des bougies
Nous avons apporté un peu de notre vie
Nos mains se sont données pour avancer vers Toi
Ton amour tout entier nous ouvre grand les bras.

- 3 - Si nous fermons les yeux, c’est pour mieux t’écouter
Quand tout est silencieux tu viens nous rencontrer
Mais tu es là aussi au milieu de nos chants
C’est la fête aujourd’hui la fête des enfants !

Les enfants saluent l’autel et se placent.

Oui Jésus, comme c’est les vacances, tu nous invites à t’adorer,
chanter et prier avec toi. Merci à nos parents de nous accompagner,
merci pour ta présence dans nos vies…

-on s’assoie-

Merci les enfants d’être venus aujourd’hui pour adorer Jésus.
Pour ceux qui n’étaient pas là, la semaine dernière,
je vais vous expliquer ce qu’on va faire.
Nous allons bien nous tenir, faire silence, chanter et prier.

Vous voyez sur l’autel ce bel objet en forme de soleil ? C’est l’Ostensoir,
et à l’intérieur, il y a une hostie consacrée par le Père lors de la messe.
C’est Jésus qui est présent devant vous.
Nous allons le regarder, lui confier nos vies, il est là entrons dans le silence.

Pour entrer dans le silence et pour te prier
Pour m’ouvrir à ta présence, en moi tout se tait.
Je me tourne vers Toi, mes yeux sont fermés
Je veux simplement t’offrir ma journée

-On fait silence-

Merci Mon Dieu, Tu nous as donné un merveilleux cadeau : Jésus Christ Ton Fils.
Tu es là Jésus, tu es venu chez nous. Tu es venu pour la joie de tous.
Tu encourages ceux qui souffrent. Tu consoles ceux qui sont tristes.
Tu aides ceux qui sont faibles. Tu donnes ton amour à tous.
Tu nous invites à écouter ta Parole à nous aimer les uns les autres.
Jésus, tu apportes la lumière, La paix à toute la terre.
Toi qui es notre ami, tu connais notre cœur,
tu nous appelles au bonheur malgré nos manques d’amour
prends pitié de nous…

O Seigneur notre ami, tu appelles au bonheur
O Seigneur notre ami, tu connais notre cœur
Pour nos manques d’amour, pour nos manques de Foi
Seigneur, Seigneur prends pitié (bis)

Toi le Christ, Toi qui viens pour ceux qui sont tombés
Tu viens tendre la main et jamais condamner
Pour nos méchancetés et pour tous nos faux pas
O Christ, O Christ prends pitié (bis)

O Seigneur de la vie, tu veux nous envoyer
Dans le vent de l’Esprit, pour semer l’amitié
Viens éloigner le mal, effacer nos péchés
Seigneur, Seigneur prends pitié (bis)

Nous fermons les yeux et demandons à Jésus de remplir notre cœur d’amour
comme une flûte de roseau qu’il remplit de musique et nous fait chanter
Alléluia !

Mon cœur est comme une flûte de roseau que Jésus remplit de musique,
Mon cœur est comme une flûte de roseau
Qu’il fait chanter, Alléluia ! Qu’il fait chanter, Alléluia !

Un jour, je rencontre Jésus, Il me regarde, il me sourit,
Tel que je suis, je sais qu’il m’aime,
Je suis joyeux et libre.

Oui Jésus mon cœur est comme une flûte de roseau, tu le remplis d’amour !

-Parole-

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole de Dieu

2 enfants entrent en procession avec le Nouveau Testament et une bougie

Alléluia, mon cœur est dans la joie
Alléluia, je chante pour toi
Alléluia, mon cœur est dans la joie
Alléluia, je chante pour toi

Vers Toi, J’élève les mains, Alléluia ! Alléluia !
Pour toi, Je frappe des mains, Alléluia ! Alléluia !
Alléluia, mon cœur est dans la joie
Alléluia, je chante pour toi

"Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel, dit le Seigneur ;
si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. "

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (6, 41-51)
« Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel  »
En ce temps-là, les Juifs récriminaient contre Jésus parce qu’il avait déclaré : « Moi, je suis le pain qui est descendu du ciel. » Ils disaient : « Celui-là n’est-il pas Jésus, fils de Joseph ? Nous connaissons bien son père et sa mère. Alors comment peut-il dire maintenant : “Je suis descendu du ciel” ? » Jésus reprit la parole : « Ne récriminez pas entre vous. Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire, et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous instruits par Dieu lui-même. Quiconque a entendu le Père et reçu son enseignement vient à moi. Certes, personne n’a jamais vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu : celui-là seul a vu le Père. Amen, amen, je vous le dis : il a la vie éternelle, celui qui croit. Moi, je suis le pain de la vie. Au désert, vos pères ont mangé la manne, et ils sont morts ; mais le pain qui descend du ciel est tel que celui qui en mange ne mourra pas. Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. » Acclamons la Parole de Dieu.

-Méditation-

« Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel, dit le Seigneur ;si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. »

Quelle prétention de cet homme, petit charpentier du village dont on connaît les parents, et qui ose dire « je suis le pain vivant ».
D’emblée, Jésus se place à un autre niveau que la raison humaine. Avec Jésus, on bascule dans le domaine de la foi, du spirituel, du divin. Dieu c’est vraiment le Tout Autre, l’au-delà de tout, l’Invisible à nos yeux. Il faut la foi pour comprendre les choses de Dieu. Il faut la foi pour venir vers Jésus : Don de Dieu, grâce de Dieu. Jésus ne parle pas en son nom propre, il parle au nom du Père.

L’Evangile de Jean rappelle que tout chrétien est promis à la Vie éternelle et que le Christ est le chemin qui mène cette vie.
Pour cela, Jésus devient « pain vivant », il donne sa chair pour la vie du monde. Le Christ ouvre grand la route qui mène à la Vie éternelle et il nous invite tous à le suivre : pauvres, riches, malades, en bonne santé, exclus, pécheurs, prisonniers…

Tous, nous sommes invités avec un seul mot d’ordre : aimer et pardonne comme Dieu l’a fait. Dieu nous appelle à la vie quelle que soit notre foi. La grâce de Dieu est donnée à tous, mais l’homme est libre de choisir entre la vie et la mort. Alors pour que l’homme le connaisse mieux, Dieu a envoyé quelqu’un : Jésus son Fils Bien-Aimé. Et Jésus ne cesse d’affirmer qu’il vient de Dieu et qu’il est le seul à connaître vraiment Dieu. sOui, Jésus est la Présence réelle de Dieu à notre monde et cette présence se manifeste à la messe : lieu de rencontre de l’Invisible, l’Absolu de Dieu par son Fils Jésus-Christ. La messe nous introduit dans le domaine, oh ! bien caché, de Dieu.
« Personne n’a jamais vu Dieu sinon celui qui vient de Dieu, Jésus Pain vivant, qui se donne à nous dans l’Eucharistie.

« Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire, et moi, je le ressusciterai au dernier jour » nous dit Jésus.
Jésus ne parle que de vie. Cette « vie sans mort » est déjà donnée par la foi à ceux qui mangent le Corps de Jésus, le Pain de Vie, Celui qui a vu le Père.
Le don de Dieu, invisible en soi, est devenu visible en Jésus Christ. L’amour de Dieu, fantastique, mais caché, s’est montré : c’est Jésus crucifié, c’est sa chair et son sang sacrifiés.
Jésus, Verbe de Dieu n’a pas parlé seulement par des mots mais aussi par un acte : le don de sa chair dans son Corps livré, signe d’amour total. Dieu nourrit son peuple de sa parole et de son pain. Rassasions-nous du pain que Dieu donne.
Si nous écoutons Jésus, le Père est avec nous. Les paroles de Jésus nous montrent le chemin vers le Père. Laissons la Parole de Dieu travailler nos vies.

Jésus nous donne sa chair et devient notre vie.
-  Représentons-nous la Terre et tous ses habitants.
-  Répétons dans notre cœur la parole de Jésus :
« Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde ».

Seigneur, que nous ayons toujours faim de Jésus, Pain de Vie pour l’éternité.
Amen

Je suis le pain vivant, descendu du ciel
Qui mangera ce pain vivra à jamais
Et le pain que moi je donnerai,
C’est ma chair pour la vie du monde.

Ce pain d’amour pour l’homme, quand dans le désert
La manne tombe en allégresse
Ce pain d’amour pour l’homme, nourrit et libère
Et donne sens à sa promesse.

-ADORATION-

Adorez-le, bénissez-le ! 
Que la louange de vos chants le glorifie !
Adorez-le, bénissez-le ! 
Que de vos cœurs jaillisse le feu de l’Esprit !

Aujourd’hui, approchez-vous de Lui,
Présentez-lui l’offrande de vos vies !

O mon Dieu, que J’adore, Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Quand le jour se lève, je sais que je vais vivre ce jour avec toi… 
Quand le jour s’achève, je sais que la nuit tu seras toujours prés de moi… 
A chaque instant, je sais que tu es en moi et que je suis en toi. 
Ainsi toute ma vie se passe avec toi… 
Jésus, Toi qui es dans cette Hostie,
tu es ma vie, ma joie dans ta splendeur cachée, nous t’adorons !
Fermons les yeux …

-silence-

Quand je ferme les yeux, je peux allumer mon cœur
Quand je ferme les yeux, je peux voir, Seigneur
Ta lumière, même dans le noir (bis)

1. Mes yeux sont fermés, pourtant je ne dors pas.
Je pense juste à Toi. (bis)

2. Mes yeux sont fermés, j’entends mon cœur qui bat,
Je pense juste à Toi. (bis)

3. Mes yeux sont fermés, je te parle tout bas. 
Je pense juste à Toi. (bis)

-silence-

Mon Dieu, Merci pour ta présence dans ma vie…
Je t’adore et je t’aime
Ecoute ma louange monter vers toi, Ecoute ce chant d’Amour :

Je suis né pour te louer,
Je suis né pour glorifier ton nom
En toutes circonstances,
Apprendre à te dire merci.
Je suis né pour t’aimer,
Je suis né pour t’adorer, mon Dieu,
Obéir à ta voix,
Je suis fait pour toi.

-silence-

Tu es là au cœur de nos vies et c’est toi qui nous fais vivre
Tu es là au cœur de nos vies, bien vivant, ô Jésus-Christ.

- 1 - Dans le secret de nos tendresses / Tu es là.
Dans les matins de nos promesses / Tu es là.

- 2 - Dans nos cœurs tout remplis d’orages / Tu es là.
Dans tous les ciels de nos voyages / Tu es là.

- 3 - Au plein milieu de nos tempêtes / Tu es là.
Dans la musique de nos fêtes / Tu es là.

Bénissez Dieu, vous serviteurs de Dieu,
Vous tous qui demeurez dans la maison de Dieu.
Levez les mains vers le Dieu trois fois saint,
Proclamez qu’il est grand que son nom est puissant.

1 - Oui, je le sais notre Seigneur est grand,
Tout ce qu’il veut, sa main peut l’accomplir,
Du fond des mers jusqu’au fond des abîmes,
depuis la terre jusqu’au plus haut du ciel !

2 - Reconnaissez que le Seigneur est bon !
Il est fidèle en tout ce qu’il a fait.
Je veux chanter la douceur de son nom,
Béni soit Dieu par toutes les nations !

L’Amour de Dieu est grand comme ça 
est grand comme ça, est grand comme ça !
Il est pour toi, il est pour moi, alléluia !
1- Que je sois assis, que je sois debout
en train de sourire, en train de pleurer
Dieu me regarde et il m’aime comme ça !

2- Quand je joue au foot ou bien du piano
Que je gratte la guitare ou bien fais dodo
Dieu me regarde et il m’aime comme ça !

3- Si je fais une bêtise, je ne dois pas la cacher
mais de tout mon cœur, demander pardon 
Dieu me regarde et il m’aime comme ça !

4- Que je sois petit ou déjà très grand
Je peux aimer Dieu, lui offrir mon cœur 
Dieu me regarde et il m’aime comme ça !




puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2018 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10