Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement
Article mis en ligne le 16 août 2018
Imprimer logo imprimer

Le Saint Sacrement est exposé toute la matinée du vendredi à l’église.
Animation à 10h30 et bénédiction à 11h30.

Bonjour à tous, nous allons commencer l’adoration de ce vendredi
par un chant inspiré du cantique des cantiques pour notre Seigneur
Jésus-Christ, notre « Bien-Aimé » qui nous appelle tous les vendredis à l’adorer, Lui qui est amour.

1- J’entends mon Bien-Aimé son cœur m’appelle
Mon âme est toute prête à ses merveilles
Le voici qui bondit sur les montagnes
J’entends sa voix chanter sur les rivages.

Viens ! Mon cœur t’appelle / Oui viens ! 
Que je t’emmène dans mon jardin
L’hiver s’en est allé / Viens ! Je t’aimerai

2- Lève-toi mon amie, ma toute belle 
L’hiver s’en est allé, les fleurs s’éveillent
Viens le temps des chansons et des « je t’aime »
Entends ce chant d’amour pour toi s’élève.

3- Cet amour est plus fort que nos misères
L’amour d’un Dieu venu sur notre Terre
La grâce qui guérit et qui relève
Voici l’amour qui jamais ne s’achève

Dieu nous aime, il nous donne sa vie.
Il nous invite à chercher et à comprendre sa volonté.
Chaque jour Dieu nourrit son peuple du pain de sa parole.
Pain vivant descendu du ciel, Jésus nous rejoint au plus profond
de notre humanité. Celui qui mange de ce pain vivra pour toujours.
En tout instant de notre vie, rendons grâce à Dieu, chantons-lui notre louange.

Venez, adorons le Seigneur,
Venez et chantons notre joie, 
Pour le Dieu de notre salut. (bis)

1. Avançons devant lui avec des chants de louanges, 
Faisons retentir pour lui l’acclamation,
Que jaillissent en nos cœurs des hymnes d’allégresse. (2x)

2. Venez, prosternons-nous humblement devant sa face,
A genoux devant le Dieu qui nous a faits,
Car c’est lui notre Dieu et nous sommes son peuple. (2x)

3. Ecoutez, aujourd’hui la voix de Dieu nous appelle,
Ne détournons pas nos cœurs de son amour,
Entrons dans son repos et goûtons sa présence. (2x)

Venez Adorons le Seigneur en traçant sur nous le signe de la Croix
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit Amen

Cette semaine nous avons fêté l’Assomption de la Vierge Marie.
La Sainte vierge fut ainsi « enlevée au ciel » en corps et en âme.
Mercredi 15 août, l’Église a célébré l’Assomption,
fête d’espérance manifestant que la Bienheureuse Vierge Marie,
au terme de sa vie terrestre a été élevée à la gloire du ciel.
Marie nous ouvre ainsi le chemin de notre vocation éternelle auprès
du Seigneur Tout-Puissant. Confiants en sa bienveillance, nous pouvons
confier à Marie notre cœur d’enfant pour qu’elle le remplisse de cet Amour
qui vaincra toute mort le jour de notre assomption. 
Ensemble nous chantons

Marie dans la gloire du ciel, Marie habillée de soleil
Marie dans la gloire de Dieu, chante-nous ses merveilles.

Marie sur l’autre rive, déjà tu nous devances
Déjà pour nous tu danses
La joie qui nous captive, nous captive.

-Nous pouvons nous asseoir-

Oui Marie, chante-nous ses merveilles.
Sois à nos côtés Sainte vierge en ce temps d’adoration
intercède pour nous auprès de ton fils,
Toi qui es si proche de nous et si proche de Lui,
Tu sauras Lui parler de notre vie...

Dis-Lui notre désir, d’être toujours plus près de Lui,
Présente Lui nos cœurs, nos croix, nos cris, Marie !
Toi si proche de nous et si proche de Lui,
Tu sauras Lui parler de notre vie.

1.- Parle-Lui de nos routes sans issue et sans abris,
De ce brouillard soudain qui s’épaissit.
De nos sources taries, de nos fleurs sans le fruit
Peut-être saura-t-il comprendre aussi !

2.- Parle-Lui de ce feu qui s’éteint petit à petit,
Quand il n’y a plus d’espoir, quand c’est fini.
Des nuits sans éclaircie et du temps qui s’enfuit,
Il comprendra, puisqu’ Il est notre ami.

3.- Parle-Lui de nos choix, de nos “tant mieux”, de nos “ tant pis”,
De ce regard, soudain, qui nous trahit.
De ces moments d’ennui, et de tous nos soucis,
Peut-être entendra-t-Il ainsi nos cris.

-silence-

Seigneur envoie ton Esprit Saint sur nous tous ici présents…
Sur tous les enfants qui ont repris le chemin de l’école et le corps enseignants…

Envoie ton Esprit Saint, Ton feu d’amour divin
Déploie ton cœur et viens nous sauver
Délivre-nous de nous, délivre-nous de tout
Ce qui refuse en nous de t’aimer

Du sang de ton Agneau déverse en nous le flot
Des abondantes eaux de ton pardon
Viens inonder nos vies, restaure-nous, guéris Ton Église (notre monde)

Reçois de nous Seigneur, le chant de notre cœur
Du lieu où tu demeures, réponds-nous
Par plus d’amour encore, plus puissant et plus fort
Viens sanctifier ton corps, parle-nous

Merci Seigneur pour le don de ton amour

Merci d’un cœur reconnaissant, Merci au Seigneur trois fois saint,
Merci car il a donné Jésus-Christ, son Fils. (bis)

Maintenant, le faible dit : "je suis fort", Le pauvre dit : "je suis riche",
Dieu a fait de grandes choses pour nous. (bis)
Merci !

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole

Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuia,
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuia

Nous te louons, nous t’acclamons, Jésus vivant, Toi le Ressuscité
Nous te louons, nous t’acclamons, Verbe de vie, la Parole incarnée

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (6, 51-58)

En ce temps-là, Jésus disait à la foule : « Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. » Les Juifs se querellaient entre eux : « Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? » Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi, je demeure en lui. De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi. Tel est le pain qui est descendu du ciel : il n’est pas comme celui que les pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. » . Acclamons la Parole de Dieu.
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuia,
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuia

-Méditation-

Je suis le pain vivant, descendu du ciel
Qui mangera ce pain vivra à jamais
Et le pain que moi je donnerai,
C’est ma chair pour la vie du monde.

Ce pain d’amour pour l’homme, quand dans le désert
La manne tombe en allégresse
Ce pain d’amour pour l’homme, nourrit et libère
Et donne sens à sa promesse.

-Adoration-

À genoux, devant toi,
Je ne peux rien t’apporter d’autre que moi.
À genoux devant toi
Les yeux clos mais le cœur ouvert à ta voix.
Quand tout ce qu’il me reste
c’est la certitude que tu es mort pour moi
Alors mon cœur soudain s’élève
Quand ton amour vient me toucher
Et je regarde à la croix, et je te vois à la croix.
Ma vie retrouve un sens quand je me tiens à genoux devant toi. 

À genoux, devant toi,
Je ne veux rien espérer d’autre que toi.
À genoux devant toi,
Quand mon âme ne fait que gémir après toi.
Quand tout ce qu’il me reste
C’est la certitude de ton amour pour moi.

O mon Dieu, que J’adore, Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Par le cœur douloureux et immaculé de la Vierge Marie, Notre Mère, 
Je T’offre toutes les souffrances du monde et plus particulièrement 
celles de ton Eglise en détresse. Nous te supplions de rassembler, 
par ton Esprit Saint, tout ce qui est divisé. 
Nous Te prions pour la paix dans le monde,
Soutiens de Ta force tous nos frères persécutés, bafoués, pourchassés,
Essuie les larmes de ceux qui pleurent. Donne la lumière et l’Espérance 
à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit, Accorde la fidélité et 
la persévérance à ceux qui Te sont consacrés :
« Nous te confions particulièrement tous les prêtres ».
Père très bon, Toi qui par la mort de Ton Fils sur la Croix, nous a révélé
Ton Amour, Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières…

-silence-

Entre tes mains j’abandonne tout ce que j’appelle mien.
Oh ! Ne permets à personne, Seigneur, d’en reprendre rien !
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Entre tes mains j’abandonne Tout avec bonheur.

Je n’ai pas peur de te suivre sur le chemin de la croix
C’est pour toi que je veux vivre, je connais, j’aime ta voix.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Sans rien garder, je te livre Tout avec bonheur.

Tu connais mieux que moi-même tous les besoins de mon cœur.
Et, pour mon bonheur suprême, tu peux me rendre vainqueur.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Je ne vis plus pour moi-même, mais pour mon Sauveur.

Prends mon corps et prends mon âme ; que tout en moi soit à toi !
Que par ta divine flamme, tout mal soit détruit en moi.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Prends mon corps et prends mon âme ; Règne sur mon cœur !

Me voici encore Seigneur pour être auprès de toi
Je t’appelle au secours parfois au milieu de l’effroi
Aujourd’hui je ne demande rien dans la fraîcheur du matin
Je suis venu te dire que je t’aimais

Je t’aime Seigneur, les mots me semblent imparfaits
Mais je sais que tu vis dans mon cœur et dans ses profondeurs
Je t’aime Seigneur, ton amour reste le même
Je suis venu te dire que je t’aimais

Me voici encore Seigneur après ces beaux discours
Ces symphonies inachevées sur la portée du jour
Cette fois je ne peux garder le silence devant toi
Je suis venu te dire que je t’aimais

1. De toi, Seigneur, nous attendons la vie, 
Que ma bouche chante ta louange. 
Tu es pour nous un rempart, un appui, 
Que ma bouche chante ta louange. 
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur, 
Que ma bouche chante ta louange. 
Notre confiance est dans ton nom très saint ! 
Que ma bouche chante ta louange.

Sois loué Seigneur, pour ta grandeur, 
Sois loué pour tous tes bienfaits. 
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur, 
Ton amour inonde nos cœurs. 
Que ma bouche chante ta louange.

2. Seigneur, tu as éclairé notre nuit,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu es lumière et clarté sur nos pas,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu affermis nos mains pour le combat,
Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu nous fortifies dans la foi !
Que ma bouche chante ta louange.

3. Seigneur, tu as éclairé notre nuit :
Que ma bouche chante ta louange !
Tu es lumière et clarté sur nos pas !
Que ma bouche chante ta louange !
Je te rends grâce au milieu des nations :
Que ma bouche chante ta louange !
Seigneur, en tout temps, je fête ton nom :
Que ma bouche chante ta louange !




puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2018 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10